Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Louis Cha : la plume et l'épée
Les années 70 (1972-1980) 5/5 - Page 21
Infos
Auteur(s) : Yves Gendron
Date : 6/2/2019
 
 Liens du texte  
Personnes :
Ni Kuang
 
< Précedent
Page 20 : Vie personnelle et politique
 
Suivant >
Page 22 : Louis Cha va en Chine


la percée taiwanaise et les débuts de la "jinalogie"

En 1979, l'interdit sur les romans de Jin Yong est levé à Taiwan. Le Secret Fatal de même que L'Épée Céleste sont les premiers titres à être publiés dans l'ile mais sous forme de feuilletons dans les journaux taiwanais. C'est le douzième roman de Jin Yong  : Xiákèxíng (La Ballade des paladins) qui a l'honneur d'être le premier à être publié sous forme de livre. Les titres de Jin Yong arrivent officiellement à Taiwan avec l'aura propre à une œuvre littéraire réputée de même que d'un fruit longtemps défendu qu'on peut enfin gouter ouvertement. Le succès y est naturellement immense.

La maison d'édition Yuanjing qui publie La ballade des paladins à Taiwan édite également une série consacrée à l'étude de l'œuvre de Jin Yong . Le premier contributeur est nul autre que le vieux compère de Louis Cha  : Ni Kuang et le livre est intitulé Wo Kan Jin Yong Xiahuo  : « Ma lecture des fictions » de Jin Yong. On considère que la publication de la série est la première manifestation officielle de ce l'on appela la « Jinalogie », l'étude de l'œuvre de Jin Yong (la source pour les informations contenues dans ce sous-chapitre proviennent de Paper Swordsman (Chapitre 9 page 234-235)).

 

En 1980, avec l'ouverture à Taiwan, la parution d'œuvres révisée, et l'apparition d'études spécialisée, la diffusion et la reconnaissance de l'œuvre de Jin Yong atteignent de nouveaux sommets. Au même moment, en Chine Continentale, de grands changements surviennent qui annoncent une nouvelle ère de développement économique et de libération tant sociale que culturelle, ce qui fait que tant pour Jin Yong le romancier et Louis Cha le commentateur sociopolitique les lendemains sont encore plus prometteurs.
 
Page :  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21   22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  Top
Précedent :
Page 20 : Vie personnelle et politique
Suivant :
Page 22 : Louis Cha va en Chine

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com