Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview Gordon Chan Kar Shan, de The Big Heat à A-1
John Woo & Hard Boiled 1/1 - Page 5
Infos
Auteur(s) : Thomas Podvin
David Vivier
Date : 13/1/2005
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Personnes :
Chan Hing Kar
Jackie Chan
Stephen Chow Sing Chi
Chow Yun Fat
Kwan Hoi San
Tony Leung Chiu Wai
Tsui Hark
Barry Wong Ping Yiu
John Woo
Films :
Le Syndicat du crime
The Big Heat
Fight Back To School
A toute épreuve
Studios :
Film Workshop
Shaw Brothers
Lexique :
S.D.U.
 
< Précedent
Page 4 : Fight Back to School
 
Suivant >
Page 6 : Final Option, SDU, Michael Wong


HKCinemagic: Parlons de John Woo. On dit qu'il est votre mentor. Pouvez-vous nous dire comment il vous a influencé ?
Gordon Chan: Oui. Comme je l'ai dit, j'étais à la Film Workshop quand John Woo tournait Le Syndicat du crime (A Better Tomorrow). Il avait presque fini Le Syndicat du crime 1 lorsque j'ai rejoint la Film Workshop. C’était une personne si agréable, nous l'appelions tous « Directeur ».

Chow Yun-fat, John Woo et Leslie Cheung sur le tournage du Syndicat du Crime
HKCinemagic: Mais vous, vous l'appeliez « Prince » en cantonais …
Gordon Chan: (Rire) C'est comme ça qu’on le traitait. C’était Le directeur. Il nous a tout appris et nous allions le voir pour n’importe quoi. J'étais si chanceux d'avoir Tsui Hark et Woo ensemble. De manière générale, ma vie à la Film Workshop consistait à assister aux réunions avec Tsui Hark et aux réunions avec John Woo. C'était une expérience si enrichissante. J'ai écrit certaines parties du deuxième A Better Tomorrow parce que Chan Hing Kar écrivait pour lui et avait écrit sur A Better Tomorrow 1. Il est finalement devenu mon associé. Nous étions si proches, nous en sommes donc arrivés à travailler ensemble, notamment en faisant des sessions d’écriture. Puis j'ai écrit un scénario pour Woo, qui n’a jamais était tourné, il s’agissait d’une bande de tueurs - un film de pirates. Tsui Hark disait à chaque fois que je devais le garder pour moi et le tourner. Il s’agissait d’une bande d'assassins. J'ai écrit ce scénario puis John a quitté la Film Workshop.

J'ai écrit un script pour John plus tard, c’était pour le film avec Tony Leung Chiu Wai et Chow Yun Fat – A Toute Epreuve (Hard Boiled 1992). Parce que Barry Wong le scénariste de Woo, est mort quand ils étaient encore en plein tournage. J'ai fini le scénario et réécrit la partie de Tony Leung. Je me souviendrai toujours lorsque j’ai eu l’idée de cette scène entre Tony Leung et Kwan Hoi San, le chef de la triade. La scène quand il est entouré par des gangsters et parle à Tony avant d’être exécuté. Et John m’a dit "j'aime ça, j'aime ça …" J'ai écrit ça pour lui... Gratuitement en réalité parce qu’il n'avait aucun budget. Il n'avait pas d’argent.


Tony Leung et Kwan Hoi-san dans A Toute Epreuve
HKCinemagic: Aucun budget, si ce n’est pour les explosions.
Gordon Chan: Parce qu'ils ont eu besoin de l'argent pour les explosions! (rire) Nous ne voulions pas dépenser plus mais nous devions finir le film pour Barry. Et c'est pourquoi moi, Chan Hing Kar et Ip Kwong Kim avons revu le scénario et réécrit tout cela gratuitement et laisser Barry en prendre tout le crédit. John a mis juste une petite mention à la fin du générique, nous étions tous d’accord et avons apprécié.
 
HKCinemagic: Comment est John Woo sur un plateau ?
Gordon Chan: On avait l’habitude d’aller sur le plateau pour le voir faire tout exploser ! (Rire) Oh, oui, c'était amusant. Les plateaux de John sont diffèrents des miens. Les miens ressemblent à un carnaval, John, lui, c’est plutôt un champ de batailles. Et il était si tendu. Il est toujours tendu et très concentré. Il ne rit jamais sur un plateau. Il est très sérieux. C’est très différent de moi où je passe mon temps à rire.
 
HKCinemagic: Oui, c'est une approche différente. Vous avez dit dans quelques interviews que vous êtes toujours trop gentil avec les gens.
Gordon Chan: En 20 longues années de carrière, je me suis seulement énervé deux fois sur un plateau. Je ne sais pas si c'est bon ou mauvais. L’équipe adore. Mais même pour moi, parfois, je me trouve trop gentil.

The Big Heat
HKCinemagic: Est-ce que l’écriture du scénario de Hard Boiled était une façon de passer des comédies aux films d’action ?
Gordon Chan: Eh bien, pas tout à fait. Le scénario de The Big Heat était pour un film d'action. Et j'y ai passé deux ans. J’ai écrit 15 scénarios en tout. J'avais beaucoup d’idées sur les films d'action durant cette période. Les films d'action sont devenus mon centre d’intérêt majeur durant ces deux années. Ce qu’on pouvait faire et comment le faire. Après ça j’en ai conclu que je devais peut-être faire un film d'action. Le fait est que j'étais un constructeur de modèles et je travaillais à la Shaw Brothers principalement parce que j'ai construit des maquettes et parce que j'aimais les armes, toute cette quincaillerie et beaucoup de choses de ce genre. Donc j'ai eu très envie de faire des films d'action. C'est pourquoi j'ai fait de Stephen Chow, un policier des Forces Spéciales SDU [dans Fight Back to School, le SDU est une sorte de GIGN, ndlr]. J'ai un peu triché, j’ai fait un film d’action petit à petit. Mais je n’avais pas le temps de convaincre tout le monde que je pouvais en tourner un en entier. J'en n’ai pas l’air : je suis un homme maigre d’1m67.
HKCinemagic: Vous n’êtes pas fait comme Jackie Chan.
Gordon Chan: Non, je ne suis pas Jackie Chan! Et ils ne s’attendaient à me voir tourner un film d’action.
 
Page :  1  2  3  4  5   6  7  8  9  10  11  12  13  Top
Précedent :
Page 4 : Fight Back to School
Suivant :
Page 6 : Final Option, SDU, Michael Wong

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com