Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview Gordon Chan Kar Shan, de The Big Heat à A-1
First Option, The New Option 1/1 - Page 7
Infos
Auteur(s) : Thomas Podvin
David Vivier
Date : 13/1/2005
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Personnes :
Bruce Law Lai Yin
Tsui Hark
Michael Wong Man Tak
Shawn Yue Man Lok
Films :
First Option
The New Option
Seven Swords
 
< Précedent
Page 6 : Final Option, SDU, Michael Wong
 
Suivant >
Page 8 : Dante Lam


HKCinemagic: Final Option a été suivi par First Option (1996), puis par The New Option (2002). Pourquoi des suites ?
Gordon Chan: Je ne pensais pas tourner le deuxième opus, First Option. En réalité, quelques officiers de la Marine Britannique (British Navy) m’ont approché parce qu'ils avaient vu ce que j'avais fait avec l'Armée. Ils voulaient que je fasse quelque chose pour eux. "Vous pouvez utiliser nos bateaux!" M'ont-ils dit.

J'ai alors trouvé une solution. Ces policiers du SDU se battraient avec une autre bande des Forces Spéciales. Et 1997 approchait. Je pensais que tout le monde dans le film devait ressentir que 1997 allait être un gros obstacle mais ils pouvaient y faire face. Et même Michael Wong, ce gweilo, n’allait pas partir de HK. Il allait rester! C'était un film sur la rétrocession de 97. Et j'ai pensé que je devais le faire de cette manière. Mais à cause du calendrier et tout, le tournage de mon film a été maintes fois reporté. Puis finalement j'ai perdu les bateaux. Tout que j'avais c’était un hors-bord. À l'origine, les bâtiments de la Marine devaient être prêtés pour la grande bataille navale mais cela aussi n’a pas fonctionné.
Cependant, First Option était le premier film pour lequel nous avons même essayé le son Dolby. C'était une époque où j'étais très alarmé : Hollywood arrivait et on devait faire au mieux pour protéger notre industrie, autrement on allait mourir très vite. Et je me suis vraiment battu pour obtenir un son en Dolby et être soutenu dans ma tentative. C'était un film très chaotique.

Mais le film a été reporté et nous avons perdu le support de la Marine et j'ai été repéré par la police alors que je tournais des scènes d’explosions. Ils ont décidé de me poursuivre en justice parce que toutes ces explosions étaient illégales.

HKCinemagic: Vous parlez de la scène sur l'île à la fin avec l'attaque finale ?
Gordon Chan: Oui, ce que vous voyez c’était seulement les deux tiers du film. La scène finale n'a jamais été finie. Et j'étais recherché par la police à cause de cela ! Ils ont pris d'assaut mon bureau, ils ont essayé de confisquer mon film mais je l'avais déjà stocké ailleurs. Je me baladais partout avec ma pellicule. On passait notre temps en pourparlers au téléphone. Ils disaient que j'avais enfreint la loi, je répondais "oui, nous avons enfreint la loi chaque fois que nous avons fait ces explosions à HK de toute façon, et ce depuis vingt ans."
 
HKCinemagic: Mais j’imagine qu’à HK, tout était fait sans permis.
Gordon Chan: Auparavant, il n'y avait aucun permis. C'est pourquoi je tenais absolument à ce que la commission des films permette ce genre de permis.
HKCinemagic: Est-ce Bruce Law qui était responsable des effets pyrotechniques pour First Option?
Gordon Chan: Oui. C'était Bruce Law que la police voulait. Mais j'ai refusé de donner des noms. J'ai dit à la police : "non, vous n'allez arrêter personne d’autre que moi. Si vous voulez un responsable, ce sera moi, mais vous savez que vous allez faire les gros titres avec ça. Je vais devoir aller au commissariat de police avec tous les journalistes et demander au gouvernement de HK pourquoi ils ne délivrent pas de permis."

Nous avons finalement négocié, ils ont laissé tomber et ont voulu poursuivre en justice la société de production pour une amende. J'ai dit que je payerai cette amende.

 
HKCinemagic: Etait-ce une importante somme d'argent ?
Gordon Chan: Non, mais à ce moment-là, mon permis de tournage était annulé et je ne pouvais plus utiliser d’armes à feu. Ils ont annulé mes permis d'armes à feu aussi et on ne pouvait plus tourner. Donc j'ai dû utiliser tout ce que j’avais pu tourner jusqu'à là, nous l'avons monté et avons fini le film. C'était vraiment dommage.
 
HKCinemagic: En effet, il y avait un réel potentiel, là. La dernière partie était très tactique.
Gordon Chan: Oui, parce qu'il y avait les scènes avec l’appât, les manœuvres militaires. Tout cela n’a pas vu le jour.
 
HKCinemagic: Vous avez fait The New Option en 2002, avec Shawn Yue.
Gordon Chan: Oui, en réalité, ce film n’était pas censé devenir un long métrage du tout. C'était une production vidéo pour des télévisions. D'une façon ou d'une autre, ils ont trouvé que c’était suffisamment bon pour le sortir sur grand écran. Personnellement je n'étais pas de cet avis.
HKCinemagic: C’est très étrange lorsque je regarde les crédits sur le DVD. Qu'avez-vous fait en réalité ?
Gordon Chan: C’était supposé être seulement un téléfilm. Mais ils l’ont tout de même sorti sur grand écran. J'étais très énervé en réalité [Chan semble très réticent à me répondre, ndlr].
 
HKCinemagic: Je veux dire qu’en réalité vous avez tourné le film vous-même ?
Gordon Chan: Non. Pas du tout. Mais ils ont quand même mis mon nom sur la liste des réalisateurs. C'était très étrange. Je suis allé voir le distributeur et ai demandé : "Qu'essayez-vous de faire à ma carrière ?" (Rire) En fait l'idée était amusante, mais le résultat était nul. C'était une bonne idée et ce film aurait pu être refait et devenir un très bon film s'il avait été correctement tourné.
 
HKCinemagic: Et Michael Wong a été de nouveau enfermé dans ce genre de rôles, il a beaucoup joué de rôles de SDU.
Gordon Chan: Oui.
 
HKCinemagic: Avez-vous des nouvelles de lui ? Est-ce qu'il est heureux de faire ce genre de films ?
Gordon Chan: Pas du tout. En fait, je suis très heureux pour lui, parce qu'il vient de jouer son premier film en tant que Manchou dans le film Seven Swords.de Tsui Hark.
 
Page :  1  2  3  4  5  6  7   8  9  10  11  12  13  Top
Précedent :
Page 6 : Final Option, SDU, Michael Wong
Suivant :
Page 8 : Dante Lam

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com