Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
A toute épreuve    (1992)

 
 
 
Réalisateur :
John Woo

Chorégraphe :
Philip Kwok Chung Fung

 
Autres titres : Hard Boiled (Titre HK)
辣手神探 (Titre HK)
Laat Sau Sen Taan (Titre HK)
Lashou shentan (Titre HK)
Pays : Hong Kong
Studio : Golden Princess Film Production Limited
Genre : Action / Policier / Triade
Catégorie HK : I I B
Durée : 128 min.
Durée Alt. :
- 92 : Allemagne ; 131 Taiwan.
Vidéo : Couleur
Audio : Parlant (Cantonais)
Recette HK : 19.711 M. HK$
 
Trailer
   
 
 
 Casting :  
Chow Yun Fat
Tony Leung Chiu Wai
Anthony Wong Chau Sang
Philip Chan Yan Kin
Teresa Mo Sun Kwan
Kwan Hoi San
Philip Kwok Chung Fung
Stephen Tung Wei
Bowie Lam Bo Yi
John Woo
     
  
 (équipe et casting complet)

Résumé

Alors que Hong Kong est noyauté par la corruption et le crime, Tequila (Chow Yun Fat) est un inspecteur aux méthodes expéditives. Ce dernier doit faire équipe avec Tony (Tony Leung Chiu Wai), un flic infiltré dans les gangs pour démanteler un important trafic d'armes.
 
  Notes  
1.  230 personnes sont tuées au cours du film.  
2.  Les armes utilisées dans Hard Boiled sont réelles.
Devant la loi très stricte sur la possession d'armes à Hong Kong, et donc leur pénurie, la production a dû en importer des quantités importantes directement de Grande-Bretagne. Elles étaient surveillées par la police durant tout le tournage.
 
3.  Le scénario a été considérablement remanié une semaine avant le début du tournage. Initialement, le méchant avait comme ambition d'empoisonner des boîtes de lait en poudre pour que l'on cède à ses revendications. Il devait être interprété par Tony Leung Chiu Wai.
De son côté, Chow Yun Fat estimait que ce rôle était un peu trop excessif pour la carrière de son collègue et risquait de lui être fatal. John Woo, quant à lui, était gêné par la violence du tueur à l'égard de nourrissons (l'histoire s'inspirant de surcroît d'une histoire vraie). Woo demanda donc à son ami Barry Wong Ping Yiu de retravailler le scénario. Malheureusement, Barry décéda quelques jours plus tard et John Woo dut remanier le script lui-même alors que le tournage avait commencé.
 
4.  Hong Kong Film Awards de 1993 :
- Prix du Meilleur Montage : John Woo, David Wu, Kai Kit Wai et Jack Ah
- Nomination pour le Prix du Meilleur Second Rôle Masculin : Tony Leung Chiu Wai
 
5.  Une scène dans l’hôpital où Tony Leung et Chow Yun-fat tuent bon nombre de truands, comme dans un jeu vidéo, fut tournée en plan séquence caméra à l’épaule (et non pas avec une steady-cam). La scène a été divisée en deux parties, car au milieu de la séquence la porte de l’ascenseur ne s’ouvrait pas correctement, ce qui gâchait la scène à chaque fois. La préparation de cette longue scène (en deux parties donc) a pris au moins trois jours. A la suite de cette séquence, Leung a été blessé à l'oeil par un éclat de verre et a dû prendre quelques jours de repos.
Source : John Woo: Interviews (Conversations With Filmmakers Series), Robert K. Elder, University Press of Mississippi, octobre 2005.
 
6.  La scène vers la fin pendant laquelle Chow Yun-fat sauve un enfant de l’hôpital en flamme a failli coûter la vie à toute l’équipe. Woo avait ordonné aux artificiers de charger le bâtiment avec beaucoup de dynamite. Inquiets pour le bien être de tous, les artificiers n’osaient cependant pas aller à l’encontre de la décision de Woo (de mauvaise humeur sur les plateaux). On appela l’ami et producteur de Woo, Terence Chang, pour régler la situation. Au final, seul un quart des explosifs furent utilisés. L’explosion dans le film est déjà très impressionnante. Si la totalité des explosifs avaient été utilisée, les artificiers estiment que le bâtiment servant de studio et d’hôpital aurait été entièrement détruit.
Source : John Woo: Interviews (Conversations With Filmmakers Series), Robert K. Elder, University Press of Mississippi, octobre 2005.
 
7.  Le final à l’hôpital a nécessité 35 jours de tournage non-stop, à raison de 18 à 24 heures par jours. Le tout sur une production qui a duré un peu plus de 120 jours (soit un tiers pour cette scène).
Source : John Woo: Interviews (Conversations With Filmmakers Series), Robert K. Elder, University Press of Mississippi, octobre 2005.
 
8.  Le personnage de Tony Leung devait mourir à la fin du film. Après un tournage si intense et une bonne entente de l’équipe et du casting, Chow Yun Fat, Tony Leung et l’équipe ont insisté pour le happy end et pour que Tony survive à la fin du film (on le voit partir dans son yatch). Woo a accepté cette fin pour donner un peu d’espoir, malgré son souhait de faire un film pessimiste.
Source : John Woo: Interviews (Conversations With Filmmakers Series), Robert K. Elder, University Press of Mississippi, octobre 2005.
 
9.  Le film fut tourné sans script et avec le principe de faire une scène d’action toutes les 10 minutes. Chaque scène devait être plus impressionnante que la précédente. Le script initial fut totalement annulé par Woo après qu'il ait tourné le premier gunfight dans la maison de thé.
Source : John Woo: Interviews (Conversations With Filmmakers Series), Robert K. Elder, University Press of Mississippi, octobre 2005.
 
10.  Il y a eu de gros dépassements de temps et de budget sur Hard Boiled. Mais les producteurs ont laissé John Woo finir le film.
Source : John Woo: Interviews (Conversations With Filmmakers Series), Robert K. Elder, University Press of Mississippi, octobre 2005.
 
11.  Le dernier morceau de bravoure à l’hôpital a nécessité que trois équipes tournent en permanence.
Source : John Woo: Interviews (Conversations With Filmmakers Series), Robert K. Elder, University Press of Mississippi, octobre 2005.
 
12.  Woo apparaît dans le film à la demande de Chow Yun-fat pour montrer leur amitié. Les scènes furent tournées le dernier jour de production. Les dialogues ont été écrits plus tard, durant la scène ils racontaient autre chose pour remuer les lèvres, et la vraie conversation fut enregistrée en post-production.
Source : John Woo: Interviews (Conversations With Filmmakers Series), Robert K. Elder, University Press of Mississippi, octobre 2005.
 
13.  A l'origine, Philip Kwok ne devait avoir qu'un rôle de chorégraphe sur le film. Devant le manque de présence d'Anthony Wong et de par son admiration pour sa formidable carrière martiale (notamment à la Shaw Brothers), John Woo lui a finalement donné un rôle important dans l'intrigue.  
14.  Au cours du film, le héros déclare s'appeler "Jef Woo", un triple hommage : au héros du Samouraï de Jean-Pierre Melville, "Jef Costello" (joué par Alain Delon), au héros du film The Killer (déjà une citation melvillienne) et au réalisateur, John Woo.  
15.  Anthony Wong Chau Sang est doublé dans le film, ce qui diminue énormément son impact quand on connaît le son de sa voix et la maîtrise qu'il en a.  
16.  Dernier film de John Woo avant son départ pour les Etats-Unis.  
17.  Le réalisateur et l’équipe sont conscients de la violence du film et de la réputation des films violents de John Woo. A la suite de la scène où Tony tue le traître dans la bibliothèque, les policiers viennent enquêter et on devait entendre : « Il y a beaucoup de sang, ça doit être un film de John Woo ». Cette réplique fut coupée au montage.
Source : Selon Terence Chang, dans John Woo: Interviews (Conversations With Filmmakers Series), Robert K. Elder, University Press of Mississippi, octobre 2005.
 
18.  Références :
-Arrête, ou ma mère va tirer! de Roger Spottiswoode sorti en février 1992 aux USA. Le sergent joué par Stallone est amoureux de son supérieur qui voit son bureau inondé de roses, mais il y a de l’eau dans le gaz au sein du couple. Il n’a pas envoyé ces fleurs.
-La scène où Tony transporte son arme dans un bouquet de fleurs fait directement référence à une scène dans Terminator 2 de James Cameron sorti en août 1991 à HK.
-La scène où Tequila glisse le long de la rampe dans le salon de thé est inspirée de Piège de Crystal de John McTiernan sorti en octobre 1988 à HK.
 
 
(Masquer les notes secondaires)
 
Haut 

Galeries de l'équipe et du casting
 
 Equipe : (si la photo est disponible)  (Masquer)  (équipe et casting complet)

Réalisateur :
John Woo

Chorégraphe :
Philip Kwok Chung Fung
 
 Casting : (si la photo est disponible)  (Masquer) (équipe et casting complet)

Chow Yun Fat

Tony Leung Chiu Wai

Anthony Wong Chau Sang

Philip Chan Yan Kin

Teresa Mo Sun Kwan

Kwan Hoi San

Philip Kwok Chung Fung

Stephen Tung Wei

Bowie Lam Bo Yi

John Woo
 
Haut 

Bande Annonce
 

[Trailer Int.] A toute épreuve (1992)

[Trailer] A toute épreuve (1992)

[Trailer] A toute épreuve (1992)
[Normal] - [Zoom]
Votre message doit faire un minimum de 30 caractères (env. 1 ligne)

   
Etes vous sûr de vouloir envoyer une alerte pour cette vidéo ?   
 
Haut 

Liens Article
 Liens Article Secondaires   (Afficher)

 
Liens Interview  
 Liens Interview Secondaires   (Afficher)

 
Liens Interview (Anglais uniquement)  
 Liens Interview Secondaires (Anglais uniquement)   (Afficher)

 
Liens Test DVD  
 Liens Test DVD Secondaires   (Afficher)
Haut

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com