Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Bibliographie en français
Romans ayant inspiré le cinéma HK 4/4 - Page 29
Infos
Auteur(s) : Laurent Henry
Jean-Louis Ogé
François Henry
Denis Gueylard
Thomas Podvin
David Vivier
Florent d'Azevedo
Annabelle Coquant
Cyril Barbier
Anne Saïdi
Date : 23/10/2004
Type(s) : Compte rendu
Information
 
 Liens du texte  
Personnes :
Tony Ching Siu Tung
Doe Chin
King Hu
Lee Sun Fung
Pu Song Ling
Films :
Beyond The Grave
Histoires de fantômes chinois
The Enchanting Shadow
Fairy, Ghost, Vixen
Painted Skin
The Scholar And The Woman Ghost
Les Héroïques
 
< Précedent
Page 28 : Au bord de l'eau
 
Suivant >
Page 30 : Livres divers


Le cinéma a maintes fois été inspiré par des auteurs de grands renoms qui ont vu leurs oeuvres adaptées sur grand écran. Nous avons tenté d'en répertorier quelques uns ici.
Chroniques de l'étrange

Auteur : Pu Song Ling

Contes traduits du chinois par André Lévy

Titre original : Liaozhai Zhiyi

Résumé : 500 nouvelles réparties sur 12 rouleaux

Critique d'Annabelle: « Sans avoir le talent d'un Gan Bao, j'aime aussi intensément me lancer à la recherche des esprits » écrit Pu Sonling dans son autochronique faisant référence à l'auteur du Soushenji / A la recherche des esprits (recueil d'anecdotes fantastiques compilées au IVème sècle par Gan Bao).

Le décor est donc planté, en ouvrant les Chroniques de l'étrange on pénètre dans le monde du bizarre mais un étrange pas forcément hostile, juste différent de ce que nous connaissons. Les spectres n'y sont pas nécessairement malveillants, les renards et renardes pas toujours animés de mauvaises intentions, les humains quelquefois malhonnêtes et les lettrés souvent bornés. Il faut dire que Pu Songling (1640-1715) devait avoir quelques comptes à régler avec le système mandarinal n'ayant jamais réussi à passer avec succès les examens supérieurs qui menaient aux fonctions les plus importantes.

Ces Chroniques de l'étrange représentent donc à peu près 500 nouvelles réparties sur douze rouleaux, rassemblées par l'auteur durant une grande partie de sa vie, dans lesquelles la frontière entre réalité et fantastique est plus que floue pour ainsi dire inexistante et où l'on croise, le plus souvent, les classiques fantômes et renards qui viennent se mêler aux humains pour les ensorceler ou juste pour avoir un peu de compagnie. Dans ces anecdotes il est assez commun d'être convoqué pour faire un remplacement au tribunal des Enfers, comme Li Boyan appelé le temps d'un procès à sièger à la place de Yama (le juge des Enfers) momentanément en congé (Intérimaire aux Enfers), d'y voir l'âme d'un jeune homme s'échapper de son corps pour suivre sa bien aimée (Le Perroquet amoureux) et même d'être témoin d'une guerre entre humains et renards pour une question d'honneur bafoué (Monsieur Goupil).

Mais l'on y trouve aussi à quelques occasions des histoires que l'on pourrait qualifier de « policières », l'auteur mettant alors en avant la perspicacité de juges extraordinaires face à l'attitude bornée et corruptible de la bureaucratie judiciaire (La Piste du poème, Affaires criminelles, L'Affaire du chausson brodé, L'Affaire de Taiyuan , Le Procès de Xinzheng …)

A cela s'ajoute une floppée de figures fantastiques : monstres, cadavres animés, bêtes surnaturelles, animaux dotés de raison, dragons, exorcistes, immortels et prêtres taoïstes… La liste serait trop longue à dresser.

C'est ainsi que tout un pan du fantastique chinois se dévoile sous nos yeux au fur et à mesure que les rouleaux révèlent leurs secrets. Ce recueil est aussi une mine impressionnante de renseignements sur la société de l'époque, Pu Songling en profitant pour égratigner quelques aspects de ce monde.

Les presque 500 anecdotes si on les lit à la suite peuvent certes paraître par moment répétitives mais ne perdent jamais de ce charme incomparable qu'ont les histoires qui sortent de l'ordinaire.

 

Cet ouvrage a bien sûr inspiré un grand nombre d'adaptations cinématographiques parmi lesquelles on peut citer :

Enchanting Shadow (1960) de Li Hanxiang et A Chinese Ghost Story (1987) de Tony Ching Siu Tung tout deux tirés de Petite Grâce (Nie Xiaoqian) narrant la rencontre entre Ning, un lettré venu passer les examens provinciaux, et Xiaoqian, une jeune fille morte vivant sous le joug d'un monstre qui l'oblige à séduire les hommes pour ensuite les tuer ; deux films de King Hu, A Touch Of Zen (1971) en partie basé sur la nouvelle intitulée Vengeresse (Xia Nu) et Painted Skin (1993) un peu plus fidélement adapté de Peau Maquillée (Hua Pi) mettant en scène une démone qui s'habille de peau humaine pour tromper ses victimes ; un film composé de trois sketches de Tong Wong Fairy, Ghost, Vixen(ou Liaozhai Zhiyi) (1965) ; Beyond The Grave (1954) de Doe Chin d'après la nouvelle Les Oiseaux Bleus (Lian Suo) ; The Scholar And The Woman Ghost (1962) de Lee Sun-Fung

Annabelle Coquant (Novembre 2006)

 
 
Page :  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29   30  Top
Précedent :
Page 28 : Au bord de l'eau
Suivant :
Page 30 : Livres divers

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com