Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Killers Five    (1969)

 
 
 
Réalisateur :
Ching Gong

Producteur :
Runme Shaw

Chorégraphe :
Han Ying Chieh

Scénariste :
Ching Gong, Sung Hoi Leng

 
Autres titres : 豪侠传 (Titre HK)
Hao Xia Chuan (Titre HK)
Ho Hap Chuen (Titre HK)
Killers 5 (Titre HK)
Pays : Hong Kong
Studio : Shaw Brothers
Genre : Wu xia pian
Catégorie HK : I I B
Vidéo : Couleur
Audio : Parlant (Mandarin)
Recette HK : 0.691 M. HK$
 
 Casting :  
Tang Ching
Li Ching
Cheng Miu
Ku Feng
Wong Kwong Yue
Yeung Chi Hing
Tong Dik
Carrie Ku Mei
Ou-Yang Sha Fei
Tien Feng
       
 
(équipe et casting complet)

Résumé

Sa fille ayant été capturée par le redoutable seigneur bandit Jin Tianlong (Tong Dik), le duc Cao Gui Wei (Yeung Chi Hing) fait appel au chevalier errant Yue Zhenbei (Tang Ching) pour la secourir. Yue recrute trois autres braves la belle Ma Jin Ling (Li Ching), Li Xiaoqui (Ku Feng) et Niu (Cheng Miu) pour mener à bien sa mission et un cinquième individu le mystérieux Liang Shengfei (Wong Kwong Yue) les suit aussi à distance. Faire échapper la fille du duc (Carrie Kui Mei) dans l’antre imprenable du seigneur bandit est déjà une entreprise très risqué, ce que les cinq héros ne savent pas c’est que même si ils réussissent une fourberie fatale les attends en fin de route. Seront-ils assez habillent pour y échapper ?
 
  Critique  

L’histoire de ce wu xia pian produit par les Shaw Brothers et réalisé par Ching Gong au début de 1969 reprend la trame archi-connue où l’on donne à un groupe d’individus aux attributs et à la personnalité distincte une mission délicate et dangereuse à réussir. Celle-ci une fois terminée ils font face à un retournement de situations...
 
 
>> lire la critique complète Yves Gendron 26/3/2005
 
  Notes  
1.  Les Jin.
Dans le film on mentionne que la fille du duc est promise à un prince Jin. Jin est le nom de la dynastie régnante du peuple Jurchen qui originaire de Manchourie se tailla au XIIeme siècle un royaume a même la Chine en envahissant puis occupant la moitié nord de l’empire du milieu dominé à l’époque par la dynastie Song. Bien que pas toujours en guerre les relations demeurèrent toujours très tendues entre les Song et les Jin considérés comme des conquérants barbares jusqu'à ce que ces derniesr succombent à une invasion mongole en 1235. Les Song tomberont à leur tour trente années plus tard. Dans les fictions wuxia tant romanesques que filmiques, les Jins sont couramment utilisés comme les barbares de service bien qu’habituellement les vrais grands méchants du récit sont les traitres chinois à leurs services. Voir Deadly Duo de même que la série des Brave Archer tous réalisés par Chang Cheh.
Détail intéressant La dynastie Song semble avoir été l’époque de prédilection de Ching Gong qui y reviendra dans la plupart de ses autres wu xia pian subséquents tels Twelve Gold Medallions, Pursuit et l’épopée guerrière féministe Fourteen Amazons.
 
2.  Han Ying Chieh le maitre chorégraphe oublié des Shaw.
Mis à part King Hu, Han Ying Chieh chorégraphiait aussi les productions SB réalisées par Lo Wei et de Ho Meng Hua or il n’est pas crédité dans aucun de ces films non plus. Pourquoi cette omission? d’autant plus troublante que jusqu'à l’arrivée du duo de choc Lau Kar Leung et Tong Gaai, Han était considéré comme le principal chorégraphe des SB. Peut être tout simplement parce que les films martiaux SB de second ordre et sur lesquels Han travaillait ne créditaient pas leurs chorégraphes. Mais il pourrait aussi y avoir eut une raison plus sournoise. En effet en 1967 Han Ying Chieh suivit King Hu à Taiwan pour chorégraphier et jouer un personnage dans le second film martial de ce dernier Dragon Gate Inn. Or Run Run Shaw le maître des Studio SB était reconnu pour être possessif et rancunier envers ses stars et ses employés comme l’on démontraient ses démêlés subséquents avec Jimmy Wang Yu la grande vedette martiale des studios jusqu’au moment où il décida de partir de même qu’avec Raymond Chow qui quitta son poste de chef de production des SB pour fonder sa propre compagnie : Golden Harvest. Il se pourrait donc que Run Run ait décrété que l’on omette toute mention du travail de Han pour le punir de son contribution au film de King Hu. Quoi qu’il en soit Killers Five semble avoir été le dernier film de Han pour Les SB qu’il quitte définitivement après 68, pour aller travailler à nouveau avec King Hu pour son chef d’œuvre wuxia A Touch of Zen
 
 
(Masquer les notes secondaires)
 
Haut 

Galeries de l'équipe et du casting
 
 Equipe : (si la photo est disponible)  (Masquer)  (équipe et casting complet)

Réalisateur, Scénariste :
Ching Gong

Producteur :
Runme Shaw

Chorégraphe :
Han Ying Chieh
 
 Casting : (si la photo est disponible)  (Masquer) (équipe et casting complet)

Tang Ching

Li Ching

Cheng Miu

Ku Feng

Wong Kwong Yue

Yeung Chi Hing

Tong Dik

Carrie Ku Mei

Ou-Yang Sha Fei

Tien Feng
 
Haut 

Galerie
   
Haut 

Liens Article
 Liens Article Secondaires   (Afficher)
Haut

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com