Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview de Clement Cheng : Gallants
L’humour 1/1 - Page 6
Infos
Auteur(s) : Thomas Podvin
Date : 1/6/2011
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Personnes :
Stephen Chow Sing Chi
Films :
Shaolin Soccer
 
< Précedent
Page 5 : HK Film Award du Meilleur Film
 
Suivant >
Page 7 : Bruce Leung et Chen Kuan Tai


HKCM: Vous avez dit dans une interview qu'un des réalisateurs qui vous a influencé était Stephen Chow.
Clement Cheng: Tout le monde est influencé par lui, vraiment tout le monde.
 
HKCM: Il a un style d'humour très spécial, le moleitau. Avez-vous cherché à vous en rapprocher en faisant ce film?
Clement Cheng: Non. J'ai choisi consciemment de m'en éloigner, au contraire.
 
HKCM: Vous ne pouvez pas le battre sur son propre jeu...
Clement Cheng: Evidemment, personne ne peut le battre, c'est le meilleur. Le roi. Ce que je voulais éviter, c'est que les gens voient le film et reconnaissent son style, et disent : «  Ça, c'est très Stephen Chow ». J'ai fait exprès de m'éloigner de ça.
 

Tiger s'occupe de Dragon.

 
HKCM: Vous avez esquivé la référence.
Clement Cheng: Oui. Au début, dans le scénario, ce n'était pas un canard confit mais un poisson salé. Mais comme dans Shaolin Soccerils parlent toujours de poisson salé [le poisson salé est une métaphore chinoise pour le vieux et le pourri, ndlr], j'ai changé cela. Tout le monde est très influencé par lui et ce film a volontairement, consciemment choisi la direction opposée. On ne lui ressemble pas du tout.
 
Page :  1  2  3  4  5  6   7  8  9  10  Top
Précedent :
Page 5 : HK Film Award du Meilleur Film
Suivant :
Page 7 : Bruce Leung et Chen Kuan Tai

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com