Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
L'opéra Huangmei ou Huangmei diao
Les films mythiques et les stars du genre 1/1 - Page 2
Infos
Auteur(s) : Thomas Podvin
Yves Gendron
Date : 21/8/2003
Type(s) : Information
 
 Liens du texte  
Personnes :
King Hu
Jeff Lau Chun Wai
Li Han Hsiang
Linda Lin Dai
Ivy Ling Po
Betty Loh Ti
Tsui Hark
Wong Kar Wai
Zhao Lei
Films :
Chinese Odyssey 2002
Diau Charn
L' Empereur et la belle
Les Amants éternels
The Lovers
Studios :
Cathay Asia Films
Shaw Brothers
Lexique :
Huangmei Diao
 
< Précedent
Page 1 : Le genre Huangmei diao
 
 Notes  
Longtemps oublier sur les étagères de la Shaw Brothers; The Love Eterne, The Kingdom and The Beauty et d’autres huangmei furent récemment remis en circulation sous format DVD dans de glorieuses versions restaurées faisant revivre non seulement la gloire d’une Chine mythique imaginaire mais aussi d’un genre filmique prestigieux. Et ce pour le plus grand bénéfice non seulement de vieux nostalgiques mais aussi d’une nouvelle génération de spectateurs à travers le monde.


Ses films

S'il faut retenir trois films à voir absolument et qui symbolisent pleinement l'essence du huangmei diao, ce sont :

- Diau Charn

- The Kingdom And The Beauty

- The Love Eterne

Véritable étalons du genre, ils ont posés les bases du huangmei diao et de ses sous genres très populaires à l'époque.

 

Diau Charn (1957, Li Han Hsiang)

Basé sur le roman ultra classique "Romance Of The Three Kingdom", c'est ce film qui a véritablement démarré le genre à la Shaw et qui a permis à Li Han Hsiang d'en être le fer de lance. Ce film pose également toutes les bases du genre et constitue un véritable matériel d'expérimentation pour Li qui donnera toutes ses lettres de noblesse au Huangmei diao.

 

The Kingdom & The Beauty (1958, Li Han Hsiang)

The Kingdom & The Beauty a été à l'origine d'un sous-genre, le "Kingdom" et "Beauty" : une histoire d'amour contée sur fond historique où en général un seigneur ou un empereur doit choisir entre son royaume et sa bien aimée.

Le Chinese Odyssey 2002, de Jeff Lauet Wong Kar Wai, s'en inspire très largement et reprend même le thème musical principal. L'histoire de Faye Wong, la princesse, qui quitte son royaume pour Tony Leung et de Chan Chen, l'empereur, qui part rejoindre Vicky Zhao Wei, entre dans ce sous-genre de "Kingdom" et "Beauty".

Les amants papillons, l'original la version de Tsui Hark 32 ans plus tard

 

The Love Eterne (1962, Li Han Hsiang)

Un classique, et le sommet du genre huangmei diao, qui a ému et cartonné dans toute l'Asie, mais aussi remporté de nombreuses récompenses aux festivals. Tourné en deux semaines (!) par Li Han Hsiang pour dépasser à tout prix le concurrent Cathay, le film très réussi de surcroît, est resté ancré dans l'inconscience collective comme LE film chinois par excellence, qui représente donc le "rêve chinois".

Inspiré d'un vieux conte d'amour tragique chinois à la Roméo et Juliette, Liang Shanbo et Yu Zhu Yingtai , le film fait parti du sous-genre "scholar" et "beauty", basé sur le même principe que le sous-genre "Kingdom" et "Beauty", mais où un universitaire doit choisir entre l'étude et sa bien-aimée. The Love Eterne est d'ailleurs une véritable œuvre féministe avant-gardiste où les protagonistes débattaient déjà de l'égalité des sexes. Ce film a inspiré plus tard Tsui Hark pour son The Lovers. Pour la petite anecdote, il est à noter que pour le final assez fantastique de The Love Eterne, les producteurs ont eu recours aux spécialistes des effets spéciaux japonais qui sévissaient à l'époque sur les films de Godzilla !

 

Ivy Ling Po et Linda Lin Dai, les 2 grandes stars du Huangmei

 

Ses stars

Le genre extrêmement populaire a contribué à rendre culte ses réalisateurs, acteurs et actrices et compositeurs.

Les noms à retenir sont bien entendus l'esthète et mentor de King Hu, Li Han Hsiang, instigateur du genre à la Shaw Brothers. Retenons aussi le couple de stars Linda Lin Dai et Chao Lei pour Diau Charn et The Kingdom & The Beauty , extrêmement populaires à l'époque, voire adulés.

Les deux actrices Ivy Ling Bo et Betty Loh Ti ne sont pas en reste car elles interprètent les amants de Love Eterne , l'une joue le rôle d'un homme et l'autre le rôle d'une femme qui se fait passer pour un homme dans le film.

Il faut noter que bien que certains des acteurs jouant dans les huangmei chantaient avec leurs propre voix (telle Ivy Ling Po), nombre d'entre eux étaient doublés, telle Linda Lin Dai et Betty Loh Ti toutes deux doublés par une chanteuse professionnelle nommé T'sing Ting. Par ailleurs, bien que les scènes dramatiques des huangmei étaient tournées en son synchrone, les scènes de chants par contre étaient préenregistrées.

 

Après avoir été un genre filmique dominant pour environ une douzaine d'année, la popularité du huangmei diao déclina rapidement à la fin des années soixante, supplanté par les films d'arts martiaux. Il ne survécu pas au tournant des années soixante-dix. Bien que quelques autres films opéra fussent réalisés subséquemment ici et là c'est sans connaître le succès de leurs prédécesseurs issus de l'age d'or.

Aujourd'hui tombé en désuétude, le nom de huangmei diao n'évoque plus guère les films de la glorieuse époque mais un genre obsolète d'opéra délaissé par la jeune génération de chinois. Le dernier hommage au genre provient du film écrit et produit par Wong Kar Wai et réalisé par Jeff Lau, Chinese Odyssey 2002 . Les deux stars du cinéma et de la chanson, Faye Wang et Tony Leung Chiu Wai y interprètent encore de beaux morceaux chantés bien que modernisés.

 
Page :  1  2   Top
Précedent :
Page 1 : Le genre Huangmei diao

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com