Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
  >  Festivals
  >  >  Festivals en 2014
  >  >  Festivals en 2012
  >  >  Festivals en 2011
  >  >  Festivals en 2010
  >  >  Festivals en 2007
  >  >  Festivals en 2006
  >  Bilan par année
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Festival Paris Cinéma 2012 : Hong Kong à l'honneur
Josephine Siao, la wonder woman du cinéma de Hong Kong 1/1 - Page 8
Infos
Auteur(s) : Arnaud Lanuque
Camille Gervais
Van-Thuan LY
Thomas Podvin
Frédéric Ambroisine
Emmanuel Gaullier
Thomas Mc Kay
Date : 6/7/2012
Type(s) : Compte rendu
 
 Liens du texte  
Personnes :
Ann Hui On Wah
Patrick Lung Kong
Josephine Siao Fung Fung
Yim Ho
Corey Yuen Kwai
Films :
La Légende De Fong Sai Yuk
Jumping Ash
The Spooky Bunch
Teddy Girls
The Window
 
< Précedent
Page 7 : Projets de Johnnie To
 
Suivant >
Page 9 : Cocktail Party HK : soirée chez l'ambassadeur ... (compte rendu et quelques photos supplémentaires)


Une des personnalités majeures à faire le lien entre les différentes facettes de cette programmation spéciale Hong Kong du Festival Paris Cinéma 2012 est l'actrice Josephine Siao. L'occasion d'apprécier à sa juste valeur son immense talent et son apport capital à l'industrie toute entière.



Originaire de Shanghai, la belle débuta le cinéma enfant et s'y fit rapidement un nom. Officiant au départ dans le versant mandarin de l'industrie, elle changea rapidement de bord pour être définitivement consacrée dans le cinéma en cantonais. Véritable Stakhanoviste (comme beaucoup d'acteurs de l'industrie de l'époque), elle apparut dans plus de 100 films en 10 ans !

De cette période, il est bien difficile de se faire une idée si l'on ne parle pas la langue locale, les quelques éditions vidéos de ces films étant la plupart du temps dépourvues de sous titres anglais... Hélas, le festival ne palliera pas ce manque.

Quand le cinéma cantonais entama son inéluctable déclin à la fin des années 60, suite à l'apparition de la télévision, Josephine fut associée aux plus intéressantes tentatives de renouvellement de l'industrie. On put ainsi la voir dans The Window ou Teddy Girls, tous deux réalisés par l'excellent Patrick Lung. C'est ce dernier que le Festival passera ce week-end. Josephine y incarne une jeune fille en rupture, écœurée par son environnement familial, qui tombe dans la délinquance. Un rôle loin de l'image qu'elle avait alors développé auprès du public mais dont elle s'acquitte avec un impressionnant talent. Sa séquence d'introduction est à ce titre un pur régal.

Active quant à la défense d'un cinéma cantonais agonisant, Joséphine le fut également dans sa renaissance définitive des années 1970. Elle fut en effet rien de moins que la marraine de la nouvelle vague.

En 1976, elle produisit, co-écrivit et co-réalisa le polar Jumping Ash. Ce grand absent de la sélection est à bien des égards le précurseur du mouvement, aussi bien dans le choix de ses thèmes que dans sa facture technique, proche du documentaire.

La graine semée par Jumping Ash germa définitivement à partir de 1979. Ann Hui, Alex Cheung, Yim Ho et les autres transformèrent l'essai initié par la star. Celle-ci ne manqua pas de s'associer directement au mouvement en produisant et en jouant dans le deuxième film d'Ann Hui, The Spooky Bunch. Encore visible dimanche matin, la belle y interprète une actrice d'une troupe d'opéra en représentation sur l'île de Cheung Chau en proie à d'inquiétantes présences fantomatiques.

Extrêmement convaincante dans les séquences d'opéra *, elle fait également preuve d'un talent comique particulièrement marquant.

 

Cette habileté dans la comédie, elle la mit par la suite régulièrement à l'œuvre pour le reste de sa carrière. Et on ne le voit pas mieux que dans le Fong Sai Yuk de Corey Yuen. Absolument déchaînée, elle y vole sans difficulté la vedette à toutes ses co-stars ! Ce véritable hold-up artistique peut encore être apprécié sur le grand écran du 3 Luxembourg jusqu'à la fin du Festival.

A défaut d'un hypothétique hommage propre consacré à cette grande dame, les films où elle est en vedette présentés durant ces quelques jours permettent, au moins partiellement, d'apprécier son importance.



Josephine Siao en 2011



* Et pour cause, elle apprit la discipline durant son enfance.    

 
 
Page :  1  2  3  4  5  6  7  8   9  10  Top
Précedent :
Page 7 : Projets de Johnnie To
Suivant :
Page 9 : Cocktail Party HK : soirée chez l'ambassadeur ... (compte rendu et quelques photos supplémentaires)

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com