Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview Leo Au-Yeung, l'homme derrière Ip Man
Ip Man 1/1 - Page 1
Infos
Auteur(s) : Mike Fury
Date : 7/7/2010
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Personnes :
Leo Au-Yeung Chi Chung
Sammo Hung Kam Bo
Herman Yau Lai To
Yip Chun (2)
Wilson Yip Wai Shun
Films :
Ip Man
Ip Man : la légende est née
Ip Man : la légende est née
The Prodigal Son
Lexique :
Ip Man / Yip Man
Wing Chun
 
< Précedent
Index
 
Suivant >
Page 2 : Le Wing Chun à l'écran
 
 Notes  
Photos (c) Leo Au-Yeung.


Leo Au-Yeung est un maître en arts martiaux qui s'est distingué comme étant le seul professeur de Wing Chun à officier sur les films mettant en scène le personnage de Ip Man. Il s'agit des films de Wilson Yip, Ip Man et de Herman Yau,The Legend is Born --Ip Man.

Leo est né et a grandi à Hong Kong, puis est parti en Angleterre pour des études universitaires. En tant qu'enthousiaste et dévoué pratiquant du Wing Chun, il a pu s'entraîner avec les meilleurs professeurs de cette discipline actuellement en activité. C'est grâce à ses contacts et son abilité à enseigner que Leo fut invité à travailler en qualité de consultant et d'assistant-chorégraphe sur le film original Ip Man, et sa préquelle récente The Legend is Born --Ip Man.

De son retour en Angleterre après le tournage, Leo Au-Yeung discute avec Mike Fury de son travail sur cette série de films à succès.

Ip Man

HKCinemagic : Tout d'abord pouvez-vous nous dire comment vous avez fait parti de l'aventure Ip Man ?
Leo Au-Yeung : J'ai commencé mon entrainement au Wing Chun avec Maître Yip Chun il y a de ça 15 ou 20 ans. [Yip Chun ou Ip Chun est le descendant direct d'Ip Man. Il est son fils aîné, ndlr.] Après deux ans d'étude à ses côtés, je suis parti pour l'Angleterre, mais je rends visite à Maître Yip Chun et m'entraîne avec lui tous les étés. Durant cette période, je vais à tous les cours et m'entraîne huit heures par jour ! Comme je sais parler anglais, je peux aussi traduire tout ce qu'il dit aux occidentaux qui visitent Hong Kong et qui sont intéressés par son enseignement. Après avoir obtenu mon diplôme universitaire, j'ai trouvé un travail à Preston dans le Lancashire, en Angleterre, et j'ai rencontré Maître Samuel Kwok. Puisque nous habitons très près l'un de l'autre, et que je le voyais cinq à six jours par semaine, je suis devenu son assistant professeur. A chaque fois qu'il est en déplacement, j'enseigne à ses élèves, et je me suis de fait entraîné très intensément avec lui pendant quatre ans. Par la suite, je suis venu à Londres et ai rencontré Maître Sin Kwok Lam qui m'a enseigné beaucoup d'autres types d'arts martiaux en plus du Wing Chun. C'est grâce à lui que j'ai participé au premier film Ip Man.
 
HKCinemagic : Comment avez-vous rencontré Sammo Hung et quelle a été votre collaboration ?
Leo Au-Yeung : Quand j'ai travaillé comme conseiller en Wing Chun sur Ip Man, il y travaillait en qualité de choréraphe des combats. Sammo a mentionné comment il a utilisé le Wing Chun avant quand il a réalisé The Prodigal Son, mais il souhaitait essayer d'autres idées cette fois-ci. Premièrement, mon travail consistait à lui rafraîchir la mémoire sur le Wing Chun car il a tourné The Prodigal Son, il y a tellement d'années, en 1981. Ensuite, j'ai dû enseigner le Wing Chun aux acteurs et autres cascadeurs pour faire en sorte qu'ils aient vraiment l'air d'experts en la matière. Ce qui veut dire que j'ai travaillé de concert avec les chorégraphes du film et j'ai eu la chance de travailler directement avec Sammo Hung.
 
 
HKCinemagic : Comment avez-vous abordé ce travail ? Comme un professeur en leur enseignant les formes et techniques ou, en leur donnant uniquement les clefs pour faire les mouvements requis pour leurs scènes ?
Leo Au-Yeung : La plupart des acteurs et des cascadeurs sont des experts dans leur domaine et en tenant compte du temps imparti pour faire le film, leur enseigner tout est impossible. Je leur ai juste montré les mouvements de base, comme les jeu de jambes, tourner et aussi comment utiliser un mannequin en bois [outil indispensable dans l'apprentissage du Wing Chun, ndlr] proprement au cas où. Après avoir passé en revue les leux premières séries de mouvements propres au Wing Chun, je leur ai montré comment donner un coup de poing et se défendre en suivant le style Wing Chun. Puisque beaucoup de gens là-bas, et surtout les cascadeurs, sont des experts en arts martiaux et font cela depuis des années, il était facile pour eux d'apprendre et de copier les mouvements. Donc il s'agissait surtout de leur montrer beaucoup de coups d'attaque et de défense, comme la façon de se défendre contre un crocher ou contre un coup de pied volé. Je leur ai enseigné les concepts suffisants pour qu'ils l'utilisent correctement dans une chorégraphie et utilisent les bonnes techniques. C'était ma façon de rendre ce film aussi réel que possible.
 
Page :  1   2  3  4  Top
Précedent :
Index
Suivant :
Page 2 : Le Wing Chun à l'écran

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com