Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview Josie Ho sur Dream Home
Plongée dans la folie 1/1 - Page 2
Infos
Auteur(s) : Frédéric Ambroisine
Date : 31/3/2009
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Films :
Dream Home
Purple Storm
 
< Précedent
Page 1 : Josie Ho, productrice et actrice
 
Suivant >
Page 3 : Casting et équipe technique


HKCinemagic : Pouvez-vous décrire votre personnage dans Dream Home?
Josie Ho : Elle s’appelle Cheng Lai-sheung. Elle est très têtue. Elle vient d’un milieu chinois de Hong Kong très traditionnel, où la famille privilégie les garçons et non les filles. C’est quelqu’un qui a toujours pensé qu’elle pouvait assumer ses responsabilités quant à sa famille, mais celle-ci ne le veut pas parce que c’est une fille. Ils s’attendent à ce qu’elle fasse ce que toutes les filles font. Bien qu’elle soit née dans ce type d’environnement, elle a toujours été animée par un seul désir. Elle l’a décidé depuis son plus jeune âge. Elle a grandi dans un petit immeuble vétuste et surpeuplé de Hong Kong, et elle n’avait qu’une très petite vue sur la mer entre les immeubles. Depuis son enfance, elle a rêvé d’acheter une grande maison avec vue sur la mer, comme ses camarades de classe l’ont fait. Sheung est quelqu’un qui a fait beaucoup de sacrifices pour cela. Elle a subi tellement de rejets de la part du système qu’elle a fini par perdre pieds. Je ne vais pas vous dire ce qui se passe à la fin mais elle finit par devenir folle et fait quelque chose d’extrême afin d’avoir son appartement.
 
HKCinemagic : Vous jouez un personnage de tueuse bien différent dans Dream Home de celle que vous jouiez dans votre premier film, Purple Storm.
Josie Ho : (rires) Oui.
HKCinemagic : Comment faites-vous pour vous mettre dans un tel état de folie? Quelles sont vos sources d’inspiration?
Josie Ho : Je suis tellement introvertie que j’aime garder mes distances avec les gens. J’ai besoin d’une zone de sécurité et c’est comme ça même avec mes amis. Donc, je pense que l’approche nécessaire pour ce rôle était de briser la glace. Je m’en suis rendu compte pendant que je m’y préparais. Il fallait que je me rapproche des gens ; il fallait que je sois capable de les toucher, de ne pas avoir peur de les attraper ou même de leur donner des coups de pied ou des claques. Je suis toujours très distante avec les gens, donc je devais aller à l’encontre de cette part de moi-même afin de devenir cette fille.

Parce qu’elle n’a pas peur de faire tout ça. J’ai joué l’intégralité du scénario dans ma tête. J’ai aussi repensé à ma propre enfance. Comment jouerait-elle ce rôle ? Mais, d’une certain façon, je pense que la quantité de travail préparatoire que j’ai fait pour ce rôle n’a pas tant d’importance. Le plus important, c’est comment moi, en tant qu’enfant ou adulte, je corresponds naturellement au rôle. Je pense que la chose la plus importante c’est de pouvoir travailler avec les autres.

Chaque jour, quand j’arrivais sur le plateau, j’essayais de m’asseoir et de le ressentir, tout spécialement quand c’était ma « maison ». J’essayais de créer les souvenirs que j’aurais eus dans cette maison, dans cet environnement et cette ambiance… Quand j’étais chez moi, je me préparais, et après j’allais sur le plateau et j’essayais d’improviser. Je travaille avec mes sentiments. Par exemple, je marchais sur le plateau et ramassais un ou deux accessoires et essayais de me construire une relation avec eux. Je construisais mon personnage autour de ça.

 
Page :  1  2   3  4  5  Top
Précedent :
Page 1 : Josie Ho, productrice et actrice
Suivant :
Page 3 : Casting et équipe technique

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com