Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview Josie Ho sur Dream Home
Gore et effets spéciaux 1/1 - Page 4
Infos
Auteur(s) : Frédéric Ambroisine
Date : 31/3/2009
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Films :
Dream Home
 
< Précedent
Page 3 : Casting et équipe technique
 
Suivant >
Page 5 : Jongler avec divers rôles


HKCinemagic : Les effets spéciaux semblent très bien faits. Sur le plateau, quand vous voyiez le sang et les tripes, cela semblait aussi authentique ? Ou pensiez-vous « c’est faux et il faut que je me force à penser que c’est réel » ?
Josie Ho : Non, quand je suis dans une scène, je ne me laisse jamais aller à penser que ce n’est qu’un accessoire. Je me dis toujours que c’est réel. Je pense que tout le monde sur le plateau a ce sentiment. Il y a un sentiment de violence en chaque être humain, et c’est quelque chose d’effrayant. C’est ce que nous essayons de dire dans ce film. Ce qui est amusant c’est que, à chaque fois que l’on apporte un mannequin ou une fausse tête que l’on devait frapper jusqu’à la mort, tout le monde sur le plateau était excité parce qu’ils voulaient tous le faire eux-mêmes. Et nous devions leur dire, “Oh je suis désolé, c’est l’acteur qui doit le faire” ou “Le cascadeur va la toucher, pas toi”. Mais tout le monde était tellement excité. C’est ça qui est effrayant : pourquoi est-ce que tout le monde est tellement excité par la violence ? Je pense que c’est un tabou. La violence ce n’est pas une bonne chose, mais c’est un tel tabou partout dans le monde : ça ne devrait arriver à personne donc tout le monde est curieux.
HKCinemagic : J’ai entendu dire que l’une des actrices [Song Juan] ne pouvait plus supporter toute cette violence sur le tournage de Dream Home. Que s’est-il passé ?
Josie Ho : Elle a pleuré quand elle m’a vu détruire son mannequin. Elle a couru hors du plateau et s’est mise à vomir. Je suis allée la voir et je lui ai dit, “je suis vraiment désolée. Pourquoi est-ce que tu pleures?” Et elle a dit, “ Ce mannequin était resté assis dans la salle de maquillage tous les jours, et maintenant c’est comme si je lui disais au revoir.” Vous savez, on prenait nos repas avec elle et on lui disait au revoir chaque soir quand on rentrait chez nous. Et donc cela a créé une sorte de lien entre nous. D’autant que le mannequin ressemblait vraiment à elle physiquement. Elle s’est sentie vraiment triste quand quelqu’un a fait ça à son propre mannequin.

Mais ce qui est drôle, c’est qu’elle ne pleurait pas du tout quand elle faisait ses propres cascades. Le mannequin n’était utilisé que dans une poignée de plans, comme quand je devais écraser sa tête contre les toilettes si bien que son crâne finissait par se briser. Et sa tête est tellement dure qu’elle casse les toilettes également. Elle a fait ses propres cascades, ce qui veut dire que les premières fois où on a fait cette scène, c’était vraiment elle qui se faisait maltraiter. Ensuite, on faisait un plan d’insert où son mannequin était brisé. Surtout pour qu’on voit bien le crâne se casser. Elle n’avait pas pleuré quand elle le faisait elle-même, mais elle a pleuré quand elle a dû se regarder avec un point de vue extérieur. C’était assez amusant. Pour moi en tout cas. (Rires).

HKCinemagic : Est-ce que vous êtes une fan des films d’horreur ?
Josie Ho : J’aime les films d’horreur. Je ne suis pas une énorme fan mais j’admire certains d’entres eux. Je pense que j’admire plus certaines personnalités, comme le héros d'American Psycho. Je ne dirais pas que je l’admire. C’est moralement abominable parce que c’est une personne vraiment horrible. Mais je suis presque fascinée par les circonstances. Pourquoi est-ce que l’humanité devient comme cela, qu’est-ce qui ne va pas dans le monde, quel genre de pression y a-t-il sur nos épaules, pourquoi cela arrive à cette personne ? Il y a toutes ces motivations qui le poussent à faire ces choses horribles aux autres. Je suis plus intéressée par ce genre de choses.
 
Page :  1  2  3  4   5  Top
Précedent :
Page 3 : Casting et équipe technique
Suivant :
Page 5 : Jongler avec divers rôles

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com