Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Jackie Chan : son équipe de cascadeurs et les autres
La Sing Ga Ban : l'équipe de cascadeurs de Jackie Chan 2/3 - Page 2
Infos
Auteur(s) : Jean-Louis Ogé
Yves Gendron
Date : 7/3/2004
Type(s) : Information
 
 Liens du texte  
Personnes :
Frankie Chan Fan Kei
Fung Hak On
Hung Ga Ban
Sammo Hung Kam Bo
Philip Ko Fei
Lau Kar Leung
Bruce Law Lai Yin
Lo Wei
Sing Ga Ban
Sing Ga Ban
Stanley Tong Gwai Lai
Yuen Biao
Corey Yuen Kwai
Yuen Ga Ban
Films :
Police Story
Police Story 2
Le Marin des mers de Chine
Action Force 10
Rush Hour
Studios :
Golden Harvest
Lexique :
Cascadeurs
Chorégraphe
Triades
 
< Précedent
Page 1 : Introduction
 
Suivant >
Page 3 : Les membres honoraires


C'est au début des années 80 pendant le tournage particulièrement technique du film Project A (Le marin des mers de Chine) que Jackie Chan pensa à monter une équipe organisée de personnes spécialisées dans les cascades, l'élaboration de nouvelles chorégraphies et qui autour de leur "chef d'orchestre" vont pouvoir être encore plus efficaces. Débutant avec 6 cascadeurs, l'association va compter jusqu'à quelque 20 personnes pendant l'élaboration de Project A 2 et Police Story 2
Chan Man-ching, Andy Cheng et Ken Lo dans Rush Hour

Ce groupe de personnes est plus connu sous le nom de "JC Stuntmen's Association" ou "Jackie Chan Stunt Team" (ou encore Sing Ga Ban en cantonais, ce qui veut dire "équipe de la famille de Sing Lung", ce dernier étant le nom de Jackie Chan en chinois).

Cette osmose parfaite a d'autres avantages pour Jackie Chan lors de ses tournages : il connaît parfaitement ses hommes et sait comment les utiliser au maximum. L'un qui est spécialisé dans les chutes, l'autre dans la réception des coups sera mis à contribution et Jackie aura toute confiance en lui. Il saura que son cascadeur pourra faire ce qu'on lui demande et cette confiance en ses hommes est primordiale pour réussir des scènes dès la première prise, ce qui est occasionne un gain de temps et une sécurité sur le plateau qui est sans prix. Il sait en contre-partie qu'il peut leur demander presque l'impossible, et c'est bien la marque de fabrique d'un film de Jackie Chan... les bêtisiers à la fin de ses films en attestent.

Jackie Chan forme l'embryon d'un groupe de cascadeurs dès sa période Lo Wei, voire même avant quand il intervient dans quelques films d'actions en tant de directeur de combat dans des films du début des années 70. C'est vraiment avec son arrivée à la Golden Harvest qu'il est en mesure de developper un vrai grand groupe d'envergure. Il a maintenant le profil et les moyens pour s'attirer les meilleurs cascadeurs et chorégraphe de la profession. Des personnes comme Fung Hak On (à l'époque une des action director de la Golden Harvest derrière Sammo) et Corey Yuen. Bref, Jackie recrute à gauche et à droite, invitant des cascadeurs qui viennent même d'autres groupes. Au départ, les associations ne sont pas encore fermement soudées, il y a beaucoup de va et viens, les cascadeurs allant ici et là, dépendamment des opportunités d'emploi.

L'équipe de Jackie se développe et se consolide davantage avec Dragon Lord et Project A entreprise ambitieuse et révolutionnaire pour l'époque, nécessitant un considérable niveau d'efficacité technique et logistique. Jackie y manque même de s'y casser les dents. Autour de lui, Jackie a maintenant une équipe organisée de personnes spécialisées dans les cascades, l'élaboration de nouvelles chorégraphies et qui autour de leur "chef d'orchestre" vont pouvoir être encore plus efficaces.

Petite période de flottement aux alentours de 83-84 alors que Jackie tombe sous la coupe Sammo Hung et qu'il doit travailler avec son équipe de cascadeurs au lieu de la sienne, mais la Sing Gar Ban repart de plus belle en 1985 avec Police Story. Par la suite, Jackie et compagnie entame une série de films de plus en plus ambitieux jusqu'à devenir la plus grosse et efficace de tout Hong-Kong jusqu'à la fin des années 90.

Une équipe soudée dans Dragon Lord
Une équipe au poil dans Project A (Le Marin des Mers de Chine)

Bien que l'équipe soit officiellement dissoute le 1er août 1990 (dissoute en partie selon les rumeurs parce que infiltrée par les triades), elle continue sous une autre forme avec quelques membres d'origine et d'autres nouveaux qui donneront un peu de fraîcheur au groupe. Ce dernier mot est important car c'est sa cohésion qui va faire la force et la renommée de la Sing Ga Ban. Avec des cascadeurs qui se connaissent à fond, avec un entraînement rigoureux et régulier, avec une recherche de la perfection... l'équipe de Jackie Chan va vite devenir la référence en la matière. D'autres grands chorégraphes avaient eux-mêmes emboîté le pas en créant eux-aussi leur propre équipe de cascadeurs comme celle de Sammo Hung (la "Hung Ga Ban"), Liu Chia-liang (la "Lau Ga Ban"), Yuen Biao (la "Yuen Ga Ban"),Philip Ko (la "Ko Ga Ban"), Frankie Chan, Stanley Tong, Bruce Law et bien d'autres encore. D'où une concurrence qui prenait des proportions inquiétantes quand une équipe se targuait de pouvoir sauter plus haut que l'autre !

La Sing Ga Ban presque au grand complet
Danny Chow, Benny Lai et Ben Lam dans Police Story 2
Des cascadeurs qui en voient de toutes les couleurs
Mars, Jackie Chan, Tai Bo et Yuen Biao dans Project A

Pour essayer de mieux connaître ces hommes de l'ombre, nous avons décidé de faire ce dossier qui reprend les portraits de cette équipe, sans oublier ceux qui ont participé brièvement à la renommée mondiale de Jackie Chan. Vous aurez donc droit pour chacun d'eux à un lien vers les fiches des personnes dans la base de données. Mais au fur et à mesure de l'avancée de dossier, nous avons eu peur d'oublier quelqu'un et c'est pour cela que nous avons fait un hors-sujet en parlant des autres personnes qui ont compté dans la vie de Jackie Chan. Celles-ci ne sont ni cascadeurs ni spécialistes en arts martiaux, mais ils ont eu une place primordiale dans son cœur d'artiste.

Jean-Louis Ogé et Yves Gendron (mai 2003)

PS : encore un grand merci au site Project J sans lequel ce dossier n'aurait jamais pu naître.

 
Page :  1  2   3  4  5  6  7  8  Top
Précedent :
Page 1 : Introduction
Suivant :
Page 3 : Les membres honoraires

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com