Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Critiques Express

The Enigmatic Case    (1980)
The Enigmatic Case a été réalisé à l'époque de l'essor de la nouvelle vague du cinéma hongkongais, mouvement initié par les alors jeunes auteurs Ann Hui, Patrick Tam, Tsui Hark... Dans son "re"-traitement du film de kung-fu, il s'apparente à Butterfly Murders ou We're Going To Eat You (sans le génie de Tsui Hark, notons-le), une sorte de relecture du genre auquel il emprunte les grandes figures classiques. Pour les spectateurs "occidentaux" que nous sommes, il est aux classiques de Chang Cheh ce que les oeuvres de Sergio Leone sont aux classsiques de John Ford. Du reste, The Enigmatic Case peut être appréhendé comme un western hongkongais : chevauchées dans des paysages magnifiques et dénuées d'âmes qui vivent, musique lancinante et répétitive "à la Ennio Moricone", vol de lingots d'or, duels, traitres, grands sentiments, etc. Le rythme est très lent, ce qui le rapproche encore de ces westerns "spaghettis", eux-mêmes inspirés par les chambaras japonais (ou alors, oeuvre ultime et synthèse de ces styles, le sublime Two-Eyed Jack, unique réalisation de Marlon Brando).

En un mot : on aime ou on n'aime pas... Car c'est vrai que l'on peut s'ennuyer devant les paysages, attendre en vain les quelques scènes d'action (très mal chorégraphiées et filmées sans génie, il faut le dire), ne pas accrocher à l'aspect si peu "énigmatique" du récit ou être agacé par le thème récurrent.

The Enigmatic Case était le premier rôle de la jeune Cherie Chung, déjà très belle, et le deuxième de Damian Lau (après le supérieur Last Hurrah For Chivalry de John Woo), un acteur tournant très peu pour les standards hongkongais mais dans des films de qualité (Duel To The Death, Zu : Warriors From The Magic Mountain, School On Fire, Royal Tramp, The Magic Crane, The New Legend Of Shaolin...).

PS : C'est le premier film de Johnnie To, tourné en Chine, après 8 ans passés à la TVB. Devant les difficultés de la réalisation et le résultat obtenu, il abandonnera le cinéma pour 6 ans et s'en retournera travailler pour la chaîne qui l'a formé...
David-Olivier Vidouze 4/2/2002 - haut

Index de la page
 4/2/2002 David-Olivi...

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com