Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Chi Kuan Chun

 
 
 
 
Autres noms : 戚冠军
戚冠軍
Chik Goon Gwan
Chik Kun Kwan
Qi Guan Jun
Qi Guanjun
 
Date de naissance : 14/6/1949
Nationalité : Chine
Lieu de travail : Hong Kong, Taiwan
Activités : Réalisateur (1), Producteur (1), Acteur (48), Brève apparition (1)

Biographie

Chi Kuan Chun (de son vrai nom Wu Dong Cai) naquît dans la Province du Guangdong le 14 Juin 1949. Il est encore un enfant quand sa famille et lui immigrent à Hong-Kong. Entraîné dès son plus jeune âge au Hung Gar, il devient un adepte martial averti avec une connaissance profonde et diversifiée de ce style et ses multiples composantes comme les techniques du tigre, de la grue, du dragon etc. Ses études secondaires achevés, il entame un cour d’acteur pour les studios Cathay puis gagne la première place dans la compétition « d’homme viril » tenue par la maison de production; Chang Chiang Film Co. Il signe un contrat avec cette compagnie tout juste mise en place par le grand cinéaste martial Chang Cheh qui cherchait alors à entamer une carrière autonome vis à vis des Studios Shaw Brothers en allant tourner à Taiwan (bien que ses films continuaient en fait d’être financés et distribués par les Shaw). Chi Kuan Chun suivit donc Chang à Taiwan en compagnie d’un autre acteur prometteur Fu Sheng de même que le grand chorégraphe Lau Kar Leung et son équipe de cascadeurs/acteur martiaux.

Avec son physique ciselé et musclé, ses traits de male stoïque et ses habilités martiales, Chi s’imposa immédiatement chez Chang Cheh. C’est d’ailleurs lui « l’archer » dans le logo ouvrant chacun des films Taiwanais de Chang. À la suggestion de Lau Kar Leung, Chang Cheh entreprit de réaliser des films de kung-fu nouveau genre basés sur les légendes de Shaolin et une représentation aussi authentique que tranchante des arts martiaux dits animaliers propres au Hung Gar. Il va sans dire qu’avec son physique et son kung-fu, Chi était plus que qualifié pour tenir un rôle dans pareils genres de films. Chi apparut au cinéma pour la première fois dans « Three Styles Of Hung Fist» un court métrage réalisé par Lau Kar Leung destiné à présenter la nouvelle orientation martiale des films de Chang en montrant ses trois acteurs principaux Chi Kuan Chun, Fu Sheng et Chen Kuan Tai accomplir des figures (ou tao) tirées du Hung Gar. Des trois acteurs, c’est Chi qui est le plus « authentique » ayant été entraîné dans ce style depuis l’enfance et Three Styles le montre accomplir dix séries de tao aussi fluides que complexes couvrant toute la gamme des techniques diverses du Hung Gar. Three Style of Hung Fist fut montré en prélude de Heroes Two le premier d’un cycle filmique Shaolin comprenant quatre films. Pourtant Chi n’apparaît lui-même qu’à partir du deuxième film Men From The Monastery où il joue Hu Wei Chien un des grand héros patriotes du folklore martial sudiste, rôle qu’il reprendra à plusieurs autres occasions par la suite.

Le film le voit jumelé à Fu Sheng qui sera son partenaire de prédilection durant les premières années de sa carrière, Chang Cheh jouant astucieusement sur les contrastes saisissant tant dans la personnalité et le physique des deux acteurs. En effet l’allure svelte et juvénile de Fu Sheng étant tout le contraire de la taille imposante et l’attitude solennelle voir ombrageuse de Chi cela créait une dynamique complémentaire entre les deux qui ira en se développant de films en films. C’est dans Five Shaolin Masters (dernier film du cycle Shaolin) que leurs relations sont alors plus cocasses, alors que le très sérieux Chi doit remettre constamment le très naïf et espiègle Fu Sheng à l’ordre. Par contre c’est dans Disciples Of Shaolin que leur relation est le plus tragique alors que Chi, plus ombrageux que jamais joue, le frère de Fu Sheng qui voit son cadet prendre une voie qu’il sait lui saura fatal et doit le venger par la suite.

Après la fin du cycle de Shaolin Chang Cheh embarqua dans une série de films kung-fu de grande envergure tels Marco Polo, Shaolin Temple et Spiritual Fists où Chi Kuan Chun partageait la vedette avec non seulement Fui Sheng mais avec d’autres protégés de Chang tels Ti Lung, Chen Kuan Tai et Wang Lung Wei. Ces films ne rencontrant qu’un succès très moyen, l’entreprise Taiwanese de Chang Cheh périclite et il retourna à Hong-Kong en 1977 pour travailler à nouveau directement pour les studios Shaw. Il entraîne dans sa suite Fu Sheng de même que quelques cascadeurs taiwanais aux potentiels prometteurs : les futurs Venoms. Chi par contre devint un acteur kung-fu autonome. Son contrat ayant été signé avec Chang Cheh, il n’avait donc aucun lien avec les Shaw et donc aucune difficulté à retrouver son indépendance.

Maintenant à son propre compte Chi tourne quatre à cinq films par an, presque toujours à Taiwan, pour plusieurs maisons de production jouant régulièrement aux cotés d’autres stars kung-fu tels Meng Fei, Don Wong , Philip Ko Fei, Dorian Tan Tao Liang et Chen Sing. Il fonde même sa propre maison de production "Champions" et en 1979 produit, écrit et réalise son unique film Big Rascal, dont le scénario reprend en grande partie la trame de Disciples Of Shaolin excepté que c’était maintenant Chi qui se donnait le rôle jadis tenu par Fu Sheng du jeune expert en kung-fu qui se dirige vers une mauvaise voie. En tout, entre 77 et 82, c'est-à-dire jusqu'à la fin de l’ère du cinéma kung-fu classique, Chi jouera dans une trentaine de productions indépendantes au rythme moyen de cinq par années. La plupart de ces films semblent avoir été de facture assez routinière. Du lot, on pourra retenir Showdown At the Cotton Mill avec Dorian Tan Tao Liang où il joue une fois de plus le héros de Shaolin Hu Wei Chien, de même que deux films réalisés par Lee Tso Nam un des meilleurs réalisateurs kung-fu indépendant; Eagle's Claw et Green Jade Statuette où Chi partage la vedette avec Meng Fei et Don Wong respectivement.

Faisant une dernière faveur à son mentor, Chi apparaît en guest star dans Shanghai 13 de Chang Cheh. Mis à part ce film, la HKMDB ne note que deux apparitions filmiques sur une période de vingt ans dans les productions taiwanaises Lady Killer et Wolf Of Revenge. Comme d’autres vedettes kung-fu de l’ère classique, Chi c’est recyclé à la télévision mais il peut avoir aussi fait quelques films trop obscurs pour avoir été perçus par la HKMDB.

Chi revient sur le grand écran à l’invitation de Lau Kar Leung pour jouer le grand méchant dans son ultime film kung-fu Drunken Monkey. Alors dans la jeune cinquantaine, Chi semblait à peine avoir vieilli en trois décennies : son physique demeurant toujours aussi ciselé et musclé.

Avec son corps façonné par une pratique assidue des arts martiaux, la présence monolithique de Chi Kuan Chun fut son principal atout. D’un autre coté, acteur peu expressif et chaleureux, il n’aura su vraiment jouer que les durs à cuir taciturnes et ombrageux, ce qui a limité son emploi au cinéma. Bien qu'il ait un certain charisme, Chi n’a ni l’attrait ou l’envergure d’autres protégés de Chang Cheh tels Ti Lung et Chen Kuan Tai. Contrairement à eux, Chi n’aura pas su intéresser aucun cinéaste martial majeur (tel Lau Kar Leung) et en fin de compte Chang lui-même ne l’aura utilisé que comme simple « poster boy » et faire valoir de Fu Sheng. Devenu un acteur autonome dans la seconde moitié de sa carrière, Chi, soutenu par la popularité du cinéma kung-fu à Taiwan, s’est tenu à l’écart de la mouvance martiale hongkongaise qui à la fin des années 70 a évolué vers la Kung Fu Comedy et les Wu Xia Pian fantastiques. Si il aura cherché à développer son personnage à quelques occasions, à leur trouver des failles derrière son profil de granit, aucun de ses films ne se distingue vraiment comme une œuvre marquante ou majeur du genre kung-fu. Bien qu’il ait une carrière assez solide durant l’ère du cinéma kung-fu classique, il est de nos jours l’un des protégés de Chang Cheh qui demeurent le moins reconnu.

Yves Gendron (Janvier 2005)
 
Haut 

Filmographie
 [ 2000 - 1990 - 1980 - 1970 ] 
 Listes alternatives par alpha / genre / année
 
Titre    ( HK -  Tous )    (  Fr. - Int. )  Année Activité
 
 Seven Swords 2005 Acteur
 Drunken Monkey 2002 Acteur
 Guardian Angel 1994 Acteur
 Lady Killer 1992 Acteur
 Wolf Of Revenge 1992 Acteur
 Lucky Dragon 1991 Acteur
 Shanghai 13 1985 Acteur
 Thunder Of Gigantic Serpent 1984 Acteur
 Woman King Bee 1983 Acteur
 Bloody Mission 1982 Acteur
 Burning Of The Red Lotus Monastery 1982 Acteur
 Fureur de Chang Lee, La   (Crazy Horse, Intelligent Monkey) 1982 Acteur
 Little Flying Dragon 1982 Acteur
 Lone Ninja Warrior 1982 Acteur
 Aigle ne pardonne pas, L'   (Eagle Fists) 1981 Acteur
 Eagle's Claw And Butterfly Palm 1981 Acteur
 Iron Neck Li 1981 Acteur
 Queen Bee 1981 Acteur
 Queen Bee's Revenge 1981 Acteur
 Beggars Have No Equal 1980 Acteur
 Golden Mask 1980 Acteur
 Shaolin, Temple de la Tradition   (Roving Heroes) 1980 Acteur
 Big Rascal, The 1979 Réalisateur, Acteur
 Déesse du kung fu, La   (Yoga And The Kung Fu Girl) 1979 Acteur
 Deux super kung fu, Les   (Iron Fisted Eagle's Claw) 1979 Acteur
 Immortal Warriors 1979 Brève apparition
 Relentless Broken Blade 1979 Acteur
 Snake Shadow Lama Fist 1979 Acteur
 Homme tonnerre de Shaolin, L'   (Revenge Of The Shaolin Kid) 1978 Acteur
 Shaolin Invincible Guys 1978 Acteur
 Shaolin Kung Fu Master 1978 Acteur
 Shaolin Red Master 1978 Acteur
 Showdown At the Cotton Mill 1978 Acteur
 Statuette de jade, La   (Green Jade Statuette) 1978 Acteur
 Ways Of Kung Fu 1978 Producteur, Acteur
 Eagle's Claw 1977 Acteur
 Gorille de fer, Le   (Iron Monkey) 1977 Acteur
 Magnificent Wanderers 1977 Acteur
 Naval Commandos, The 1977 Acteur
 Révolte des Boxers, La   (Boxer Rebellion) 1976 Acteur
 Seven Man Army 1976 Acteur
 Shaolin Avengers, The 1976 Acteur
 Temple de Shaolin, Le   (Shaolin Temple) 1976 Acteur
 Disciples de Shaolin, Les   (Disciples Of Shaolin) 1975 Acteur
 Guerrier de Kubilai Khan, Le   (Marco Polo) 1975 Acteur
 Cinq maîtres de Shaolin   (Five Shaolin Masters) 1974 Acteur
 Monastère de Shaolin, Le   (Men From The Monastery) 1974 Acteur
 Shaolin Martial Arts 1974 Acteur
 Three Styles Of Hung Fist 1974 Acteur
 

 Article    Critique    Affiche/Galerie    Captures DVD    Bande Annonce    Captures DVD/Bande Annonce  
Haut 

Galerie
 
 Images de Chi Kuan Chun :  (Masquer)
Seven Swords
Shanghai 13
Showdown At the Cotton Mill
Magnificent Wanderers
The Naval Commandos
The Naval Commandos
The Naval Commandos
The Naval Commandos
La Révolte des Boxers
La Révolte des Boxers
La Révolte des Boxers
La Révolte des Boxers
Le Temple de Shaolin
Seven Man Army
Seven Man Army
Seven Man Army
Seven Man Army
Seven Man Army
The Shaolin Avengers
The Shaolin Avengers
Le Guerrier de Kubilai Khan
Le Guerrier de Kubilai Khan
Le Guerrier de Kubilai Khan
Cinq maîtres de Shaolin
Shaolin Martial Arts
Shaolin Martial Arts
 
 Autres images de Chi Kuan Chun :  (Masquer)
Seven Swords (1)
Drunken Monkey (2)
Shanghai 13 (2)
La Fureur de Chang Lee (3)
Shaolin, Temple de la Tradition (2)
La Statuette de jade (4)
Showdown At the Cotton Mill (6)
Magnificent Wanderers (5)
The Naval Commandos (9)
La Révolte des Boxers (3)
 
D'autres images dans la galerie
 
Haut 

Liens Article
 Liens Article Secondaires   (Afficher)

 
Liens Interview  
 Liens Interview Secondaires   (Afficher)

 
Liens Test DVD  
 Liens Test DVD Secondaires   (Afficher)
Haut

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com