Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
  >  DVD Wild Side
  >  CTV International
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Test DVD Wilside : Les Exécuteurs de Shaolin (Executioners From Shaolin)
Test DVD Page 1
Infos
Auteur(s) : Florent d'Azevedo
Date : 1/10/2005
Type(s) : Test DVD
 
 Liens du texte  
Personnes :
Chang Cheh
Chen Kuan Tai
Chi Kuan Chun
David Chiang Da Wei
Alexander Fu Sheng
Lau Kar Leung
Lily Li Li Li
Ni Kuang
Films :
Les 8 Diagrammes de Wu-Lang
Les Exécuteurs de Shaolin
La Mante Religieuse
Articles :
Les Trois Voies du Poing de Hung
 
< Précedent
Index


Wild Side Vidéo compte déjà parmi son catalogue un certain nombre de films de la Shaw Brothers, ce qui ne veut pas dire que tous les meilleurs titres ont déjà été édités. Pour preuve, la sortie le 19 octobre 2005 des Exécuteurs de Shaolin avec d’autres excellents films dans la même fournée. Grâce à Wild Side, qui n’allait pas parmi les remasterisations des films de la Shaw par Celestial Pictures délaisser les chefs d’œuvres du kung fu pian, les dvdphiles français peuvent compléter leur collection de classiques du genre en version originale sous titrée français. Les Exécuteurs de Shaolin est incontestablement un des meilleurs films du maître Liu Chia Liang dans sa période très fructueuse 1970-80. On y retrouve les valeurs défendues par le maître et sa définition des arts martiaux, passant par leur représentation visuelle sous forme de combats aux chorégraphies sophistiquées. Wild Side Vidéo se montre-t-il digne de l’éditer ?
 
support

- Editeur : Wild Side Vidéo
- Distributeur : MGM (France)
- Boîtier fin Thinpack
- Zone : zone 2
- Face unique / double couche.
- Langue : mandarin
- Sous-titrage : français
- Chapitré : oui (12 chapitres)
- Date de sortie du DVD : 19 octobre 2005

 
 
Image

- Format du dvd : 16/9ème compatible 4/3 en 2.35

- Version restaurée à partir du négatif original

- Qualité de l'image : le travail de Celestial Pictures est une fois de plus à applaudir. L'image est propre dans l'ensemble et rajeunit cette oeuvre âgée de presque 30 ans.

- Compression : pas de problème majeur à signaler.

 
Son

- Son : unique piste mandarin en mono.

- Qualité du son : piste mono sans problème majeur.

Suppléments

- « Mother Kung Fu : Entretien avec Lily Li » (13 minutes) : C’est le bonus ayant de loin le plus d’intérêt. Comme à son habitude avec les (souvent) géniales interviews des anciennes stars de la Shaw, Wild Side se paie les services de Frédéric Ambroisine qui réalisera cette interview de Lily Li à Hong Kong en juin 2004.

Dans un premier temps, la célèbre actrice revient sur ses débuts et sa relation avec Ni Kuang. L’auteur, ayant de nombreuses fois travaillé avec le réalisateur Chang Cheh, a "étudié" la jeune femme durant trois mois, l’emmenant au cinéma, la faisant rencontrer des acteurs qu’elle ne connaissait pas, faisant diverses activités en sa compagnie dans le seul but de mieux la connaître pour savoir ce qu'on pouvait en tirer en tant qu'actrice. Souriante, cette dernière revient désormais sur cet épisode fondateur de sa carrière avec humour, prétendant n’avoir compris les intentions de Ni Kuang que trois ans plus tard. Pendant que cette grande dame nous fait partager ses débuts et sa formation de comédienne et d’artiste martiale à la Shaw Brothers (dont elle garde un bon souvenir de son patron Run Run Shaw) défilent à l’écran quelques photos d’archives en noir et blanc de toute beauté, comme cette fraîche et jolie femme qu’elle était en 1969 et un cliché d’une discussion à laquelle participaient David Chiang, Ni Kuang, Chang Cheh et elle-même.
Ayant joué dans quelques bijoux du maître Liu Chia Liang, Lily Li n’a pas oublié le professionnalisme du cinéaste et maître d’arts martiaux. Aussi est-elle enthousiaste quand elle nous commente ses collaborations avec Liu sur La Mante Religieuse, Les Exécuteurs de Shaolin et Les 8 Diagrammes de Wu Lang. Le décès du regretté Alexander Fu Sheng en cours de tournage de ce dernier n’aura pas laissé indifférent l’équipe du film aux dires de l’actrice qui à plusieurs reprises lui rend hommage. Afin de pimenter ses propos, le réalisateur du présent document aura jugé utile (et nous ne nous en plaindrons pas) de montrer des extraits des trois films de Liu Chia Liang précédemment cités.

En conclusion, voici une interview comme on les aime. La possibilité de voir un acteur de l’empire Shaw livrer des anecdotes sur cette période est déjà en soi magnifique, et l’interviewée suscite d’emblée la sympathie. En plus d’être souriante et modeste (elle affirme ne savoir faire que passer devant la caméra à défaut d’avoir fait des études et d’exercer un autre métier), Lily Li est définitivement une des actrices les plus marquantes des films de la Shaw Brothers.

- « Les 3 Styles du Poing Hung » (7’12) : Ce supplément, qu’on a pu retrouver sur certaines éditions IVL des kung fu pian de la Shaw, ne manquera pas d’intéresser les pratiquants d’arts martiaux ainsi que les fans de films de kung fu. Nous sont présentés trois taos du style Hung, dont Hong Xiguan (héros chinois qui est également le personnage principal de Executioners From Shaolin) est le fondateur. Les formes martiales démontrées décevront les amateurs de voltiges acrobatiques. Et pour cause nous avons ici affaire à un style traditionnel du Sud, dont les postures sont assez hautes et bien ancrées, aux coups secs et puissants. C’est aussi un style dit « imitatif », reprenant les figures d’animaux tels que la grue, le tigre ou le serpent. L’intérêt pour le cinéphile est que les trois démonstrateurs ne sont autres que Chen Kuan Tai, Fu Sheng et Chi Kuan Chun, trois célèbres acteurs de films martiaux de la Shaw. De plus, le décor est soigné et les éclairages colorés font directement penser aux introductions des meilleurs films de Liu Chia Liang. Pour plus d'infos à ce sujet, lire l'article de Yves sur "Les Trois Voies du Poing de Hung".

- Bande Annonce - Galerie de photos & affiche : l’affiche originale du film et des photos en couleur imprimables pour les possesseurs de lecteur dvd-rom pour PC.
- Liens Internet : lien web vers le site de l’éditeur     
- Filmographies du réalisateur et des acteurs.
- Menu principal animé.
- Menu chapitrage : 4 pages contenant chacune 3 carrés animés correspondant aux 12 chapitres.
conclusion

Wild Side Vidéo frappe encore un grand coup de pied sauté retourné avec sa nouvelle vague de productions SB en dvd. Si les combats des Exécuteurs de Shaolin sont inférieurs à ceux du chef d'oeuvre de l'année suivante La 36ème Chambre de Shaolin, cette oeuvre reste un véritable film de kung fu au sens le plus noble du terme.

En conclusion, un bon film dans une édition sobre mais respectable dont le luxe est la présence de deux suppléments agréables dont l'intéressante interview de Lily Li. Pour un prix de 14,99 euros à peine plus élevé que l'édition hong kongaise de IVL -différence compensée par la présence de la dite interview en bonus- Wild Side ne se moque pas de nous.

cliquer sur l'image pour accéder à la fiche et à la critique du film
Cliquer sur l'image pour accéder à la fiche du film et à sa critique
 
Page :  1   Top
Précedent :
Index

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com