Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Critiques Express

Le Retour des 18 hommes de bronze    (1976)
Tout comme 18 Bronzemen, sa suite, Return Of The 18 Bronzemen, est un film d'arts martiaux "vieille école" (voir critique du premier opus).
On y retrouve les mêmes acteurs, Carter Wong, Polly Kwan, Tien Peng, dans des rôles sensiblement différents (le gentil devient méchant, le dominant, le dominé...) et au milieu de décors identiques (utilisés des dizaines de fois par Joseph Kuo dans ses nombreux films). A ce titre, on peut d'ailleurs dire que la moitié de Return Of The 18 Bronzemen est une variation sur les séquences dites des "18 guerriers de bronze" : dans les mêmes chambres, les élèves shaolin doivent affronter de nouveaux moines et passer de nouvelles épreuves. Encore une fois, rien de bien original.
En fait, la même critique pourrait être appliquée aux deux premiers opus de la série des 18 Bronzemen.
Petite bizarerie : comme The Kung Fu Cult Master / Evil Cult, le film s'achève de manière abrupte en nous proposant de patienter jusqu'au prochain épisode (vraisemblablement tourné en même temps !).
En conclusion, Return Of The 18 Bronzemen s'adresse à tous ceux qui ont aimé 18 Bronzemen. Il n'en est pas précisément la copie, mais une sorte de variation sur le même thème.
NB : vous vous amuserez à retrouver dans une séquence du film une version mandarine de l'Internationale en fond sonore !
David-Olivier Vidouze 1/2/2002 - haut

Index de la page
 1/2/2002 David-Olivi...

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com