Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
  >  FPE Collection Asian Star
  >  HK Vidéo
  >  Studio Canal Vidéo
  >  CTV International
  >  Colombia Tristar Home Video
  >  Océan Films
  >  ARP / TF1 Vidéo
  >  Mad Asia
  >  Wild Side
  >  BQHL
  >  Universal Pictures
  >  Metropolitan Vidéo
  >  MK2 Vidéo
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Test DVD MK2 Vidéo : Confession of Pain
Test DVD Page 1
Infos
Auteur(s) : David-Olivier Vidouze
Date : 15/6/2007
Type(s) : Test DVD
 
 Liens du texte  
Personnes :
Kaneshiro Takeshi
Lai Yiu Fai
Andrew Lau Wai Keung
Tony Leung Chiu Wai
Alan Mak Siu Fai
Shu Qi
Films :
Chungking Express
Confession Of Pain
Infernal Affairs
 
< Précedent
Index


Auréolé de ses six nominations aux Hong Kong Film Awards de 2007 et de son prix de la Meilleure Photographie , doté d'un solide casting au sommet duquel trônent Tony Leung et Takeshi Kaneshiro, médiatiquement porté par l'achat des droits par la société de Leonardo di Caprio pour en tourner un remake aux Etats-Unis, Confession of Pain avait tout pour s'offrir une sortie française dans les salles obscures. Las, le film sort directement chez nous en DVD, environ 7 mois après sa diffusion hongkongaise. Faut-il y voir une méfiance de la part des distributeurs qui se sont jetés sur les droits en misant en aveugle sur la paire de cinéastes responsable de la trilogie Infernal Affairs ?

C'est MK2 Vidéo, un éditeur réputé pour sa cinéphilie et son bon goût, qui s'est chargé de la sortie française de Confession Of Pain. A priori un gage de qualité, mais on ne saurait oublier les deux éditions désastreuses de Dersou Ouzala ou le semi ratage du coffret Shohei Imamura…
 
support

- Editeur : MK2 Vidéo
- Distributeur : MK2
- Boîtier amaray
- Zone : zone 2
- Face unique / double couche.
- Langues : cantonais 5.1, cantonais 2.0
- Sous-titrage : français
- Chapitré : oui
- 1 dvd : le film et les suppléments
- Date de sortie du DVD : 4 juillet 2007

 
 
Image

- Format du dvd : 16/9 compatible 4/3 en 1.85.

- Qualité de l'image : l'image présentée dans l'édition MK2 n'est pas au format original mais a été reformatée du 2:35 (équivalent du Cinémascope) au 1:85 (tout venant de la production hongkongaise) ; seul le générique du début est au bon ratio. Il s'ensuit une perte non négligeable d'image et une trahison impardonnable du travail des cinéastes. On pensait cette pratique révolue dans l'édition dvd et réservée aux films diffusés en première partie de soirée sur TF1. Quelle déception de retrouver cette coutume barbare chez un respectable éditeur ! Les dommages sont d'autant plus colossaux que la photographie d'Andrew Lau et Lai Yiu Fai, justement récompensée aux Hong Kong Film Awards, est le point fort de Confession of Pain !

- Compression : si elle manque parfois de piqué, la compression est dans l'ensemble de qualité satisfaisante.

 

 
Son

- Son : Dolby Digital 5.1. et 2.0

- Langues : version originale en cantonais avec sous-titres français imposés.

- Qualité du son : puissante et efficace. Les ambiances sonores et la musique originale du compositeur Comfort Chan sont parfaitement rendues.

 

 

Suppléments

- Un menu animé

- 12 chapitres répartis sur 2 menus animés

- La bande annonce originale reformaté en 1:85 (le ratio correct est 2:35)

- Bandes annonces d'autres films asiatiques édités par MK2 Vidéo se lançant dès le lancement du DVD

- « Making of » (15 minutes, 4:3) : bonus promotionnel accompagnant, à Hong Kong, la sortie de Confession Of Pain sur les grands écrans. Les principaux membres du film interviennent, leurs propos étant coupés ou illustrés d'extraits du film (au format 2:35) et instants de tournage. Quelques anecdotes (Kaneshiro blessé au genou, Tony Leung réticent à interpréter un méchant…) viennent agréablement relever un exercice des plus classiques. Bonus présent sur l'édition hongkongaise du DVD.

- « Interviews » (8 minutes, 16/9 ème ) : entretien d'Yves Montmayer pour MK2 avec les deux réalisateurs qui reviennent sur la genèse de Confession Of Pain (l'idée du film a surgi dès la fin de la trilogie Infernal Affairs en 2003), la construction des personnages et de l'intrigue, la relation qu'ils ont nouée avec Tony Leung, les clins d'œil à Chungking Express (seul film réunissant jusqu'alors Tony Leung et Takeshi Kaneshiro, qui ne se sont pourtant jamais croisés sur le tournage !), leur vision du couple… et les sous-entendus homosexuels. Seul bonus vraiment intéressant de l'édition MK2 (et propre à l'édition française), tant les réalisateurs parlent ouvertement de leur œuvre.

- « Conférence de presse » (10 minutes, 4:3) : il s'agit d'une conférence de presse donnée par les principaux membres de l'équipe du film avant le début du tournage. Exercice purement promotionnel au cours duquel chacun exprime son plaisir de jouer avec ou tourner pour quelqu'un. Bonus présent sur l'édition hongkongaise du DVD. Les extraits du film qui l'accompagnent sont au bon format (2:35).

 

 

DVD HK

DVD MK2
conclusion

Confession of Pain est un film long, ennuyeux et approximativement interprété par bon nombre de ses acteurs. Si Tony Leung tire une fois de plus son épingle du jeu, on ne peut en dire autant de Takeshi Kaneshiro, encore trop propret pour jouer les alcooliques tourmentés, ou de Shu Qi, insupportable et ridicule (mais comment diable fait-elle pour passer du statut d'actrice dramatique chez Hou Hsiao Hsien à celui d'actrice de boulevard dans Confession of Pain ?). L'intrigue policière, éventée après 15 minutes de métrage, n'est qu'un vain prétexte pour exposer aux yeux de tous (des producteurs américains ?) la virtuosité technique des metteurs en scène. L'annulation de dernière minute de la sortie en salles est tout à fait justifiée.

Côté édition DVD, MK2 n'a pas gâté le film d'Andrew Lau et Alan Mak. Alors que ses qualités esthétiques auraient pu plaider en sa faveur, l'éditeur massacre son seul et unique atout en reformatant le ratio original du 2:35 au 1:85. Erreur ou volonté de toucher un plus grand nombre de spectateurs en se rapprochant des standards de la télévision de masse ?

La conclusion est sans appel : une édition à fuir. (Les acharnés pourront se tourner vers le dvd hongkongais qui propose le film dans son format original.)

Cliquez sur l'image pour accéder à la fiche du film
Cliquez sur l'image pour accéder à la fiche du film
 
Page :  1   Top
Précedent :
Index

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com