Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Critiques Express

The Tricky Master    (1999)
Une déception de la part de celui qui peut être aisément nommé le plus grand comique actuel hongkongais et qui s'apprêtait à tourner son chef-d'oeuvre, King Of Comedy. Ce n'est pas vraiment un film de Stephen Chow pourriez vous me dire... Certes, sur les 90 minutes que dure The Tricky Master, il n'apparaît que 20 minutes environ, dans 8 scènes, la mine hagard (sacré coup de vieux pour un acteur encore jeune !) : encore un tour du roublard de service, Wong Jing, qui s'offre même le premier rôle des méchants (histoire d'économiser quelques sous, suite au cachet de 1,1 million de dollars HK du sieur Chow ?).
Evidemment, comme dans toute comédie délirante de Stephen Chow, il y a de bonnes idées. Ici, ce sont principalement les gros succès cinématographiques récents et les spots publicitaires qui sont moqués : The Matrix pour les esquives de balles ou Ring pour le monstre qui sort du poste de télévision (on a même droit à des images originales du célèbre film d'horreur japonais), ainsi que des publicités incluses directement dans le récit (thé, opérateur téléphonique, déodorant - hé oui, toujours très fin le Wong Jing - ou bombe anti-insectes).
Le scénario est faiblard et uniquement prétexte à des lieux communs du cinéma hongkongais : gunfights, arts martiaux, jeux de cartes... Les acteurs se démènent comme ils peuvent et, si quelques uns arrivent à sortir leur épingle du jeu (Sandra Ng ou Bobby Yip le garde du corps de Master Wong / Stephen Chow), Nick Cheung est irritant au possible ! Dans ce film, il est clair qu'on essaie de nous le présenter comme le nouveau Chow : peine perdue, il ne fait que le singer sans jamais en approcher le génie comique. Il persistera d'ailleurs dans cette veine et sera encore pire dans The Duel, l'année suivante.
A noter qu'Aman Cheung Min, Bosco Lam et Andrew Lau ont aidé Wong Jing à terminer The Tricky Master (Andrew Lau ayant abandonné le tournage après une terrible journée de travail avec Stephen Chow !).
David-Olivier Vidouze 7/1/2001 - haut

The Tricky Master    (1999)
Après le plutôt osé King of Comedy, Stephen Chiau Sing-chi ne prend pas de risques et essaye de capitaliser sur d'anciens succès commerciaux que lui ont donné God of Gamblers 2 et 3 et il s'essaye donc de nouveau au "gambling movie" avec l'aide de son vieux complice Wong Jing, qui est ici scénariste, producteur et même acteur. Il fait dans Tricky Master ce qu'il sait faire le mieux : la parodie. On a droit aux derniers succès à la mode (Matrix, A Man Called Hero, Ring, des pubs de HK...) et franchement, c'est parfois hilarant. Il est dommage que le personnage de Chow Sing-chi soit un peu mis à l'écart (Stephen Chow n'apparait que très peu dans le film), le premier rôle étant donné à (son futur successeur ?) Nick Cheung (vu également dans The Duel). Certes, le rythme s'ésouffle quelquefois, mais les gags non-sensiques (accomodés des derniers effets spéciaux digitaux à la mode) sont de bonne facture. Bref : un Chow Sing-chi très moyen, mais un assez bon Wong Jing.
Jean-Louis Ogé  - haut

Index de la page
 7/1/2001 David-Olivi...
 Jean-Louis Ogé

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com