Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Critiques Express

Death Duel    (1977)
Death Duel est un film assez rare sur lequel il est difficile de trouver des informations. Peut-être est-ce dû à date de réalisation : trop jeune pour faire partie de l'Age d'Or des studios Shaw Brothers (déjà sur le déclin) et trop vieux pour appartenir à la nouvelle vague des films d'arts martiaux. Quoiqu'il en soit, il mérite tout de même qu'on s'attarde sur son cas. Encore une fois, le vétéran Chu Yuan adapte un roman de Gu Long et le traite à la manière des films noirs. L'ambiance est sombre, oppressante, et ce malgré l'utilisation systématique de décors resplendissants et stylisés (à de rares exceptions près). On connaît l'importance que le réalisateur accordait aux reconstitutions et son inclinaison à privilégier les tournages en studio. Cela donne un charme désuet à Death Duel et en fait une expérience onirique, voire un mauvais rêve.

Ah Chi, troisième plus grand artiste martial en activité, est sans cesse défié par des challengers qui souhaitent prendre sa place. Errant de lieu en lieu, il essaye pourtant de cacher son identité et sa dextérité...

Chu Yuan, on le sait, ne recule jamais devant la représentation du sexe ou des corps meurtris et ne faillit pas à la règle avec ce film. Comme toujours chez lui, il ne s'agit pas de remplissage racoleur, mais d'événements qui font réellement progresser le récit. On pourrait en dire autant des scènes de combats : le scénario n'est pas prétexte à leur accumulation comme dans beaucoup d'œuvres de ce genre. Du reste, il faut bien avouer que ces séquences sont moins impressionnantes que dans d'autres production de la même époque...

C'est seulement le troisième film de Derek Yee (après Lady Exterminator et Jade Tiger, tous en 1977), futur producteur, metteur en scène et scénariste reconnu (C'Est La Vie Mon Chéri, Viva Erotica, The Truth About Jane And Sam...). Si sa prestation n'est pas inoubliable et qu'il n'est pas un vrai artiste martial, il n'a pas à rougir de son travail. On notera la participation éclair de célèbres acteurs Shaw Brothers parmi lesquels Ti Lung, David Chiang et Lo Lieh.
Death Duel aura certainement du mal à se faire une seconde jeunesse face à tous les excellents films d'arts martiaux que sort Celestial Pictures. Il le mérite pourtant.
David-Olivier Vidouze 1/3/2003 - haut

Index de la page
 1/3/2003 David-Olivi...

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com