Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Diana Chang Chung Wen

 
 
 
 
Autres noms : Diana Chang
Cheung Chung Man
Zhang Zhongwen
Zhang1 Zhong4 Wen2
 
Date de naissance : 1/1/1936
Nationalité : Chine
Lieu de travail : Hong Kong
Activités : Actrice (19)

Biographie

Avec son look de pin-up girl, ses rôles sexy et sa personnalité enjouée Diana Chang fut non seulement l’une des comédiennes les plus sulfureuses du cinéma mandarin des années 50 et 60 mais un véritable icone sexuelle souvent comparé à Marilyn Monroe et surnommée entre autre « la plus belle créature de la Chine Libre ».

Diana Chang connut une vie mouvementée bien avant de commencer à faire du cinéma. Née Zhang Zhong Wen en 1936 la fille d’un militaire originaire du Hebei (une province septentrionale de Chine), doit trouver refuge à Taiwan lorsque les Communistes prennent le contrôle du pays. Encore jeune fille elle fait une escapade romantique pour se marier mais l’union ne dure pas et elle se retrouve divorcée à 17 ans. Elle commence des cours d’art dramatique peu de temps après et finit première de sa classe. En 1954 elle devient actrice sous contrat pour une compagnie de cinéma taiwanaise nouvellement établie la Central Motion Picture Corporation et est la vedette de leur première production : Spring Return to Plum Hill. On a rapporté par la suite qu’elle eut une liaison ou un bref mariage (les sources divergent a ce sujet) avec la grande vedette masculine taiwanaise Huang Chung Hsin. (Le HKMDB ne donne aucune information sur la filmographie taiwanaise de Diana)

Diana déménagea à Hong-Kong en 1957. Son premier film local fut Sister Three rendu célèbre par « Chop Suey Roll » une chanson aux lyriques forts osés que Diana interprète sous les airs de Mambo Italiano. Elle fit aussi sensation avec le baiser passionné qu’elle donne dans la co-production H-K/thaïlandaise Flame is Ash et se révéla encore plus photogénique en couleurs dans Calendar Girl. Le grand nombre de films qu’elle tourna à la fin des années 50 témoigne de la popularité que connut la jeune actrice à l’époque et leurs titres en disent long sur la nature de ces rôles : Pretty Tease, Wild Fantasies, Love of A Model, She Set My Heart in Fire, Model’s Romance, Sophisticated Ladies.

En 1960, elle rejoignit le grand Studio Shaw avec Flames of Passion et dans les années qui suivirent elle étendit son registre aux films historiques notamment Bride Napping, Empress Wu Tse-Tien et surtout Amorous Lotus Pan ou elle trouva un de ses rôles les plus célèbres. Pour se film elle entreprit une tournée dans des villes de la côte ouest américaine notamment Seattle où un expert en arts martiaux nommé Bruce Lee fut employé comme garde du corps.

En 1965, elle épousa un jeune soldat allemand alors en poste à Hong-Kong de quatre ans son cadet. Elle abandonna le cinéma deux années plus tard pour fonder une famille. Contrairement à Marilyn Monroe et à d’autre grandes stars hongkongaises de l’époque telles Linda Lin Dai et Betty Loh Ti, dont la mort furent aussi prématurée que tragique, Diana Chang réussit son mariage comme sa carrière en étant la mère de trois enfants et devenant aussi une experte en calligraphie chinoise.

Jeune femme au formes plantureuses et à sa sensualité souveraine Diana contrastait completement avec la plupart des autres vedettes féminines chinoises de son époque et apporta au cinéma de son temps une petite touche d'érotisme coquin des plus rafraichissant, comme le fit beaucoup plus tard une autre actrice pulpeuse : Chingmy Yau.
 
Haut 

Filmographie
 [ 1960 - 1950 ] 
 Listes alternatives par alpha / genre / année
 
Titre    ( HK -  Tous )    (  Fr. - Int. )  Année Activité
 
 Daring Sword, The 1969 Actrice
 Kiss And Kill 1967 Actrice
 Madam Slender Plum 1967 Actrice
 Susanna 1967 Actrice
 Monkey Goes West, The 1966 Actrice
 Amorous Lotus Pan, The 1964 Actrice
 Beauty And The Robbers 1964 Actrice
 Between Tears And Laughter 1964 Actrice
 Coin, The 1964 Actrice
 Impératrice Wu, L'   (Empress Wu Tse-Tien, The) 1963 Actrice
 Stepmother 1963 Actrice
 Bride Napping 1962 Actrice
 Lost Love, The 1961 Actrice
 Flames Of Passion 1960 Actrice
 So Many Woman, So Little Time 1960 Actrice
 Twilight Hours 1960 Actrice
 Model's Romance, The 1959 Actrice
 Pretty Tease 1958 Actrice
 Wild Fantasies 1958 Actrice
 

 Article    Critique    Affiche/Galerie    Captures DVD    Bande Annonce    Captures DVD/Bande Annonce  
Haut 

Galerie
 
 Images de Diana Chang Chung Wen :  (Masquer)
The Monkey Goes West
The Amorous Lotus Pan
 
 Autres images de Diana Chang Chung Wen :  (Masquer)
The Amorous Lotus Pan (5)
Bride Napping (2)
 
Haut 

Liens Article
 Liens Article Secondaires   (Afficher)
Haut

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com