Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Bradley James Allan

 
 
 
 
Autres noms : Brad Allan
 
Date de naissance : 14/2/1973
Date de décès : 7/8/2021
Nationalité : Australie
Lieu de travail : Australie, Hong Kong, Royaume Uni, USA
Activités : Chorégraphe (3), Assistant-Chorégraphe (1), Acteur (7), Brève apparition (1), Cascadeur (3), Réalisateur Seconde Equipe (1)

Biographie

Brad Allan est l’un des derniers gweilo martiaux à venir faire carrière dans le cinéma de Hong-Kong. En devenant membre à part entière de la JC Stunt team ((le Sing Ga Ban)) il est celui qui aura connu le plus de succès professionnel. Par ailleurs, son combat contre Jackie Chan dans Gorgeous peut être considéré comme le dernier grand duel homme contre homme de la vedette.

Né le 14 février 1973 à Melbourne, Brad commence le Karaté à l’age de 10 ans après s’être pris quelques dérouillées à l’école. Rapidement fan de Jackie Chan et souhaitant imiter son idole, il se met 4 ans plus tard à la recherche d’un art martial lui permettant de s’en rapprocher au maximum. Ce sera le Wushu d’abord avec un professeur local puis avec Liang Chang Xing (un des camarades de Jet Li dans l’équipe de wushu de Pékin) pendant environ 2 ans. Quand il rentre 3 ou 4 ans plus tard à l’université, Brad s’oriente tout naturellement vers des études sur la langue et la culture Chinoise. Il part ensuite à Shanghai pour 1 an et demi afin de parfaire ses études aussi bien scolaires que martiales. C’est là qu’il se verra proposer un petit rôle dans lt Drunken Master III de Lau Kar Leung. Sa participation au film est plus proche de la figuration qu’autre chose mais elle lui permet de se familiariser avec les plateaux de cinéma. Quand il revient de Shanghai dans son Australie natale, Brad est contacté par son ancien maître Liang Chang Xing sur un projet de film réalisé par Alip Sak. Le film ne se concrétisera finalement pas mais durant la courte période où il fréquente les cascadeurs de l’équipe de Sak, Allan est particulièrement impressionné par leurs capacités et se lance dans un programme d’entraînement encore plus intensif. Cherchant à se diversifier au maximum pour être aussi polyvalent que possible il touche à la danse, la gymnastique, la boxe, l’aikido et quelques autres disciplines. Il est un temps impliqué dans le groupe de cascadeurs australiens numéro un, New Generation Stunts, mais ne se trouve pas en accord avec leurs travaux (plus orienté sur les fusillades et les poursuites en voiture que la chorégraphie martiale) et préfère abandonner.

La chance va tourner quand Jackie Chan vient filmer Mr. Nice Guy (Mister Cool) en Australie. Brad utilise ses relations avec les membres de New Generation Stunts (qui travaillent sur le film) pour pouvoir venir sur le plateau. Le tournage du film étant dans son 4e mois, il ne se fait pas beaucoup d’illusion sur la possibilité d’y participer mais se présente tout de même a Cho Wing (le super kicker de films comme Bury Me High ou Red Wolf et réalisateur des scènes d’action sur le film) avec une lettre de recommandation de son ancien maître et exécute une petite démonstration de ses capacités. Cho est intéressé et l’engage. Allan va travailler un mois et demi sur Mr. Nice Guy et le fait qu’il parvienne bien mieux que les autres cascadeurs Australiens à attraper le rythme des chorégraphies attire l’attention des Hongkongais. Quelques mois plus tard, Brad est engagé surWho Am I ?. Il s’agira plus pour lui d’un apprentissage des techniques des cascadeurs de Hong Kong qu’une réelle participation au film, bien qu’il se retrouve à doubler le superkicker Hollandais Ron Smoorenburg et Michelle Ferre. Le film achevé Allan est ensuite débauché par le cascadeur Nicky Li Chung Chi pour travailler sur une vidéo du Wu Tang Clan. Il se retrouve peu de temps après à retravailler avec Jackie Chan sur le documentaire My Stunts pour l’explication de chorégraphie dans l’entrepôt.

Le grand moment d’Allan devant la caméra survient dans Gorgeous où il se voit enfin offrir un rôle d’importance et a à affronter Jackie à deux reprises. Contrairement à ce que l’on retrouve habituellement dans les films d’action hongkongais son combattant gweilos n’est par un fier-à-bras caricatural, mais en athlète martial intègre. Ses combats sont des duels de gentlemen dans lequel esprit sportif et fairplay sont bien mis en évidence d’un côté comme de l’autre ce qui est des plus rafraichissant. Il y a aussi quantité de petits gags qui mettent en évidence les aptitudes d’Allan pour la comédie physique et les petites grimaces. Si ces duels n’ont pas la férocité brutale de ceux que l’on retrouve avec Benny Urquidez ou Bill Wallace ils sont quand même d’une grande apprêtée et mettent bien en évidence les talents d’Allan pour le kickboxing.

Devenu officiellement un cascadeur de l’équipe de Jackie Chan, Brad Allan enchaîne donc logiquement les participations dans ses productions telles que Hot War ou Gen X Cops et bien évidemment dans les films de Jackie : Shanghai Noon, Accidental Spy, The Medallion et la séries des Rush Hour. S’il travaille d’abord comme cascadeur, il progresse par la suite pour participer aux réglages des cascades et la chorégraphie des combats et s’élève au rang de chef d’équipe. Au total, Allan va être un membre de la Sing Ga Ban pour une douzaine d’années. Il lui arrive aussi de quitter le giron de son patron pour s’occuper de l’action de films US tournés dans son pays comme The Riddick Chronicles, Baby-Sitter ou même Gardfield. Malheureusement, il n’a jamais eu l’occasion de présenter ses talents de combattant martial devant la caméra. Il faut dire qu’avec sa petite taille et ses traits réguliers, il n’a pas l’allure de grand méchant intimidant.

Chinese Zodiac en 2012 va constituer son ultime participation à un film de Jackie Chan, mais en fait il n’est plus un membre régulier du Sing Gar Ban depuis au moins 2008. C’est à partir de cette date qu’il aura poursuivi sa carrière comme cascadeur, chorégraphe et action director à Hollywood. En tant que cascadeur, on le retrouve notamment dans Ninja Assassin, Avatar et les Aventures de Tintin le secret de la Licorne.

Mais c’est surtout comme chorégraphe et action director qu’il va se distinguer où sa maitrise du style d’action « made à Hong-Kong » donne un zeste vivifiant aux séquences de combats des films sur lesquels il travaille. En douze ans, il va ainsi œuvrer sur presque une vingtaine de films. Ses collaborations sur des films de Guillermo Del Toro (Hell Boy II, Pacific Rim). Edgar Wright (Scott Pilgim) et surtout Matthew Vaughn (Kickass plus les films de la franchise des Kingsman) sont particulièrement fructueux. Il sert souvent de réalisateur de seconde équipe, ce qui veut dire qu’il est en charge de tourner lui-même des scènes de combats qu’il aura conçues et chorégraphiées. Parmi ses séquences d’action les plus notables, il y a celle que l’on retrouve dans Scott Pilgrim Vs the World dans lequel un petit geek se transforme en avatar vidéo vivant culbutant ses adversaires à coup de wushu, et de kung-fu. Surtout, il a le long plan-séquence ininterrompu de l’église dans The Kingsman The Secret Service dans lequel un seul homme combat trois à quatre dizaines d’adversaires déchainés : un morceau de bravoure époustouflant qui est une véritable tuerie tant au propre qu’au figuré.

En 2020 Allan travaille comme superviseur de l’action et réalisateur de seconde unité pour Shang Chi et la Légende des Dix Anneaux le premier film de superhéros avec un protagoniste d’origine asiatique. Comme le film pastiche le style d’action des films martiaux hongkongais et chinois, il s’agit pour Allan d’une sorte de retour aux sources.

Malheureusement, Allan décéde subitement le 7 août 2021 un mois avant la sortie du film qui lui ait dédié. Il n’était âgé que de 48 ans. Bouleversé, le cinéaste Edgar Wright écrit un vibrant hommage sur son ancien collaborateur dans lequel il résume sa carrière, décrit sa relation avec lui et le travail qu’il aura accompli sur ses films. Il le louange non seulement pour sa compétence mais également pour sa générosité tant envers ses collègues que les acteurs avec qui il travaillait. Wright révèle également qu’Allan était père de deux jeunes enfants et qu’il aspirait lui-même à devenir cinéaste pour mettre en œuvres ses propres projets. Ayant ainsi donc encore beaucoup à offrir au cinéma d’action, la disparition soudaine de Brad Allan n’en est que plus tragique.

Texte orignal d’Arnaud Lanuque (2004) revu et augmenté par Yves Gendron (2021)

Source Wikipédia :
https://en.wikipedia.org/wiki/Brad_Allan
https://www.empireonline.com/movies/features/brad-allan-a-tribute-to-the-legendary-stunt-choreographer-by-edgar-wright/




 
Haut 

Filmographie
 [ 2020 - 2000 - 1990 ] 
 Listes alternatives par alpha / genre / année
 
Titre    ( HK -  Tous )    (  Fr. - Int. )  Année Activité
 
 Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux 2021 Chorégraphe, Réalisateur Seconde Equipe
 Rush Hour 3 2007 Chorégraphe
 Médaillon, Le   (Medallion, The) 2003 Cascadeur
 Shanghaï Kid 2   (Shanghai Knights) 2003 Assistant-Chorégraphe, Cascadeur
 Espion amateur   (Accidental Spy, The) 2001 Acteur
 Rush Hour 2 2001 Acteur
 Shanghai Kid   (Shanghai Noon) 2000 Chorégraphe
 Gen X Cops 1999 Acteur
 Jackie Chan : My Stunts 1999 Acteur
 Jackie Chan à Hong Kong   (Gorgeous) 1999 Acteur
 Hot War 1998 Acteur
 Who Am I ? 1998 Cascadeur
 Mister Cool   (Mr. Nice Guy) 1997 Acteur
 Drunken Master III 1994 Brève apparition
 

 Article    Critique    Affiche/Galerie    Captures DVD    Bande Annonce    Captures DVD/Bande Annonce  
Haut 

Galerie
 
 Images de Bradley James Allan :  (Masquer)
Espion amateur
Rush Hour 2
Jackie Chan à Hong Kong
 
 Autres images de Bradley James Allan :  (Masquer)
Jackie Chan à Hong Kong (2)
 
Haut 

Liens Article
 Liens Article Secondaires   (Afficher)
Haut

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com