Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Viva Erotica
3ème lecture : relation humaine et conclusion 1/1 - Page 4
Infos
Auteur(s) : Bastian Meiresonne
Date : 22/2/2004
Type(s) : Critique
 
 Liens du texte  
Personnes :
Law Chi Leung
Shu Qi
Elvis Tsui Kam Kong
Derek Yee Tung Sing
 
< Précedent
Page 3 : 2ème lecture : l’industrie du film à HK


Une troisième lecture aborde la relation humaine dans son ensemble. Peu courant pour une production HK, Yee et Law esquissent un sensible portrait de différents caractères tout au long du film. Les personnages apparaissant tout d'abord comme caricaturaux - et ce dans le simple but d'une rapide identification et de pouvoir rire de leurs tares - avant que l'on n'apprenne à connaître leur véritable identité. Le meilleur exemple est bien évidemment celui du personnage interprété par Elvis Tsui : d'apparence imposante et brute, avant tout connu pour ses rôles de pervers, le spectateur le découvre en père de famille gentil et bien-attentionné. Il en va de même du personnage de Shu Qi et de celui du cadreur : tous ne sont pas tels qu'ils pourraient sembler au premier égard. Bon nombre d'opinions ne tiennent que par de premières impressions et de préjugés, alors qu'il faudrait voir au-delà des apparences.

 


Un acteur de porno plus sensible que jamais

Elvis Tsui, un orthopédiste chanceux

 

En cela, les réalisateurs rejoignent leur thématique posée du cinéma et de l'art par rapport au commercial : si le spectateur ne s'arrêtait pas à des préjugés et des ouï-dires, la curiosité pourrait le pousser à aller voir des œuvres autres que dictées par les médias et la publicité ; et s'il réfléchissait à ce qu'il venait de voir, au lieu de consommer immodérément ce que les producteurs pensent " le mieux pour lui ", alors il prendrait très certainement un autre plaisir à voir de vrais films.

 

Ce film est une révélation dans le paysage filmographique HK : véritable réflexion du cinéma actuel, Derek Yee et Law Chi Leung réussissent à concrétiser ce dont leur personnage principal ne peut qu'en rêver : concilier art et commercial. Un très grand film !
 
Page :  1  2  3  4   Top
Précedent :
Page 3 : 2ème lecture : l’industrie du film à HK

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com