Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview avec Gordon Liu
Gordon Liu et sa formation martiale 1/1 - Page 1
Infos
Auteur(s) : Bastian Meiresonne
Arnaud Lanuque
Date : 24/12/2004
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Personnes :
Jackie Chan
Lau Kar Leung
Jet Li
Gordon Liu Chia Hui
Films :
La 36ème Chambre de Shaolin
Lexique :
Hung Gar
Lin Shi-rong / Lam Sai-wing
San Te/San De/San Tok
Taekwondo
Temple de Shaolin
Wing Chun
Wong Fei-hong
 
< Précedent
Index
 
Suivant >
Page 2 : Gordon Liu et La 36 Chambre de Shaolin


Interview avec Gordon Liu Chia-hui (aka Lau Kar-fai)

Gordon Liu est une légende vivante. Et un grand homme.
Souriant, posé et réfléchi, il dégage le même aura généralement attribué au personnage de Wong Fei-hong. Un homme étonnamment doux et prévenant, mais à l'esprit vif. Un corps parfaitement conservé ; la courte démonstration de ses talents sur scène rendent d'ailleurs compte de ses éternelles aptitudes physiques et martiales. Il donne l'impression d'un énorme talent gâché par la force du temps, étant arrivé au moment même du déclin du genre du kung-fu movie. Au moins n'aura-t-il pas été brader son talent dans d'obscures productions américaines, tels que Jackie Chan ou Jet Li ces dernières années.

Rencontré dans le bruyant VIP Lounge de Deauville et accompagné d'une traductrice sympathique, mais complètement néophyte en ce qui concerne les arts martiaux et le cinéma tout court, nous n'avons pu poser les 1001 questions préparées en vue de cette grande rencontre. Mais quel souvenir !! Compte rendu...

Kung Fu et Hung Gar

HKCinemagic.com : Vous êtes considéré comme un descendant des grands maîtres de Shaolin de part votre maître Liu Zhan, lui même disciple de Lin Shirong, lui même disciple de Wong Fei Hung. Cela vous donne-t-il l'impression d'être l'unique porteur d'un héritage séculaire, d'une philosophie et d'un style d'art martial ?

Gordon Liu : On ne peut pas dire cela. Il y a tellement d'écoles et de formes d'arts martiaux dérivés de l'école Shaolin…On pourrait me définir comme un héritier de l'école Hung Gar, mais pas de l'école de Shaolin.

[NDLR : Situé dans la province du Henan, sur l'une des 5 Montagnes Sacrées de la Chine - le Mont Song - le monastère de Shaolin (voulant dire Petite Forêt) perpétue depuis 495 des arts martiaux chinois traditionnels.]


HKCM : Comment est aujourd'hui perçu Shaolin et son kung fu en Chine?

GL : De nos jours, beaucoup de gens connaissent bien le Shaolin et ce grâce aux films. Avant, pas grand monde n'en avait entendu parler, surtout avant l'ouverture des Frontières de la Chine Populaire et avant l'apparition des films dans les années '70s . Aujourd'hui, tout le monde croit que le kung-fu est uniquement issu de l'école Shaolin, alors que ce n'est pas vrai. Il y a multitude de genres de kung-fu complètement différents. Mais cela n'est pas très grave ; l'important est de faire connaître la culture du kung-fu.

[NDLR : Le succès mondial de la 36ème Chambre de Shaolin entraîna la production d'un grand nombre de films kung-fu de plus ou moins médiocre qualité contenant le nom de Shaolin dans le titre.]


HKCM : Votre formation martiale initiale est le Hung Gar. C'est une forme de kung fu qui préconise la dureté et la douceur en même temps. N'est-ce pas?

GL : Le Hung Gar est un art martial très pénible à apprendre. Pourquoi est-ce que je me suis décidé pour cet art martial plutôt que pour un autre ? Parce que j'aime bien pratiquer les choses les plus pénibles ! Et parce qu'ainsi il est bien plus facile d'apprendre d'autres arts martiaux ou d'endurer d'autres choses difficiles. Commencer par le plus difficile, pour rendre d'autres choses plus douces par la suite.

[NDLR : Hung Gar : Style de combat créé au XVIIe siècle sous la dynastie Qing au Sud de la Chine pour s'opposer à leurs envahisseurs mandchous.]


HKCM : Pensez vous que le cinéma ait pu rendre justice envers le Hung Gar étant donné sa nature moins spectaculaire que d'autres comme le Taekwondo ou le Wing Chun ?
GL : Chaque type de kung-fu possède ses propres avantages. Quant à leur représentation au cinéma, seule importe la direction et la réalisation des chorégraphies
Le Hung Gar est une forme paisible de kung-fu. Sous la direction de mon maître, Lau Kar Leung, qui connaissait parfaitement cet art martial et avait l'habitude de me diriger, la représentation du Hung Gar est parfaite.
Quant à la représentation des différents kung-fu sur scène, cela dépend vraiment de la réalisation des chorégraphies.

HKCM : Est-ce que la 36ème Chambre en est donc le représentant parfait ?

GL : (rires) Oui !

Le Moine San De en action
 
Page :  1   2  Top
Précedent :
Index
Suivant :
Page 2 : Gordon Liu et La 36 Chambre de Shaolin

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com