Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview avec Andrew Lau et Alan Mak - Infernal Affairs
La trilogie INFERNAL AFFAIRS 1/1 - Page 3
Infos
Auteur(s) : Amy Lee
Gina Marchetti
Date : 3/11/2004
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Personnes :
Kelly Chen Wai Lam
Tony Leung Chiu Wai
Films :
Le Syndicat du crime 2
Infernal Affairs
Infernal Affairs III
Initial D
 
< Précedent
Page 2 : INFERNAL AFFAIRS
 
 Notes  
Nos remerciements à Andrew Lau et Alan Mak pour leur patience et leur gentillesse. Merci à Josephine de Base Production et à Media Asia Group. L'interview a été menée dans les bureaux de Base Production à Hong Kong par Gina Marchetti et Amy Lee. Recherche et organisation par Thomas Podvin. Traduction par Annabelle Coquant.


HKCinemagic.com: Quand l'idée des seconde et troisième parties d'Infernal Affairs vous est-elle venue ?

Alan Mak: Andrew a dit « voyons comment ça va se passer ». Avant qu'Infernal Affairs ne sorte, Andrew était à Pékin en train de tourner un autre film. Nous étions très inquiets parce c'était dix jours avant que la sortie du film ne soit programmée. A peu près au même moment, un autre film sur les policiers infiltrés était sorti et avait fait un gros flop. Seulement une centaine de personnes s'était déplacée pour voir ce film. Nous ne pensions pas à sauver l'industrie quand le film est sorti, juste essayer de s'en sortir avec.

 

HKCinemagic.com: Comment avez-vous envisagé de continuer l'histoire après la fin d'Infernal Affairs ? Est-ce que ça a été un défi de faire les seconde et troisième parties ?

Alan Mak: Ca a été vraiment difficile. Parce que quand nous avons voulu tourner Infernal Affairs III, les investisseurs voulaient le même casting. Je ne pouvais pas inventer un frère à Tony Leung qui revienne pour se venger. Ça ressemblait trop à A Better Tomorrow II ou quelque chose comme ça. Donc nous avons choisi de raconter l'histoire à deux moments différents. Nous avons utilisé le personnage de Kelly Chen (Dr. Lee) pour faire le lien entre le passé et le futur.

 

Picture courtesy Media Asia
Picture courtesy Media Asia
Le passé rencontre le futu qui rencontre le passé

 

Andrew Lau: Oui, ça a été assez difficile de faire correspondre l'action du premier film avec le troisième et de passer de l'un à l'autre de manière convaincante. Nous ne pouvions pas penser à une meilleure manière de le faire. Le second épisode était plus facile. La troisième partie était un défi. Nous avions beaucoup de fans qui attendaient beaucoup du film, et nous devions satisfaire le public aussi bien à Hong Kong qu'en Chine continentale. Nous avions besoin de trouver le juste équilibre entre le désir des fans et raconter l'histoire.

Alan Mak: C'est aussi un gros défi pour les spectateurs. Ils ne sont pas habitués à voir un film commercial structuré de la sorte.

 

HKCinemagic.com: Ca n'a pas été difficile grâce à Andrew…

Alan Mak: It wasn't difficult because of Andrew...

Andrew Lau: Je suis le « Big Brother » (Da Ge/Dai Go). Andy, Tony, Anthony, Eric, nous avons tous travaillé ensemble quand j'étais jeune. Donc, je connais tous ces célèbres acteurs depuis de nombreuses années. Andy et Tony ont vu le scénario, je leur ai demandé quel personnage ils désiraient incarner. A ce moment ils savaient quel personnage ils voulaient. Leur choix a fini par convenir. Je n'étais pas sûr que ça allait marcher et je voulais changer mais ça a fini par s'avérer être le bon choix.

 

HKCinemagic.com: Comment vous sentez-vous face au succès d' Infernal Affairs?

Alan Mak: Le succès d'Infernal Affairs m'a permis de mettre en place de nouveaux projets. Notre nouveau film sortira cet été [Initial D].

 

HKCinemagic.com: Avez-vous un message pour vos fans ?

Alan Mak: Est-ce qu'il est difficile pour les Européens de voir les films Hongkongais ?

Andrew Lau: Je pense qu'Infernal Affairs sera projeté à Paris, Londres et dans quatre cinémas aux Etats-Unis.

Alan Mak: Je dois vraiment dire « merci » à nos fans, parce que je pense que c'est difficile pour le public européen de trouver et de voir des films asiatiques, et j'espère que vous aimez nos films.

 

Picture courtesy Media Asia

 
Page :  1  2  3   Top
Précedent :
Page 2 : INFERNAL AFFAIRS

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com