Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview Jean-Pierre Gimenez, Asiexpo 2004
Interview Page 1
Infos
Auteur(s) : Thomas Podvin
Date : 26/10/2004
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Films :
Infernal Affairs
Articles :
Festival Cinémas & Cultures d'Asie, Lyon 2004
 
< Précedent
Index
 
 Notes  
Merci à Jean-Pierre Gimenez pour sa disponibilité.


Jean-Pierre Gimenez, programmateur du Festival Cinémas & Cultures d'Asie, présenté par l'association Asiexpo a accepté de répondre à nos questions. Voir le compte rendu du festival.

Présentation

HKCinemagic.com : Festival Cinémas & Cultures d'Asie c'est un festival annuel sur la culture asiatique en France avec une présentation de films, une convention Japan Touch, des animations, des Expositions. Quel est l'objectif premier de ce festival très éclectique ?

Jean-Pierre Gimenez : Promouvoir et présenter au plus large public - non seulement les fans de cinéma asiatique ou de manga - mais aussi tous les autres les cinémas & cultures d'Asie dans leur diversité. Pour nous l'Asie est proche - notre slogan d'ailleurs est Lyon capitale de l'Asie -. Ce continent est présent dans tous les domaines de notre vie quotidienne : nourriture, mode, musique, littérature, ... et il ne doit pas être cantonné à une certaine élite - qu'elle soit intellectuelle ou pas ! -. Nous n'hésitons pas à mixer les genres et les lieux, les blockbusters comme les films plus intimistes.

 

HKCinemagic.com : Qui est à l'origine de ce festival (personnes, association, combien de membres comporte l'asso) ?

Jean-Pierre Gimenez : A la base il y a Martine Furnion, la présidente et directrice artistique du festival et moi-même, responsable du secteur cinéma et 3 autres personnes passionnées par l'Inde qui sont à l'origine du projet qui remonte maintenant à 12 ans.
Car pendant 2 ans, nous avons organisé une semaine dédiée à l'Inde. Nous ne l'appelions pas encore à l'époque festival. C'est en 1995 que le festival est né. Durant 2 ans, il resté sur une thématique Inde, puis s'est ouvert à l'Asie et à l'animation. Actuellement, nous sommes à peu près une quarantaine dans l'équipe organisatrice (incluant l'équipe parisienne). Je tiens à préciser que l'équipe est composée exclusivement de bénévoles.

 

HKCinemagic.com : On distingue deux pôles pour ce festival : Lyon et Paris. Pouvez-vous nous en dire plus (différences, complémentarités) ?

Jean-Pierre Gimenez : Le projet parisien est une idée que nous avions depuis plusieurs années. Cette année pour notre 10e anniversaire, nous avons franchi le pas en pensant que c'était pertinent à cette occasion. Nous amenons nos 10 années d'expérience et notre savoir-faire, et l'équipe parisienne gère tout le reste.
Le festival -contrairement à Lyon- n'est pas compétitif. Sur Paris, une partie de la programmation de Lyon est reprise du 15 au 20 novembre 2004 (avec soirée d'ouverture le 10) au Reflet Medicis et au Max Linder.

 

La passion de l'Asie
HKCinemagic.com : Pouvez-vous nous décrire votre parcours et comment en êtes vous arrivés à Asiexpo ? Quel rôle tenez-vous dans l'association et quelles sont vos fonctions pour le festival ?

Jean-Pierre Gimenez : J'ai voyagé en Asie dès ma majorité et depuis je n'ai jamais cessé. La volonté d'organiser des événements autour de l'Asie est né en Inde avec la volonté de redonner et de faire partager en France ce que je recevais en voyage.
Ma passion pour les voyages m'a amenée à travailler dans le tourisme, puis le festival prenant chaque année un peu plus d'importance, j'ai du trouver un job qui me permettait une large autonomie de partir plusieurs jours pour un festival ou de travailler sur celui de Lyon. Tout ceci me prend presque à plein temps sur l'année, et nous sommes plusieurs dans ce cas. Je suis responsable de la programmation ciné : je sélectionne puis négocie les films.

 

HKCinemagic.com : On vous rencontre souvent dans les festivals asiatiques en France et à l'étranger. Vous êtes un vrai passionné mais vous démarchez aussi d'autres festivals à la recherche de contacts et de films, et aussi pour promouvoir Asiexpo.

Jean-Pierre Gimenez : Dans ce milieu pour obtenir des films il faut connaître beaucoup de monde, donc effectivement j'essaie de me déplacer chaque fois que cela me semble intéressant. Le jour où je m'arrête c'est que le festival n'existe plus.

 

HKCinemagic.com : A l'heure actuelle en France, avec tous les festivals qui se tournent vers la production cinématographique asiatique, est-ce facile de s'associer avec d'autres festivals et d'échanger les oeuvres ?

Jean-Pierre Gimenez : Pour les festivals de ciné asiatique ou ayant une grosse programmation asiatique en France et à l'étranger, nous nous connaissons à peu près tous. La concurrence existe mais pour nous à un très faible niveau depuis 2 ans. Chaque année, il y a une dizaine de films qui nous passent sous le nez car d'autres festivals plus gros (financièrement j'entends) demandent l'exclusivité - ce n'est pas notre cas- ou parce que nous n'avons pas de relations avec le producteur ou le distributeur. L'essentiel de notre programmation est composée d'inédits pas ou peu programmé ailleurs.

 

HKCinemagic.com : Quel est votre meilleur coup ? Un flop ?

Jean-Pierre Gimenez : Cette année Tae Guk Gi et Innocence, 2 films très ambitieux où la négociation a duré très très longtemps et n'a pas été aisée. Flop : les films que nous n'avons pas obtenu.

 

Quelques chiffres

HKCinemagic.com : Combien de personnes pour préparer ce festival ?

Jean-Pierre Gimenez : 40 personnes dont une quinzaine à l'année, tous des bénévoles.

 

HKCinemagic.com : Du point de vue des fréquentations : quelle est celle de 2003 ? Celle attendue en 2004 ? Quelle est l'évolution des fréquentations sur 10 ans ?

Jean-Pierre Gimenez : 10 200 spectateurs. Depuis 2 ans, les chiffres sont autour de 10 000. Sur les 7 premières années, la progression étant d'environ 1 000 spectateurs chaque année.

 

HKCinemagic.com : Combien coûte un tel festival à mettre en place et à faire tourner aujourd'hui ? Quels sont vos moyens financiers ?

Jean-Pierre Gimenez : 100 000 euros qui proviennent des entrées majoritairement, plus un peu de ventes de pub et de partenariat. Les subventions ne représentent que 5 % de notre budget - cas unique en France pour un festival de cette importance - !

 

10 ans déjà !
HKCinemagic.com : Commencé en novembre 1995 avec Les Nocturnes Indiens, Le festival Asiexpo fête ses 10 années cette année. Dix ans déjà de travail et de promotion pour la culture asiatique. Une satisfaction personnelle ?

Jean-Pierre Gimenez : Celle du travail bien fait et d'avoir contribué en région Rhône-Alpes à une meilleure connaissance de ce continent.

 

HKCinemagic.com : 10 ans d'existence : un premier bilan sur l'évolution des choses depuis 1995 ?

Jean-Pierre Gimenez : Les grandes années du cinéma asiatiques sont désormais derrière nous (1999/2001): les Wong kar-wai ou Kitano sont connus et reconnus. Ils sont désormais inabordables pour les festivals comme le notre. C'est pour cela que nous sommes en recherche permanente de nouveaux ou jeunes réalisateurs, qui seront les grands réalisateurs de demain.
Actuellement le ciné asiatique est entrain de revenir à ce qu'il était avant les années 2000 : un cinéma pour les aficionados qui visionnent que très rarement les films en salle mais plutôt via le net ou les dvd. Les chiffres en salle l'attestent : le ciné asiatique -excepté Miyazaki et 2, 3 autres- ne fait pas recette et est plutôt un cinéma de festival.
Pour nous la reconnaissance passe avant tout par le public. Et nous avons cette reconnaissance là. Celle des professionnels aussi.

 

HKCinemagic.com : Les points forts de l'édition de cette année ? Des invités d'exception ? Un mot sur les activités autres que le cinéma cette année ?

Jean-Pierre Gimenez : 137 films (courts et longs), 90 % de la programmation n'a jamais été présentée en France, 25 expos, autant d'animations et 9 pays présentés. Une quarantaine d'invités : réalisateurs, producteurs, distributeurs, acheteurs,...
La venue de 10 jeunes réalisateurs indépendants chinois. Une thématique en 6 films autour de la cuisine dans le cinéma de Singapour avec une soirée resto. Pour la 1ère fois en Europe : un hommage à Kollywood, la version Madras (Inde du sud) de Bollywood, ... pour la liste de nos invités et des films voir notre site : http://www.asiexpo.com

 

HKCinemagic.com : Novembre 2004 promet des nouveautés et des raretés cinématographiques. Côté Hongkong, que proposez-vous cette année ? Des invités particuliers ?

Jean-Pierre Gimenez : Malheureusement pas grand chose du côté de HK hormis une nuit Infernal Affairs.

 

Le mot de la fin
HKCinemagic.com : Que souhaitez-vous dire à nos lecteurs, de potentiels spectateurs d'Asiexpo ?

Jean-Pierre Gimenez : Venez nombreux.

 

HKCinemagic.com : Merci à vous.

 

 
Page :  1   Top
Précedent :
Index

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com