Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
  >  Festivals
  >  Bilan par année
  >  >  Année 2014
  >  >  Année 2013
  >  >  1997-2007
  >  >  Année 2002
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
2013 : La revanche du cinéma de Hong Kong ?
So Young 1/1 - Page 3
Infos
Auteur(s) : Laurent Henry
Date : 1/1/2014
Type(s) : Analyse
Reflexion
 
 Liens du texte  
Personnes :
Lawrence Ah Mon
Stanley Kwan Kam Pang
Vicky Zhao Wei
Films :
So Young
Détective Dee II : La Légende du Dragon des Mers
Lexique :
Wu Xia Pian
 
< Précedent
Page 2 : Un certain renouvellement
 
Suivant >
Page 4 : Police Story 2013


En 2013, l'excellent Young Detective Dee et le très réussi Journey To The Westsont parvenus à redonner au wu xia pian son esprit fun et décomplexé typique du cinéma de Hong Kong de la grande époque. So Young et Police Story 2013 ont choisi, quant à eux, de s'inscrire dans la noirceur qui habitait bon nombre de films de Hong Kong d'avant la rétrocession. Et non seulement le public suit, mais en plus ces films sont plutôt réussis.

So Young

Narrant les années fac de 4 jeunes chinoises, doté d'un casting de top models, So Young aurait pu être le parfait prototype de la comédie romantique insignifiante et nunuche. Et pourtant le premier film de l'actrice Vicky Zhao, produit par le grand Stanley Kwan, s'il n'évite pas certains clichés, est traversé par un regard plutôt sombre sur la jeunesse.

L'intelligence du script repose sur une construction en 2 parties. La première est consacrée aux années universitaires. Époque pleine d'espoir, des premières amours, des premiers choix, c'est la partie la plus légère du film, même si chaque personnage est déjà confronté à de sérieuses difficultés. Ruptures amoureuses pour cause de départ à l'étranger, avortement, problème avec les autorités... Mais c'est surtout la deuxième partie qui vient alourdir la vie de nos jeunes chinois. Après une ellipse narrative au bout d'une heure trente de film, nous les retrouvons en effet dans la vie active. Et là, pendant la dernière demi-heure de métrage, les révélations et les désillusions vont s'enchaîner pour laisser au spectateur un goût bien amer sur ces parcours de vie.

Ce sujet aurait mérité des choix de mise en scène un peu plus audacieux pour renforcer notamment la démarche naturaliste du film. Un casting plus amateur, comme chez Lawrence Ah Mon par exemple. On peut regretter aussi certaines facilités pour dramatiser le récit et certains plans où le soucis d'esthétisme semble l'emporter. Néanmoins ces quelques défauts ne viennent pas altérer la bonne tenue de ce premier film.

 
Page :  1  2  3   4  Top
Précedent :
Page 2 : Un certain renouvellement
Suivant :
Page 4 : Police Story 2013

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com