Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
  >  FPE Collection Asian Star
  >  HK Vidéo
  >  Studio Canal Vidéo
  >  CTV International
  >  Colombia Tristar Home Video
  >  Océan Films
  >  ARP / TF1 Vidéo
  >  Mad Asia
  >  Wild Side
  >  BQHL
  >  Universal Pictures
  >  Metropolitan Vidéo
  >  MK2 Vidéo
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Test DVD Asian Star : Star Runner
Test DVD Star Runner Page 1
Infos
Auteur(s) : David-Olivier Vidouze
Date : 21/2/2009
Type(s) : Test DVD
 
 Liens du texte  
Personnes :
Chang Cheh
David Chiang Da Wei
Chin Kar Lok
Ann Hui On Wah
Kim Hyun Joo
Daniel Lee Yan Gong
Gordon Liu Chia Hui
Andy On Chi Kit
Ti Lung
Tsui Hark
Jimmy Wang Yu
Vanness Wu Gin Ho
Films :
Un Seul bras les tua tous
Skinny Tiger & Fatty Dragon
Star Runner
Frères d'Armes
Studios :
Shaw Brothers
 
< Précedent
Index


La nouvelle est officiellement tombée, la 10ème vague de la collection Asian Star sera bien la dernière à être éditée par Pathé. Jean-Pierre Dionnet ayant déserté les lieux, nous ne goûterons pas ses présentations si particulières en introduction à chacun des 6 titres proposés : Skinny Tiger and Fatty Dragon (HK, 1990, de Liu Chia yung), Star Runner (HK, 2003, de Daniel Lee), Windstruck (Corée, 2003, de Jae-young Kwak), Big Swindle (Corée, 2004, de Choi Dong-hun), Demon Pond (Japon, 2005, de Takashi Miike) et Love Letter (Japon, 1995, de Shunji Iwai).

Star Runner est un des deux films hongkongais présents dans cette dernière vague. Réalisé par Daniel Lee, un metteur en scène prometteur remarqué par Tsui Hark et Chang Cheh, il avait pour ambition d’être à la fois un hommage aux grands du cinéma d’arts martiaux et un film tourné vers l’avenir. L’édition proposée par Pathé est-elle à la hauteur de ces ambitions ?

 
support

- Editeur : Pathé Distribution
- Distributeur : Fox Pathé Europa (FPE)
- Boîtier amaray avec fourreau carton
- Zone : zone 2
- Face unique / double couche.
- Langues : cantonais, français
- Sous-titrage : français
- Chapitré : oui
- 1 dvd : le film et les suppléments
- Date de sortie du DVD : 18 mars 2009

 
 
Image

- Format du dvd : 16/9 compatible 4/3 en 1.85.

- Qualité de l'image : Le master utilisé est en bon état. Si la compression s’avère des plus honnêtes, on ne pourra cependant pas manquer de noter des petits défauts dans les scènes sombres (légères traces de rémanence) et un manque de piqué de l’image.

 

 
Son

- Son : cantonais DD 5.1 ou français DD 5.1

- Langues : Version originale cantonaise avec sous-titres français optionnels, version française

- Qualité du son : Une version originale en DD 5.1 très satisfaisante, notamment lors des scènes de combat. On regrettera l’absence du DTS qui était présent sur l’édition hongkongaise de Star Runner. La version française est, bien entendu, à éviter !

 

 

Suppléments

- Un menu animé

- 16 chapitres répartis sur 4 pages

- « Interview du réalisateur Daniel Lee » (16 min 28) : détendu, le réalisateur commence l’entretien par un retour sur sa formation, ses premières amours (la peinture), ses débuts à la télévision où il a œuvré sur des séries en tant que chef décorateur ou metteur en scène et sa rencontre avec Ann Hui (dont il a été à plusieurs reprises l’assistant). Il raconte le choc qu’a été pour lui la vision du One-Armed Swordsman original avec Jimmy Wang Yu et le profond respect qu’il a pour Chang Cheh. Ce père spirituel a d’ailleurs surveillé de près les premiers films de son jeune fan, et notamment What Price Survival qui est un remake de son Sabreur Manchot. Il poursuit sur le tournage de Star Runner, vante les mérites de ses acteurs, se fait le chantre du respect des anciens et finit par nous parler de sa passion pour le taï chi.
Un entretien très intéressant qui nous fait apprécier un peu plus la riche personnalité d’un metteur en scène à suivre.

- « Making of » (22 min 41) : Il s’agit d’un making of classique diffusé à la télévision hongkongaise et destiné à accompagner la sortie en salles du film. Daniel Lee nous présente ainsi son film : histoire, acteurs, souvenirs de tournage… Vanness Wu revient sur le côté physique du personnage qu’il incarne et son aversion pour la sueur (!). Chin Kar Lok loue le volontarisme du chanteur devenu acteur martial pour l’occasion. Kim Hyun Joo, à son tour, nous livre quelques anecdotes telles que son arrivée à Hong Kong (elle ne parlait pas un traître mot de cantonais) ou sa déception de ne pas voir eu de scènes d’action. Gordon Liu intervient également pour vanter les mérites de Star Runner.
Un exercice promotionnel pas désagréable.

- La bande annonce du film en version originale sous-titrée français, format 4:3

- Filmographies sélectives de Daniel Lee, Vaness Wu, Andy On et Kim Hyun Joo

- Galerie photos


 

 

 

conclusion

Star Runner est un « film de tournoi » de plus dans la longue liste des « films de tournoi » (hongkongais ou non). Sans la présence de Daniel Lee au générique, garant d’un certain savoir-faire artistique, l’œuvre n’aurait vraisemblablement pas eu les honneurs d’une sortie DVD française. Ajoutons à cet atout la présence de trois stars de la Shaw Brothers, le couple Ti LungDavid Chiang (qui refusent toujours d’être filmés dans le même plan depuis des décennies) et le plus jeune Gordon Liu, et le spectateur averti aura envie de découvrir le film malgré des critiques plutôt dures. Car oui, le chanteur taïwanais Vanness Wu, même s’il s’est bien entraîné à la boxe, a oublié de prendre des cours d’art dramatique. Sa romance avec l’actrice coréenne, Kim Hyun Joo, est bien ridicule et seules les scènes d’action viennent sortir le spectateur de sa torpeur.

L’édition proposée par Pathé est d’un très bon rapport qualité prix. L’entretien avec Daniel Lee est un véritable bonus et le making of n’est pas déplaisant. Un effort sur l’image aurait cependant été de bon aloi !


Cliquez sur l'image pour accéder directement à la fiche du film
 
Page :  1   Top
Précedent :
Index

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com