Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview Jaycee Chan : sa fureur de vaincre
PK.COM.CN/The Drummer : sa carrière "auteur" 1/1 - Page 3
Infos
Auteur(s) : Bastian Meiresonne
Date : 10/10/2008
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Personnes :
Kenneth Bi
Wilson Chen Bo Lin
Roy Cheung Yiu Yeung
Tony Leung Ka Fai
Xiao Jiang
Films :
The Drummer
PK.COM.CN
 
< Précedent
Page 2 : Le soleil se lève aussi pour JC
 
Suivant >
Page 4 : Invisible Target : sa carrière commmerciale


HKCinemagic : En revanche, vous avez eu plus de mal à assimiler les directives de la réalisatrice de "PK.COM.CN"…

Jaycee Chan : Tout à fait. "PK.COM.CN" a été mon quatrième tournage et c'est encore un autre long métrage d'art et essai chinois.

Le film est en fait l'adaptation par la réalisatrice Xiao Jiang ("Electric Shadows") d'une nouvelle publiée sur le Net. J'avais accepté de tenir le rôle principal sous la seule condition de pouvoir tourner ce film avec mon "frère de sang", l'acteur taïwanais Wilson Chen (Chan Pak-Lam), qui était apparu à mes côtés dans "Twins Effect 2".

En fait, j'ai eu pas mal de discussions avec la réalisatrice; ce qui m'a aidé à cerner la mise en scène pour pouvoir passer moi-même à la réalisation. J'ai beaucoup appris grâce à elle et grâce à l'équipe technique…

Mais nous avons également connu des conflits. Elle avait des idées très fortes, que je ne saisissais pas toujours. C'est vraiment une artiste…Elle avait par exemple choisi une très bonne actrice pour tenir le rôle principal féminin, mais qui n'était pas très mignonne. "PK.COM.CN" est avant tout un film sur la jeunesse destiné aux jeunes… alors que cette actrice a trente ans et est censée incarner une fille d'une vingtaine d'années. Du coup, il y a eu pas mal de tensions. Je n'arrivais pas à savoir, si le film était suffisamment artistique pour pouvoir intégrer un circuit festivalier ou s'il était davantage formaté à un succès commercial.

Ce qui n'a pas empêché de nous éclater – c'était sans aucun doute le tournage le plus drôle, que j'ai pu faire jusqu'à présent; alors que sur le tournage de "The Drummer", j'ai cru mourir sous les attaques des moustiques taïwanais ! A croire, qu'ils raffolaient du sang hongkongais.


PK.COM.CN
HKCinemagic : En voyant votre carrière musicale, vous avez dû adorer participer à un projet comme "The Drummer" ?

Jaycee Chan : En fait "The Drummer" parle moins de la musique, que de la persévérance et du travail en équipe…. et c'est un projet auquel j'ai failli ne jamais participer.

Après ma précédente collaboration avec Xiao Jang sur "PK.COM.CN", j'appréhendais de devoir travailler une nouvelle fois avec un jeune réalisateur relativement inexpérimenté…. et puis je n'ai encore jamais vu aucun bon film hongkongais qui traite de musique et surtout pas d'une institution musicale comme celle des tambours.

Quand j'ai commencé à lire les premières pages du scénario, qui ne parlent que de triades et de gangsters, j'ai failli laisser tomber pour de bon. Faut dire aussi, que je n'ai pas été très motivé par le fait, que le réalisateur Kenneth Bi ne pouvait travailler qu'avec moi, parce qu'aucun des autres acteurs de ma génération n’étaient libres au moment du tournage prévu. Il avait appelé tous mes potes pour leur proposer le rôle ! Tous !

Et finalement, nous sommes venus à nous rencontrer et je me suis rendu compte, que c'était un passionné de la réalisation ! Il est l'un des rares jeunes metteurs en scène à penser chaque plan et à porter son projet de A à Z. C'est quelqu'un, qui a énormément de talent et une vraie vision pour son histoire.


The Drummer
HKCinemagic : Il a en commun avec vous de devoir – lui aussi – sortir de l'ombre de ses parents très célèbres (Kenneth Bi est le fils de l'actrice SB Ivy Ling Po et de l'acteur SB Chin Han, Ndlr).
Jaycee Chan : Oui, il s'investit vraiment beaucoup et j'ai aimé pouvoir tourner avec des gens comme Tony Leung Kar-fai ou Roy Cheung.
 
HKCinemagic : Quel était votre rapport envers la musique sur ce film ?

Jaycee Chan : J'ai mis beaucoup d'importance à apprendre à jouer de la batterie et du tambour pour réellement pouvoir prendre en main ces instruments. Le tambour est très différent de la batterie: il n'y a qu'un caisson avec lequel il faut savoir produire une sorte de "bruit musical"…. Et puis le film ne traite pas uniquement du fait de jouer de la musique. Il préconise d'acquérir une force intérieure, devenir "zen" – ça m'a demandé bien plus d'efforts à exprimer au travers de mon jeu, que celui de maîtriser des instruments.

Pourtant, en arrivant sur le plateau, je me suis dit qu'il suffisait de "faire l'acteur", de "jouer" une situation et non pas de devoir la vivre pour de vrai ; mais j'ai appris sur ce tournage que parfois, il faut savoir "s'immerger" dans un personnage ou dans une situation donnée pour réellement pouvoir l'exprimer. L'équipe de musiciens sur le tournage m'a beaucoup aidé à acquérir cette notion. Je ne suis pas sûr de vouloir revivre certaines situations auxquelles j'ai été confronté sur le tournage, mais je leur suis vraiment reconnaissant de ce qu'ils ont pu m'apprendre.

La partie la plus facile a été de jouer un "méchant"; la partie la plus difficile était de faire évoluer le personnage. Au début, je joue une petite frappe nerveuse, alors qu'à la fin du film, je suis quelqu'un de posé et réfléchi.

 
Page :  1  2  3   4  Top
Précedent :
Page 2 : Le soleil se lève aussi pour JC
Suivant :
Page 4 : Invisible Target : sa carrière commmerciale

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com