Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview de Brandon Rhea (avec des commentaires de Mike Leeder)
Arrivée à Hong Kong 1/1 - Page 1
Infos
Auteur(s) : Arnaud Lanuque
Date : 11/3/2007
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Personnes :
Mike Leeder
Jingle Ma Choh Sing
Brandon Rhea
Ailen Sit Chun Wai
Michelle Yeoh
Films :
Le Maître d'armes
Infernal Affairs II
Silver Hawk
Star Runner
 
< Précedent
Index
 
Suivant >
Page 2 : Grosses productions: Star Runner, Infernal Affairs 2 et ...presque Ultraviolet


En continuité de notre exploration du monde des films hongkongais à travers le regard d'occidentaux impliqués dans cette industrie, nous avons eu la chance de discuter avec l'acteur allemand Brandon Rhea. Les pieds sur terre et extrêmement gentil, l'homme a joué dans quelques grosses productions ces trois ou quatre dernières années (Silverhawk, Star Runner, Infernal Affairs 2, Fearless). Mike Leeder, journaliste et directeur de casting sur Fearless toujours prêt à partager ses connaissances de l'industrie du film HK l'a rejoint pour l'interview.

arrivee a Hong Kong

HKCinemagic : Brandon, pouvez-vous nous parler un peu de votre milieu et nous dire comment vous vous êtes retrouvé à Hong Kong?
Brandon Rhea : En fait, je suis venu à Hong Kong par hasard pour la première fois en 2003. Au début, je venais déposer mes hommages à mon grand maître de kung fu, Leung Ting. Et j'avais également des affaires à régler en Asie. Et par chance, j'ai rencontré un mec nommé Ean Tang de Screenops. Il m'a fait participer à un casting pour Silver Hawk avec Michelle Yeoh.
 
HKCinemagic : Donc, vous avez une formation martiale en Wing Tsun?
Brandon Rhea : Oui, j'ai débuté le Wing Tsun en Allemagne en 2000 et ouais, c'est la raison pour laquelle je suis venu ici. J'avais déjà rencontré Leung Ting à Munich en 2001 et il m'avait beaucoup impressionné. Aussi, je suis venu ici et c'était vraiment la meilleure chose à faire. Je suis venu pour de bon à Hong Kong en septembre 2003.


Brandon prêt à combattre Michelle Yeoh (au premier plan)

 
HKCinemagic : Silverhawk a donc été votre première participation à un film?
Brandon Rhea : C'est la première dans un film chinois et officiellement pour la IMDB mais j'ai eu auparavant des petits rôles à la télévision en Allemagne. Mais aucun n'est une grosse production sur lesquelles je peux vraiment m'étendre. C'était des petits rôles ou des rôles de figuration. Et mon égo n'est pas assez grand pour que je mette chaque petit rôle que j'ai eu à l'IMDB et que je coure partout pour dire “Je suis le meilleur, j'ai fait tellement de choses” parce que ce n'est tout simplement pas le cas (rires).
 
HKCinemagic : Dans Silverhawk, vous jouez un des méchants qui apparaît dans la première scène. Avez-vous trouvé difficile de vous adapter au style de la chorégraphie de Ailen Sit ?
Brandon Rhea : En fait, il s'est montré très gentil et très patient. La chorégraphie était très difficile pour moi les deux premiers jours car j'avais l'habitude d'un autre style d'action. Faire des films en Allemagne est une autre paire de manches. Il y a un type qui s'occupe du planning et si tu n'es pas à l'heure, tu es viré. En Chine ou à Hong Kong, il s'agit plus d'improvisation, à tourner la scène et tu vois, soudainement, ils ont une autre idée et ils disent “Oh, super, essayons celle-ci également”. Et c'est l'un des points forts quand on tourne un film en Asie. Chaque détail n'est pas planifié jusqu'au moindre détail. Il s'agit plus d'improvisation, d'en faire un art. Parfois, j'ai l'impression qu'en occident, il s'agit purement de fric, de respecter le programme, de faire aussi vite que possible, aussi bon marché que possible, de baisser, de baisser.
 
HKCinemagic : Peut-être parce que c'était aussi une grosse production, l'histoire peut être différente avec des films locaux à petit budget, vous ne croyez pas?

Brandon Rhea : Vous savez, j'ai une approche complètement différente concernant les gros salaires, des grands acteurs, des grands noms. Je les respecte pour leur carrière mais si tu y penses, certains de ces grands acteurs gagnent 2 millions de dollars américains et c'est ce que beaucoup de personnes ne gagnent pas de toute leur existence. Je pense que c'est une grosse grosse bulle. Cependant, ça n'est que ma philosophie personnelle. C'est pas raisonnable. C'est la même chose en Asie mais selon mon expérience personnelle, c'est plus en s'amusant, plus « essayons ça ».


Combattant Michelle selon les instructions d'Ailen Sit et de Jingle Ma

 
HKCinemagic : Quand vous avez tourné votre scène dans Silverhawk, est-ce que Jingle Ma a contrôlé l'action ou Ailen Sit avait une totale liberté?
Brandon Rhea : Le principal est fait par Ailen, il était en fait celui qui menait la scène. Mais Jingle et Ailen ont travaillé ensemble car ils se respectent mutuellement et ils ont discuté. Ailen s'est occupé de la chorégraphie et l'a montrée à Jingle et ils en discutaient. Je pense qu'il y avait un bon esprit entre eux. A la fin, si on regarde le film, je pense qu'il y a quelques scènes d'action très bien faites. En ce qui concerne mon travail avec Ailen, il est venu vers moi et m'a demandé si je pouvais faire ceci, cela. Il avait besoin de savoir car il ne voulait rien risquer. Et ça me convenait bien mais ce n'était pas du style « bon, tu vas là-bas et maintenant, tu sautes du toit ». Il faisait très attention, me demandant si je pouvais le faire, si je voulais le faire.
 
HKCinemagic : Vous êtes vous bien entendu avec Michelle Yeoh?
Brandon Rhea : Michelle est une star…
 
HKCinemagic : Oh, vous dites ça par rapport à l'histoire de grosse bulle dont vous parliez tout à l'heure?
Brandon Rhea : Non, non, la bulle, c'est plus pour les américains. C'était super de travailler avec Michelle et j'étais très excité. Elle a vraiment beaucoup de qualités et de talent. Elle a un goût pour la vitesse et sur la manière dont les mouvements doivent être faits. Elle s'implique dans le film et c'est ce qu'on attend d'une personne qui a le rôle principal.
 
HKCinemagic : Vous avez dit aimer les scènes d'action mais comment vous a paru le résultat final dans son ensemble?
Brandon Rhea : Concernant la scène avec le bungee, je pense que l'idée est géniale mais elle apparaît comme si le temps leur manquait car ils auraient pu en faire plus ou la tourner d'une autre manière.
Mike Leeder : Ils ont filmé beaucoup de scènes dans Silverhawk et ça n'apparaît pas dans le film finalement. Dans la scène de Brandon, on remarque qu'il y a deux types et que sur le toit du camion, ils sont soudainement 4.
Brandon Rhea : C'était Max Rudolph et moi d'abord, en train de conduire le camion. Et après, un Italien est arrivé plus tard, un pratiquant d'arts martiaux vraiment, vraiment bon, et ils lui ont fait faire des trucs et j'en suis vraiment désolé pour lui mais ça n'apparaît pas dans le film.
 
Page :  1   2  3  Top
Précedent :
Index
Suivant :
Page 2 : Grosses productions: Star Runner, Infernal Affairs 2 et ...presque Ultraviolet

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com