Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
  >  Festivals
  >  >  Festivals en 2014
  >  >  Festivals en 2012
  >  >  Festivals en 2011
  >  >  Festivals en 2010
  >  >  Festivals en 2007
  >  >  Festivals en 2006
  >  Bilan par année
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Fantasia 2006
Le Blog d'Yves Gendron : La soirée d'ouverture 1/1 - Page 8
Infos
Auteur(s) : Yves Gendron
Date : 6/7/2006
Type(s) : Compte rendu
 
 Liens du texte  
Personnes :
Chi Kuan Chun
Lau Kar Leung
Jason Pai Piao
Sun Hong Lei
Tsui Hark
Michael Wong Man Tak
Donnie Yen Chi Tan
Charlie Young Choi Nei
Zhang Jing Chu
Films :
Seven Swords
 
< Précedent
Page 7 : Liens du palmarès du Festival (NEW)
 
Suivant >
Page 9 : Bilan de Fantasia 2006 (NEW)


Très bon début pour le Festival Fantasia avec comme ouverture le film d'horreur souterrain The Descent. Avant le début du film, les fondateurs/programmateurs du festival Marc Lamothe, Mitch Davis et André Dubois on ouvert officiellement l'évènement en soulignant qu'il s'agissait de son dixième anniversaire. Ils ont salué autant les nombreux fans, les contributeurs financiers que les préposés du festival qui l'on rendu possible. Tout ceci bien au delà des espérances des débuts en 1996, ce qui fait dire qu'il est le deuxième festival filmique de Montréal et le plus important festival de genre d'Amérique du Nord.

The descent

The Descent relate l'odyssée cauchemardesque de six amies dont l'exploration d'une vaste caverne tourne au désastre lorsque un éboulis bloque la sortie et les enferme plus de quatre km sous terre. Elles devront alors faire face à leurs peurs, leurs ressentiments ainsi qu'à d'étranges et dangereuses créatures cannibales. Le Titre Descent souligne autant pour « une descente » dans une caverne, « une descente » dans un cauchemar qu'« une descente » dans la folie

 

 

Après les maisons délabrés, la mer, l'espace intersidérale… et les banlieues américaines. Les caves souterraines sont le nouveau terrain de chasse pour « Les créatures immondes et visqueuses à la poursuite de chair fraîche  comme le démontre The Descent et aussi la production hollywoodienne tout aussi récente The Cave . The Descent ne réinvente pas la roue mais il s'avère être une production des plus efficace, ingénieuse, qui réussit admirablement bien à recrée l'atmosphère à la fois claustrophobique et féerique des cavernes. Une sorte de mélange astucieuse et bien mener entre Alien et Delivrance .

 

 

Composé d'un groupe de six personnages féminin dont ce démarque la vulnérable Alex Reed et surtout Natalie Medoza jouant le rôle d'une garce fonceuse (la Ripley du film), la plupart des personnages s'avère assez sympa impliquant intensément le spectateur dans leur excursion qui tourne au cauchemar plein d'effroi, de sursauts et de scènes gores bien juteuses, avec quelques bons retournements surprises. Bien qu'il y ait ici et là quelques effets « sursauts » un peu prévisibles et faciles, le film n'est pas gâché par l'usage intempestif d'effet CGI (comme l'a été le calamiteux The Cave ) l'horreur étant susciter essentiellement par des décors, la mise en scène, d'excellent maquillage et bien sur le jeu intense et troubles des acteurs. Pour moi The Descent c'est le Haute Tension de 2006.

A noter que la version offerte au festival est tronqué de sa « vraie » fin originale de 20 secondes qui donne une autre tournure au film. Même si elle parait au premier abord assez convenue la fin retenue demeure consistante avec le récit et pourvoit un bon dernier petit choc.

Lien vers la fiche "The Descent" du site Fantasia 2006

 
Seven Sword

 

 

Je possède un DVD du dernier Tsui Hark depuis quelques temps déjà mais je ne l'ai jamais visionné préférant attendre de le voir sur grand écran. Seven Swords a reçu un accueil en général assez mitigé parmi les fans occidentaux voire négatif, et il me faut bien admettre qu'à mon avis cela est largement mérité. On rapporte que Tsui aurait monté plus de 4 heures de matériel mais que pour des raisons commerciales il aura pondu un film de 2h30. De ce fait, souffrant d'une narration abrupte et d'un montage maladroit, tant l'histoire que les personnages sont présentés de manière assez boiteuse. Essayé d'imaginer les Sept Samurai œuvre de 3h30 remonter pour durée 2 heures.

Le mauvais montage affecte aussi les scènes d'action qui se déroulent en général d'une manière trop vive et confuse pour qu'on les apprécie vraiment. Ceci dit, il y a ici et là de superbes flashs visuels, les costumes des méchants, les décors de même que la photographie sont magnifiques et le combat final est bien enlevé, avec quelques morceaux vraiment éblouissants. A souligner Sun Hong Lei qui fait un chef des méchants assez mémorable, Lau Kar Leung, Donnie Yen, Charlie Young, Zhang Jing Chu se tirent assez bien d'affaire, mais les nouveaux venus me paraissent pour la plupart pour assez fades. Il faut dire qu'étant donnée la longueur raccourcie du film on ne leur consacre pas beaucoup de temps pour en faire des personnages vraiment intéressants. A noter la présence des vétérans Jason Pai Piao, Chi Kuan Chun et Michael Wong (en duc manchou!?) dans des petits rôles.

Lien vers la page "Seven Sword" du site Fantasia 2006

 
Soirée d'ouverture

Après Seven Sword, je me suis rendu à la party d'ouverture du festival située dans une salle bar danse où une bonne partie des habitués du festival s'étaient rendus. Un petit show de danse acrobatique, une piste de danse passablement clairsemée, des previews des films montrés sur quatre ou cinq écrans géants et surtout une musique techno-rock cassant les oreilles : tout cela faisait partie de la fête qui malgré tout n'a jamais vraiment décollé. Ce que la plupart des habitués de la fête cherchaient à faire c'est boire une bonne bière en discutant entre vieux camarades, chose difficile étant donné le vacarme ambiant. Vous pouvez deviner que je ne suis pas du genre très fêtard. Me promenant de gauche à droite j'ai croisé moi-même quelques camarades de festival sans pouvoir leur parler vraiment trop longtemps. J'ai aussi pris quelques photos que voici :

A gauche : Petit numéro de danse acrobatique
A droite : ancien fondateur/programmateur de Fantasia Julien Fonfrède
en compagnie de présent programmateur Chu King Wei.

Je ne m'attendais pas à rester à la party plus d'une heure. À un moment donné cependant, je suis parti m'asseoir au coté de Chu King Wei un des programmateurs du festival et une bonne connaissance à moi. A vrai dire, c'est la jeune fille à coté qui aura attirer mon attention ; une jolie petite nana pleines de charmes d'ascendance philippine (mais née au Canada) nommé Chastity Castro. Notre badinage subséquent m'aura appris qu'elle aspirait être actrice mais qu'elle n'était qu'à ses débuts. J'espère bien qu'elle réussira un de ces jours car elle a vraiment un look digne du cinéma malgré sa petite taille.


Un duo du tonnerre la fleur exotique avec le borgne (en fait un habitué du festival)

 

conclusion

Je suis donc resté à badiner pendant plus d'une heure, sans prendre une goutte de bière (boisson que j'abhorre) et suis resté jusqu'à la fermeture de la party à trois heures du matin. Malgré la déception de Seven Sword et la musique pénible, je crois que c'était une journée plutôt sympa pour moi. .

Visionnement prévu pour Vendredi : Princess Aurora, A Bitter Sweet Live et Art Of The Devil. 2. Ne vous attendez pas à un autre blog pour bientôt, car j'ai aussi une fin de semaine très chargée en films. À la semaine prochaine donc.

 
Page :  1  2  3  4  5  6  7  8   9  Top
Précedent :
Page 7 : Liens du palmarès du Festival (NEW)
Suivant :
Page 9 : Bilan de Fantasia 2006 (NEW)

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com