Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Interview Bey Logan : le producteur de Dragon Squad
Tournage à grande vitesse 1/1 - Page 2
Infos
Auteur(s) : Arnaud Lanuque
Date : 17/4/2006
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Personnes :
Michael Biehn
Chin Kar Lok
Lawrence Chou Jun Wai
Sammo Hung Kam Bo
Daniel Lee Yan Gong
Bey Logan
Maggie Q
Steven Seagal
Films :
Dragon Squad
 
< Précedent
Page 1 : Introduction
 
Suivant >
Page 3 : Impact
 
 Notes  
Photos © de David Vivier pour le HKCinemagic.com


HKCinemagic : Combien de temps le tournage du film a t-il duré, notamment les scènes d'action principales (les fusillades dans la ruelle et l'affrontement dans l'usine) ?
Bey Logan : De façon incroyable, le tournage dans son ensemble n'a pris que six semaines ! Ces deux scènes que vous mentionnez n'ont demandé que quelques jours, ce qui montre quelle belle équipe nous avions à la fois devant et derrière la caméra.
 
HKCinemagic : Quelle a été l'implication de Steven Seagal dans la production?
B L : Steven a été introduit par feu Jimmy Moy, un homme merveilleux qui est décédé peu de temps après que nous ayons bouclé le film. Il était l'associé de Steven dans une maison de production basée à Bangkok, et ils projetaient de produire des films asiatiques, Dragon Squad, étant le premier. On lit différentes choses à propos de Steven. Tout ce que je peux dire, à propos de Dragon Squad, est qu'il nous a vraiment soutenu, et nous lui en sommes vraiment reconnaissants.
 
HKCinemagic : Le réalisateur Daniel Lee a toujours une idée très claire de ce qu'il veut dans un film. Comment avez-vous coopéré ?
B L : Pour être honnête, oui, durant la production, mes relations avec Daniel sont devenues de plus en plus tendues, ce que je regrette. Cela était plus dû à la pression du travail et aux tensions qui peuvent apparaître quand vous avez trop de tigres sur la même montagne ! [En référence à un dicton chinois qui dit que deux tigres ne peuvent coexister sur une même montagne]. Le soir de la première, j'étais tellement en colère envers tout le monde, que je ne me suis presque pas du tout préoccupé du destin du film. Plus tard, j'ai su par des fans et des amis à travers le monde combien ils avaient aimé le film, donc j'y ai rejeté un coup d'œil. J'ai pu voir que Daniel avait une vision très claire et personnelle du film, et a fait ce qu'il fallait pour réaliser cette vision. Ce qui est intéressant, c'est que je pense que le film a été mieux reçu en Europe qu'en Asie.
 
HKCinemagic : Chin Kar Lok le chorégraphe des combats, avait-il un contrôle complet de l'action ou devait-il à se plier à d'autres personnes impliquées (Daniel Lee bien sûr mais peut être vous-même ou son ancien mentor Sammo Hung) ?
B L : Kar-lok dirigeait vraiment le tournage des scènes d'action, mais travaillait de façon très proche de Daniel. A la différence de nombreux plateaux où j'ai été, le réalisateur était là pour toutes les scènes d'action. Sammo Hung avait des idées pour ses scènes, mais n'était par ailleurs pas impliqué en terme de direction d'action.

 


Daniel Lee et Chin Kar Lok sur le tournage de Dragon Squad

 

HKCinemagic : Est ce que les nationalités si différentes des gens ont compliqué le tournage d'une façon ou d'une autre (USA, Corée du Sud, HK, Chine, Taiwan…) ?
B L : Je pense que c'était vraiment bien ! On se sentait comme à l'ONU parfois, mais c'était amusant. J'ai en fait vu plus de confusions et de conflits sur les plateaux où tout le monde parlait la même langue ! Le plus drôle était de voir Huh Joon-ho, qui ne parle que coréen, dire quelque chose à son interprète, qui ne parlait que coréen et cantonais, qui me disait à son tour quelque chose que je traduisais en anglais pour Michael Biehn, qui lui même répondait à M. Huh, et la traduction repartait dans l'autre sens !
 
HKCinemagic : Michael Biehn est connu pour ses apparitions dans Terminator et Abyss, pensez vous qu'il soit parvenu à bien s'adapter à ce nouvel environnement qu'était HK ?
B L : Tout à fait. Daniel et lui ont eu un très bon rapport. Rétrospectivement, je pense que nous aurions peut être du écrire et répéter les scènes de dialogues en anglais distinctement, plutôt que de traduire le script chinois ligne par ligne, parfois même sur le plateau. Certaines de ces scènes paraissaient décousues comparativement aux scènes cantonaises. A part ça, Michael était un super membre de l'équipe, qui travaillait de longues heures, souvent dans des circonstances difficiles et partageant toujours ses idées. Nous avons eu de la chance de l'avoir. Ma plus belle récompense pour avoir fait ce film est que désormais je peux le compter parmi mes bons amis !
 
HKCinemagic : Etiez-vous satisfait de l'implication des plus jeunes acteurs dans le processus de tournage?

B L : Je pense que ce fut mitigé, pour être honnête. Tous les acteurs essayaient de donner le meilleur d'eux-mêmes. Parfois, traiter avec leurs managers peut être très pénible, particulièrement pour quelqu'un qui n'est pas encore une vraie « star de cinéma » ! Certains rôles étaient sous-écrits et quelques prestations se sont perdues dans le montage.

Sur le tournage, j'ai trouvé que Lawrence Chou était de la dynamite, mais ça ne s‘est pas bien senti dans la version finale du film. Et puis vous aviez quelqu'un comme Maggie Q, dont je suis heureux de dire que je l'ai amenée sur le projet, qui n'a tourné que quelques jours mais qui laisse une forte impression.

 
Page :  1  2   3  Top
Précedent :
Page 1 : Introduction
Suivant :
Page 3 : Impact

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com