Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Celestial : le rêve des cinéphiles HK ?
Arrivée de Celestial 1/1 - Page 1
Infos
Auteur(s) : David-Olivier Vidouze
Date : 1/2/2003
Type(s) : Analyse
Information
 
 Liens du texte  
Personnes :
King Hu
Karl Maka
Johnnie To Kei Fung
Corey Yuen Kwai
Films :
L' Hirondelle d'or
Les Guerriers du feu
Studios :
Golden Harvest
 
< Précedent
Index
 
Suivant >
Page 2 : L'apport de Celestial


intro

Avant Celestial

Les films de la Shaw Brothers sont mythiques à plus d'un titre. Tout d'abord, parce qu'ils regroupent ce qu'en matière de cinéma, Hong Kong a fait de mieux durant les décennies 60 et 70 : arts martiaux, drames, polars, comédies, comédies musicales… Ensuite, par l'organisation même du studio : un véritable empire bâti autour d'une superbe baie (Clearwater Bay), constitué d'énormes plateaux de tournage, d'immenses décors construits en « dur », d'immeubles d'habitations pour les employés, de magasins et de bâtiments administratifs. Une ville-empire à laquelle sont liés, contractuellement et pour longtemps, acteurs, réalisateurs et techniciens. Enfin, les films de la Shaw Brothers sont mythiques du fait de la quasi impossibilité de les revoir, sur support officiel et en format original, depuis plus de vingt ans (certains ne sont même jamais ressortis au cinéma ou n'ont jamais été diffusés à la télévision depuis leur sortie initiale !).

Comment expliquer cette situation ? Le vieillissement ou la défection des grosses stars Shaw Brothers au début des années 80 dégoûtées par le côté « esclavagiste » développé par la maison, la concurrence de nouveaux studios plus jeunes offrant plus de libertés et de meilleurs salaires (Golden Harvest, fondé par le dissident Raymond Chow, ou Cinema City fondé par Karl Maka), l'évolution des goûts d'un public de plus en plus portés vers la « kung-fu comédie », genre à côté duquel la Shaw Brothers est complètement passée, etc. Du coup, les frères Shaw vont se retirer petit à petit de la production cinématographique (un film de temps en temps, cependant, tels à Hong Kong Hero de Corey Yuen ou Lifeline de Johnnie To, mais aussi la coproduction du Blade Runner de Ridley Scott !) et investir leur fortune dans l'immobilier et leur chaîne de télévision câblée. C'est tout un patrimoine qu'il délaisseront pendant ces années, en refusant même toute offre d'exploitation extérieure.

 

3 exemples de films SB sortis en VHS en France dans les années 80

Ainsi, durant plus de vingt ans, une éventuelle sortie des films de la Shaw Brothers sur support vidéo a fait fantasmer des millions de fans de cinéma hongkongais. Quelques titres étaient cependant disponibles, principalement aux Etats-Unis et à Taïwan, en VHS ou DVD. Mais ces produits, qu'on trouve encore aujourd'hui (plus pour longtemps, les avocats Shaw et Celestial s'étant réveillés !), étaient réalisés à partir de copies abîmées, sales et doublées en anglais. Elles proposaient de surcroît le film en format recadré plein écran (problématique pour les films d'arts martiaux tournés dans le glorieux « Shawscope »). Mais était-il seulement possible de résister lorsqu'une envie subite de découvrir 36 th Chamber Of Shaolin vous prenait ?

On en était là au début du troisième millénaire.

celestial : espoir des cinéphiles

Voilà plus d'un an que la rumeur allait bon train : la Shaw Brothers était en train de négocier les droits de son catalogue avec une société hongkongaise, Celestial Pictures, dans l'objectif de les distribuer commercialement. Emois, discussions fleuves sur les forums spécialisés du net, conjectures, espoirs, délires, peurs…

Coup de tonnerre au Festival de Cannes 2002 ! En ce beau mois de mai, la Shaw Brothers et Celestial Pictures présentent au marché du film une copie restaurée du chef-d'œuvre de King Hu, Come Drink With Me. Et de mémoire de cinéphile, ce monument n'a jamais été aussi resplendissant !!! On en profite pour annoncer la mise en chantier de la restauration du patrimoine Shaw Brothers et la future diffusion sur support vidéo de ces mêmes films, dès la fin de l'année. Ils seront parallèlement diffusés à Hong Kong, vingt quatre heures sur vingt quatre, sur une chaîne de télévision câblée (appartenant aux frères Shaw ?).

Des millions de fans ont donc attendu avec impatience le 12 décembre 2002 pour voir apparaître, au catalogue de leurs revendeurs préférés, les dix premiers VCD/DVD de la Shaw Brothers.

Quel sera le rythme de sortie des 760 films qui composent le fonds Shaw ? Initialement, Celestial Pictures (via l'éditeur IVL) avait prévu la mise sur le marché de 10 nouveaux titres suivant un rythme bimensuel. A chaque nouvelle fournée, quasiment tous les genres doivent être représentés (exception faite des films érotiques qui sortiront dans un deuxième temps) : arts martiaux, drames historiques, drames, comédies, comédies musicales, polars, science-fiction, horreur… Dès le mois de janvier 2003, cependant, après deux salves de dix titres chacune, le nombre est revu à la baisse : il oscillera désormais entre 5 et 10. Ceux qui craignaient pour leur portefeuille soufflent un peu !

 
Page :  1   2  Top
Précedent :
Index
Suivant :
Page 2 : L'apport de Celestial

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com