Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Rencontre avec une légende de la Shaw Brothers, Ti Lung au festival d’Amiens 2004
Les années Shaw Brothers 2/2 - Page 3
Infos
Auteur(s) : David Vivier
Date : 1/11/2004
Type(s) : Interview
 
 Liens du texte  
Personnes :
Chang Cheh
David Chiang Da Wei
Chu Yuan
Lau Kar Leung
Tong Gaai
Films :
Frères de sang
Dead End
Duo mortel
La Rage du tigre
 
< Précedent
Page 2 : Les réalisateurs
 
Suivant >
Page 4 : Après la Shaw Brothers


HKC : Pouvez-vous nous parler de votre frère d'armes avec qui vous entamerez une longue saga ?
TL : David Chiang est une personne avec énormément de talent, très agile. Avant d'être acteur, il était cascadeur. C'est un homme de cinéma, un connaisseur, parce que dans la famille, son père, sa mère, son frère, tous travaillaient dans l'industrie du cinéma. Nous avons travaillé dans tellement de films ensemble jusqu'à ce que Chu Yuan nous sépare.

HKC : Comment avez-vous été amenés à travailler ensemble ? L'alchimie a-t-elle opéré dés les premiers films que vous avez tourné ensemble ?
TL : On a commencé à travailler sur The Young Juvenile (Dead End, 1969), nous avions passé une audition, je n'étais pas aussi bon que David Chiang à l'époque donc il obtenait souvent le rôle principal. Il avait beaucoup plus d'expérience que moi et j'ai appris beaucoup de choses de lui. D'un côté il me défiait, mais aussi je le défiais. Donc après tant d'années ensemble, des gens continuent à penser que Chang Cheh préférait David Chiang à moi. Je ne suis pas vraiment d'accord avec çà. Je suis resté très patient, je suis comme le bon vin, je m'améliorais avec les années (et m'améliore encore). J'ai dû travailler deux fois plus, j'ai dû améliorer mon madarin, ma pratique du kung-fu et puis j'ai attendu… et le film Blood Brothers (1973) est arrivé, a prouvé mon nouveau statut et après je suis devenu indépendant. Nos chemins se sont séparés, et peut-être que nous nous retrouverons pour un autre rendez-vous…quand nous serons plus vieux qui sait…on travaillera peut-être à nouveau ensemble…Pourquoi pas ? [en français]
 
HKC : L'action du réalisateur Chang Cheh a été déterminante dans la construction de votre "duo", mais cela aurait-il pu se faire sans lui ?

TL : En tant qu'acteur, on doit apprendre à survivre dans le cinéma. On nous fait changer de partenaire pour éviter que le spectateur ne se lasse, eviter la monotonie, on doit continuellement trouver quelque chose de frais, de nouveau. Donc après Chang Cheh, j'ai travaillé avec d'autres réalisateurs et j'ai réussi à trouver mon indépendance et à survivre dans ce milieu sans Chang Cheh et David Chiang.

 
Cette scène de la Rage du Tigre est une où je tombe par terre avant de mourir, c'était très difficile et je me suis évanoui. En fait, toute la répétition devait se faire en fonction de l'éclairage et en fonction de la chorégraphie, j'ai réussi à finir cette scène de mon mieux. C'est une scène mémorable et le directeur des combats Liu Chia Liang était quelqu'un de très talentueux, il faisait équipe avec Tang Chia. Tout comme moi avec David Chiang, ils sont séparés, se sont retrouvés pour des questions de style. Et ce film New One-Armed Swordsman (1971) a quelque chose de particulier avec le costume, c'était une peau de vache, et j'avais deux épées qui devaient sortir de ma manche. Et je devais agir de sorte à ce que les 2 épées sortaient d'une certaine façon. Et si vous regardez bien, cette scène a été reprise quasiment dans le film Hero, bon les emprunts, çà arrive tout le temps, c'est le cinéma. L'affiche du film est plus dans un style coréen. (rires)
HKC : Votre duo avec David Chiang était vraiment excellent pour les fans dans des films tels qu New One-Armed Swordsman (La Rage du Tigre) ou Deadly Duo. -Etait-ce un duo "commercial" ou aviez-vous des relations amicales hors des plateaux de tournage ?
TL : Notre duo était “commercial”, Nos relations étaient amicales. Chacun de nous avait une moto, et nous les prenions pour aller d'un tournage à un autre. On se lançait continuellement des défis, et le soir après le tournage, nous prenions des verres ensembles. On discutait, on allait en boîte. Mais de toute façon si notre relation n'avait pas été aussi bonne, cela se serait vu à l'écran, et nous aurions pris nos distances par rapport à l'autre. Nos rapports étaient très bons, certaines personnes disaient que nous étions deux personnes avec un même esprit, dans une même âme… et il y a même des gens qui se sont demandés si nous n'étions pas un peu gay.

HKC : Mais vous n'êtes pas gay !
TL : « Rires » Je ne le suis pas !
 
Page :  1  2  3   4  5  Top
Précedent :
Page 2 : Les réalisateurs
Suivant :
Page 4 : Après la Shaw Brothers

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com