Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
  >  DVD Wild Side
  >  CTV International
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Test DVD Wilside : Les 8 Diagrammes de Wu Lang / Eight Diagramme Pole Fighter
Les Bonus du double DVD DVD 1/1 - Page 2
Infos
Date : 12/6/2005
Type(s) : Test DVD
 
 Liens du texte  
Personnes :
Chang Cheh
Tony Ching Siu Tung
Chu Yuan
Alexander Fu Sheng
Hsiao Ho
Kara Hui Ying Hung
Lau Kar Leung
Lily Li Li Li
Gordon Liu Chia Hui
Robert Mak Tak Law
Lawrence Wong Ka Hee
Yeung Jing Jing
Films :
Les 14 Amazones
Studios :
Shaw Brothers
 
< Précedent
Page 1 : Caractéristiques techniques du DVD
 
 Notes  
Sortie prévue du DVD : Juillet 2005

Lien direct vers la fiche du film Les 8 Diagrammes de Wutang


Voici les spécificités du second DVD Bonus :

- Menu animé et musical

- Une galerie de photos (19 clichés) avec possibilité d'impression via la partie dvd-rom.

- L'affiche originale imprimable sur la partie dvd-rom.

- La bande annonce refaite par Celestial : hideuse, elle nous fait d'autant plus regretter la bande annonce d'époque dont Wild Side nous prive (l'éditeur a dû la juger dans un trop mauvais état alors que c'est un document historique et très amusant).

 
 

- «  La Maîtresse du kung-fu : entretien avec Yeung Ching Ching » (13 minutes). Cet entretien nous donne la curieuse sensation d'être un directeur de casting en train de faire passer un entretien d'embauche à une postulante. Yeung Ching Ching nous déroule ainsi son curriculum vitae, insistant sur ses points forts et déclarant qu'elle attend toujours l'occasion de faire la preuve de ses talents d'actrice. Recrutée sur audition par Liu Chia Liang en 1979, et prise personnellement en main par le maître qui aimait les femmes, elle croise également la route de Chang Cheh et de Chu Yuan, mettant ainsi à son palmarès les trois plus grands metteurs en scène de la Shaw Brothers. Si elle respecte Liu Chia Liang (qui, à la différence de Chang Cheh pratiquait les arts martiaux et ne s'intéressait pas qu'aux garçons), c'est chez Chu Yuan qu'elle a eu ses plus belles expériences de comédienne : moins d'action mais beaucoup plus de dialogues ! Partie à la TVB au moment où les activités cinématographiques de la Shaw battaient de l'aile, elle devient finalement, sous l'égide de Tony Ching Siu Tung et chez ATV, directrice de combats (elle débute avec la série The Blood Sword). Elle finit l'entretien avec tristesse en regrettant de ne pas encore avoir pu donner la pleine mesure de son talent d'actrice.

 

 

- « Au cœur des 8 diagrammes » (26 minutes) : documentaire sur le film sous la forme d'un montage d'entretiens avec Gordon Liu, Kara Hui, Lily Li, Yeung Ching Ching, Hsiao Ho, Robert Mak et Lawrence Wong. Le film a sans conteste laissé des traces dans l'esprit de l'ensemble des participants au tournage. Tous sont unanimes : c'est un grand film et pour certains leur préféré. Le documentaire s'attache tout d'abord à mettre en avant le caractère historique du récit, basé sur la saga des Yang (le film The Fourteen Amazons présentait l'histoire des femmes, il s'agit ici de celle des enfants). Ensuite, les acteurs reviennent sur le tournage de l'éprouvante scène d'ouverture, la bataille de la Plage du Sable d'Or, réalisée dans un décor abstrait, sous une chaleur insoutenable et avec des chorégraphies martiales très complexes (« 20 mouvements dans une joute contre 8 ou 9 habituellement »).

Lily Li revient sur son interprétation d'une femme âgée, la mère des frères Yang, qui nécessitait près de quatre heures de maquillage par jour. Yeung Ching Ching et Kara Hui jouaient les sœurs du clan, la seconde étant un peu privilégiée du fait qu'elle était la petite amie de Liu Chia Liang ! Enfin, les acteurs évoquent la dramatique disparition de Alexander Fu Sheng, ses répercussions sur le scénario et la violence inhabituelle dans les films de Liu Chia Liang, moyen pour le réalisateur d'extérioriser sa peine. Gordon Liu nous confie une émouvante anecdote qui renforce encore plus une scène déjà intense : alors que son personnage se scarifiait le crâne avec des bâtons d'encens en combustion, il pensait à son camarade acteur disparu pour pleurer…

Au final, un documentaire riche en anecdotes qui a de plus le mérite d'éclairer le spectateur sur le contexte historique et mythologique de la famille Yang.

 

conclusion

Les 8 diagrammes de Wu-Lang est assurément une des pièces maîtresses de la collection « Les Essentiels de la Shaw Brothers » de Wild Side. C'est un chef-d'œuvre indispensable, au même titre que la Rage du Tigre.

L'édition proposée est techniquement remarquable – c'est une habitude – et les bonus intéressants si l'on est amateur du genre. Les « simples » curieux pourront se contenter de la version pocket qui n'offre que le premier dvd.


Cliquer sur l'image pour accéder directement à la fiche du film
 
Page :  1  2   Top
Précedent :
Page 1 : Caractéristiques techniques du DVD

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com