Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Lexique : V

V.C.D.
Le Video Compact Disc est l'ancêtre du DVD. Lancé par Philips avec son C.D.I. au début des années 90, ce procédé n'a guère séduit les occidentaux. En revanche l'Asie lui a fait un très bon accueil, supplantant même la cassette vidéo pour ce qui est de la vente de films pré-enregistrés. Le VCD est encodé en MPEG 1 alors que le DVD utilise le MPEG 2. Cette technologie permet de faire tenir 74 min d'images et de sons sur un CD traditionnel. Les films tiennent donc sur 2 CD en règle générale. La qualité dépend de la qualité d'encodage. Si le travail est mal fait, le résultat est catastrophique, si en revanche l'éditeur y a apporté tout le soin nécessaire, on obtient une image supérieure à celle de la cassette VHS. De manière générale, les VCD en provenance de Hong Kong sont d'une qualité équivalente à celle dont nous disposons avec nos magnétoscopes. Ils sont très pratiques car presque tous les films hongkongais de ces 20 dernières années sont disponibles sous ce format! La plupart du temps ils disposent de sous-titres anglais (à vérifier quand même!), ce qui permet de choisir les films que l'on souhaite voir. A noter que, souvent les films étant en mono, les éditeurs mettent la version en cantonais sur un canal et la version en mandarin sur l'autre. Si vous avez un effet d'échos bizarre, c'est tout simplement parce que vous écoutez le VCD en stéréo. Il suffira alors de choisir un des canaux pour obtenir la langue désirée. Vous pouvez les lire sur un PC puissant (au moins un p200) à l'aide d'un logiciel approprié. Par exemple windows multimédia player qui est gratuit et que vous pouvez télécharger à partir du net. Mais la meilleure solution consiste encore à recourir à une platine DVD. La compatibilité étant ascendante, elle n'aura en théorie aucun mal à les lire. Attention quand même! Certaines platines ne proposent pas l'option. Il est vivement recommander, lors de l'achat de venir avec quelques VCD pour vérifier... Mais comme maintenant tous les PC récents possèdent au moins un DVDRom, il est quasiment inutile d'en passer par là.

Conclusion : Le VCD est un bon moyen de substitution pour trouver des films rares ou tenter l'aventure à moindre frais dans les méandres dangereux mais passionnants du cinéma hongkongais. Un bon complément donc aux collections proposées par nos éditeurs nationaux. Néanmoins la baisse des prix des DVD, dont la qualité est quand même largement supérieure, doit être pris en considération. A vous de voir. (Laurent Henry)
haut

Vampire
Les vampires chinois ne sont pas identiques à leurs collègues occidentaux tels que Dracula ou Nosferatu. En effet, ce ne sont en fait que des morts qui ont été possédés par des esprits malfaisants. Une fois vampirisée, la ghoule pourra à son tour sucer le sang des infortunés qui auront la malchance de la croiser, et ceux-ci donneront à leur tour des sous-vampires. Pour lutter contre ces monstres, nul besoin d'ail ou de pieux, mais utiliser plutôt des incantations taoïstes ou d'autres artifices du même acabit.
haut

Venoms
Les Venoms (les Venins) est le nom d’une troupe d’acteurs/cascadeurs martiaux promus vedettes par le cinéaste martial Chang Cheh, à partir du film Five Venoms (d’où leur nom). Ils sont apparus en tant que groupe dans presque deux dizaines de films entre 1978 et 82, incluant certains classiques du ciné kung-fu comme Crippled Avengers, Invincible Shaolin et Kid with The Golden Arm. Les Venoms sont Philip Kwok Chung Fung, Lo Meng, Chiang Sheng, Sun Chien et Lu Feng. Un sixième Venom Wai Pak n’est apparu que dans 4 films et n’est donc pas considéré comme un membre à part entière. Kuo, Chiang et Lu sont également les chorégraphes de la plupart des films Venoms.


Artistes martiaux et acrobates émérites, les Venoms se sont impliqués dans des spectacles d’action époustouflants, ce qui avec les scénarios rocambolesques, les costumes bariolés, les gadgets invraisemblables et les carnages sanglants typiques de Chang Cheh ont crée des films martiaux parmi les plus ludiques-baroques-kitchs jamais faits. Dédaignés à Hong-Kong, les films Venoms ont connu un succès culte parmi le fandom kung-fu anglo-saxon. Ce sont eux qui ont surnommé la troupe les Venoms ou Venoms Mob.




Bien que les Venoms jouent des rôles différents de film en film, leurs attributs demeurent ostensiblement les mêmes.


Philip Kwok Chung Fung, le héros au cœur des intrigues; un acrobate martial dont les airs de cabotin dissimule une vaillance et une ruse sans faille. Il est également un des trois Venoms chorégraphes.


Chiang Sheng est le kung-fu kid espiègle qui ajoute souvent une petite dose de comédie qui est la bienvenue. C’est avec Kwok le meilleur acrobate du groupe. Un des Venoms chorégraphe et a également travaillé comme assistant metteur en scène sur la moitié des films Venoms.


Lo Meng est le fier à bras furibond mais sympathique. Chang Cheh adore filmer son corps tout en muscles et également le faire souffrir dans de nombreuses scène d’égorgement bien sanglantes. N’a plus fait que des apparitions occasionnelles après 1980.


Sun Chien est le jeune ténébreux expert en Taekwondo. Adepte tant des coups de pied que des coups fourrés. Chang Cheh ne semble pas s’être intéressé autant à lui qu’aux autres et il est un peu le laissé pour compte du groupe. Tout comme Lo Meng, il ne fait plus que des apparitions occasionellles après 1980.


Lu Feng est l’affreux de service toujours prêt à planter dans autrui une lance ou une hallebarde dont il est un spécialiste. N’a joué un héros que dans deux films. Il est le premier Venoms à servir comme chorégraphe.


Wai Pak c’est l’éphèbe. Ses personnage sont souvent affligés d’une faille intérieure (orgueil, conscience) qui le rend vulnérable et le conduit à un sort funeste. N’est apparu que dans 4 films Venoms


Filmographie :

Five Venoms (78)
Ten Tigers of Kwangtung (78)
Invincible Shaolin (78)
Crippled Avengers (78)
Life Gamble (79)
Shaolin Rescuers (79)
Daredevils (79)
Magnificent Ruffians (79)
Kid With The Golden Arm (79)
Heaven And Hell (80)
Two Champions of Shaolin (80)
Flag of Iron (80)
Rebel Intruders (80)
Legend of the fox (80)
Sword Stained With Royal Blood (81)
Masked Avengers (81)
House of Traps (82)
Ode to Gallantry (82)


Liens :

http://en.wikipedia.org/wiki/Venom_Mob
http://www.myspace.com/venomchambertom
http://drkungfu.free.fr/persosshaw.htm
http://changcheh.0catch.com/ven-film.htm
http://www.cityonfire.com/features/venoms/
http://www.kungfucinema.com/forums/s...ead.php?t=7068


Yves Gendron (Janvier 2010)
haut

INDEX
 A  B  C  D  E  É
 F  G  H  I  J  K
 L  M  N  O  P  Q
 R  S  T  U  V  W
 X  Y  Z
derniers ajouts

INDEX DE LA PAGE
 V.C.D.
 Vampire
 Venoms

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com