Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Lexique : L

Lau Team / Liu Team
Tout comme Jackie Chan et son Sing Ga Ban, Samo Hung avec son Hung Ga Ban ou Yuen Woo Ping avec le Yuen Clan, Lau Kar Leung a aussi son équipe de fidèles acteurs/artistes martiaux pour lui permettre de matérialiser toutes ses idées. Beaucoup sont d’ailleurs ses propres disciples en dehors des plateaux. L’équipe commencera à se former en 1975, quand Lau accèdera au poste de réalisateur. Elle s’enrichira régulièrement de nouveaux membres au fil des années et éclatera en 1985 avec la fin de la production cinéma de la Shaw Brothers.

Mais, même durant cette période, la Lau team ne sera jamais un groupe homogène, certains de ses membres la quittant de temps à autre pour des projets en solo. Dans ces conditions, on ne s’étonnera pas que l’équipe ne soit jamais apparue au grand complet dans un film du maître (The Eight Diagram Pole Fighter est probablement celui qui s’en rapproche le plus).

Le groupe apparaîtra aussi, en nombre plus ou moins important, dans des œuvres non réalisées par le sifu mais uniquement chorégraphiées par lui ou réalisées par un des membres de l’équipe.

Dans le premier cercle des membres, on trouve la propre famille du maître : Gordon Lau (14 films avec Lau réalisateur, 7 dans des œuvres dérivées) et Lau Kar Wing (8, 6). On peut recenser les autres fidèles : Le jeune Hsiao Ho (13, 2 mais ce dernier chiffre est certainement sous-estimé), le bras droit Lee King Chu (12, 6), la jolie Kara Wai (9, 1) ou le trop oublié Wilson Tong (9, 5). Pas loin derrière, il y a le transparent Wong Yu (8, 5) et le puissant Johnny Wang (6, 4). De manière un peu plus détaché, on peut aussi même ajouter à l’équipe Lo Lieh (4, 1) et surtout Yeung Jing Jing (2,2).

Après 1985, le groupe ne travaillera plus avec le réalisateur. On peut juste retenir Tiger On The Beat où, en plus de Gordon Lau dans un rôle important, plusieurs autres anciens membres ont des petits caméos.

Arnaud Lanuque
haut

Les zones DVD
Le monde est partagé en 8 zones spécifiques :

Zone 1 Amérique du Nord
Zone 2 Europe, Japon, Afrique du Sud, Israël, Liban, Moyen-Orient
Zone 3 Corée du Sud, Asie du Sud-Est, Hong Kong
Zone 4 Amérique du Sud et Australie
Zone 5 Ex-Union Soviétique, Sous-Continent Indien, Afrique, Corée du Nord, Mongolie
Zone 6 Chine
Zone 7 réservé
Zone 8 Lieux publics internationaux spéciaux (avions, bateaux de croisières...)



Pourquoi le zonage ?
Lors du lancement commercial du DVD, et compte-tenu du caractère multi-lingual du support, les éditeurs de film ont craint de voir le DVD désorganiser totalement le réseau de distribution en place. Ainsi, les films américains sont très souvent sortis en DVD, avec doublage et/ou sous-titrage en français, allemand, espagnol, italien, avant même que le film en question ne soit visible dans les salles de cinéma eu Europe. Afin de remédier à cette crainte, et pour éviter également que s'organisent des circuits d'importation plus ou moins clandestins entre des zones à faible niveau de vie, où les DVD sont vendus parfois 80% moins cher, et les pays occidentaux, le monde a été divisé en zones, selon des critères cyniquement économiques (pays riches, pays pauvres pouvant s'enrichir rapidement, pays pauvres qui vont le rester). Il a été décidé qu'un lecteur DVD ne pourrait lire que les supports compatibles avec sa zone de vente.

Le dézonage est-il légal ?

Définitivement : oui
Le zonage des DVD résulte d'un accord commercial intervenu entre les différents acteurs économiques du secteur - producteurs, réalisateurs, distributeurs et fabricants - mais n'est en aucun cas réglementé, ni par des lois nationales, ni par des accords internationaux. Dézoner son lecteur DVD n'est pas un acte délictueux.

Le dézonage est-il dangereux ?

Dézoner un lecteur n'est pas un acte anodin, car cette manipulation implique la modification du "firmware", petit logiciel stocké dans la ROM du lecteur, et qui gère ses fonctions de base. Modifier le firmware annule automatiquement la garantie constructeur, ce qui peut être ennuyeux ; d'autre part, en cas d'incident au cours de la modification (plantage, panne d'électricité...), votre lecteur DVD a toutes les chances de devenir définitivement inutilisable.

La Macrovision

Il existe une deuxième protection sur les lecteurs DVD et sur les cassettes VHS commerciales ou de location, connue sous le nom de Macrovision est destinée à empêcher la copie des DVD. Cette technique utilise un signal électronique en basse fréquence, qui perturbe totalement un enregistrement réalisé sur un magnétoscope VHS. Un caméscope DV, même relié en analogique, refusera tout bonnement d'enregistrer. Ce signal est intégré à la vidéo sur les cassettes VHS, tandis qu'il est généré par le lecteur DVD durant la lecture

Pour plus d’informations cliquez sur l’adresse ci-dessous:
Sources : http://www.libellules.ch/ Graffitix : http://jj.ardoino.free.fr/index.php
haut

Lin Shi-rong / Lam Sai-wing
Lam Sai-wing (ou Lin Shi-rong) (1861-1942)

L’un des plus grands maîtres du Hung Gar (Hung jia quan) du vingtième siècle, Lam Sai-wing est aussi un des plus fameux personnages pittoresques du folklore martial cantonais pour avoir été un des disciples de Wong Fei-hong lui-même. Surnommé familièrement « Wing le Boucher » il doit ce sobriquet non parce qu’il était un combattant martial redoutable mais parce que telle était sa profession. En effet, rares étaient les artistes martiaux, qu’ils soient disciples ou même maîtres, qui pouvaient gagner leur vie seulement par leur Kung-fu, il leur fallait donc occuper un métier ou tenir boutique. Même le renommé Wong Fei-hong était le propriétaire d’un dispensaire de pharmacopées.

Lam Sai-wing découvrit le Hung Gar avec son grand-père à Pingzhou, sa ville natale dans la province du Guangdong, puis compléta sa formation auprès de différents maîtres comme Wu Quan-mei et bien sûr le docteur Wong. Ses études portèrent notamment sur:la boxe du fil de fer (Tiexian quan) et la boxe bouddhiste (Fo quan). Vivant et enseignant à Canton (Guangzhou) il dût s’exiler à Hong-Kong suite une bagarre causée par un de ses disciples qui refusait de payer l’entrée d’un théâtre. Malgré son insistance sur la notion de wude (vertu martiale) auprès de ses élèves, sa réputation fut salie à cause des évènements précédemment cités.

Lam Sai-wing démystifia le Kung-fu en publiant 3 livres : Fu hu quan (la boxe du tigre embusqué), Tiexian quan (la boxe du fil de fer), et Hu he shuang xing (les deux images du tigre et de la grue) .

Au cinéma Lam Sai-wing fut incarné une première fois dans la fameuse série des Wong Fei Hung par un de ces propres disciples : Lau Charn, le père de Lau Kar Leung et Lau Kar Wing. Corpulent, gaffeur et impétueux son truculent personnage était surtout joué à des fins comiques. En 1955 on envisagea de créer une série mettant en scène Lam avec un autre disciple célèbre de Wong Fei-hong, Leung Foon. En fin de compte un seul film fut réalisé : Leung Foon Yue Lam Sai Wing (Leung Foon et Lam Sai Wing), dans lequel un très jeune Liu Chia Liang était appelé à se battre contre son père dans un duel d’épée et de lance passablement enlevé.

C’est Sammo Hung pour la Kung Fu Comedy The Magnificent Butcher (intitulé tout simplement Lam Sai-wing en Chinois) qui créa la version la plus juvénile, impertinente et dynamique de Wing le Boucher.. Dans le film, il est encore un jeune homme alors que Maître Wong est un patriarche (Sammo avait 28 ans au moment du tournage du film, Kwan Tak Hing l’interprète de Wong, 73). En réalité toutefois la différence d’âge entre maître et disciple n’avait été que de 13 ans.

Un jeune Lam Sai-wing est le héros d’une autre Kung Fu Comedy : Butcher Wing, réaliser à la même époque que The Magnificent Butcher. Ici le rôle titre était joué par condisciple de Sammo à l’école d’opéra, Ng Ming Tsui, qui était aussi corpulent et agile que son aîné. Détail intéressant Wong Fei-hong n’apparaît pas lui-même et ses un de ses disciples qui devient le maître de Wing.

C’est Kent Cheng Jut Tze qui joua Lam Sai-wing dans la série des Once Upon A Time In China. Acteur de composition au habilités physique limité due a sa corpulence. Cheng ne joue Lam que comme un gros balourd gaffeur causant bien des ennuis à Maître Wong (ici joué par Jet Li qui était le cadet de Cheng d’au moins 10 ans). Bien qu’il se saisisse d’une hallebarde à un moment donné et frappe une pose martiale à quelques occasions le Lam Sai Wing de Cheng n’a donné aucune scène d’action digne de nom. Mis à part le premier OUATIC, Kent Cheng apparaît par la suite dans le volet numéro 5 et la version TV de la série. Le succès de OUATIC aura sucité une parodie loufoque Once Upon A Time A Hero In China qui eut une suite (Master Wong VS Master Wong) peu de temps après. Dans les deux films Lam le boucher est joué par Eric Tsang qui en donne peut-être la version la plus délirante d'entre toutes.

Imminent pédagogue et propagateur du Hung Gar, qui a contribuer au développement de se style martial dans Hong-Kong même, aucun film n’a été consacré a ce jour sur cette facette de la vie de maître Lam Sai-wing.


Source : De Shaolin à Wudang de José Carmona Ed : Guy Trédaniel

Lien : http://perso.club-internet.fr/lkris/kfhghist.htm
haut

INDEX
 A  B  C  D  E  É
 F  G  H  I  J  K
 L  M  N  O  P  Q
 R  S  T  U  V  W
 X  Y  Z
derniers ajouts

INDEX DE LA PAGE
 Lau Team / Liu Team
 Les zones DVD
 Lin Shi-rong / Lam S...

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com