Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Critiques Express

Les 13 Fils du Dragon d'Or    (1970)
Heroic Ones (Les 13 fils du dragon d'or) se présente comme un grand film épique où alterne conspiration et scènes de combat à un contre 100. La trame politique reste cependant un peu trop simpliste, ce qui la rend au bout d'un moment ennuyeuse à suivre. Côté combat, le film n'est pas avare en assauts et en étripages en tout genre. Si les mouvements de troupe sont impressionnants et si le récit est prétexte à quelques morceaux de bravoures, l'ensemble reste plutôt conventionnel. Il faut donc prendre ce film comme un grand spectacle divertissant, mais à qui il manque la rage et la profondeur thématique des meilleurs Chang Cheh.
Laurent Henry 12/15/2002 - haut

Les 13 Fils du Dragon d'Or    (1970)
Heroic Ones demeure l’une des plus grosses productions Shaw Brothers. De considérables moyens ont été mis dans les mains de Chang Cheh, faisant de cet oeuvre un film d’aventure au souffle épique. Hélas, on a du mal à retrouver les thèmes chers au réalisateur de Un seul bras les tua tous.

Ce film, malgré son côté spectaculaire, de nombreuses joutes avec des centaines de figurants, semble assez tiraillé et tend parfois à lasser de par ses lourdeurs scénaristiques. Malgré une réalisation moins concernée de la part de Chang Cheh, on passe tout de même un agréable moment, l’acteur principal, David Chiang y étant d’ailleurs pour beaucoup.
Philippe Quevillart 1/30/2002 - haut

Index de la page
 12/15/2002 Laurent H...
 1/30/2002 Philippe Q...

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com