Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Critiques Express

Elixir Of Love    (2004)
Elixir Of Love pourrait être une énième comédie romantique de plus, portée par deux stars de la chanson, si l’héroïne (Miriam Yeung) ne souffrait d’un terrible mal depuis l’enfance : une odeur pestilentielle qui émane de sa personne ! Sur son berceau, déjà, sages femmes et médecins portent le masque. Plus tard, sa seule chance de paraître normale aux yeux des autres est de devenir poissonnière ; une odeur chasse l’autre en somme… Heureusement, un bel aromathérapiste (Richie Ren) décide de lui venir en aide dans le seul but d’obtenir sa main. Il trouvera sur son chemin quelques bien inoffensifs obstacles.

Riley Yip, qu’on a connu inspiré (Metade Fumaca était un film original et fin), est aux commandes de cette comédie qui tourne rapidement à vide une fois la collection de blagues sur les odeurs épuisée. Les acteurs n’y sont pour rien et parviennent même, tant bien que mal, à conserver fière allure : le chanteur taïwanais Richie Ren et la charmante Miriam Yeung sont assez convaincants et leur couple en parfaite osmose. Les seconds rôles sont pittoresques et l’on est ravi de retrouver Lam Suet loin de l’univers de Johnnie To, Eric Kot en grande forme et Kenny Bee ailleurs qu’à la télévision.

La production est élégante et il est indéniable que Elixir Of Love a bénéficié d’un confortable budget : décors, costumes et éclairages sont soignés, loin des séries B sino-hongkongaises réalisées à la chaîne.
David-Olivier Vidouze 4/25/2008 - haut

Index de la page
 4/25/2008 David-Oliv...

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com