Hong Kong Cinemagic
Version française English version
 Critiques   Forum   Facebook  
 Personnes
 Films
 Studios
 Lexique
 Vos réglages

Rech. HKCine
Utiliser la Recherche Google
>> Aide

 Réalisateurs
 Acteurs
 Techniciens
 Producteurs

 Arts martiaux
 Action / Polar
 Drame & Opéra
 Catégorie 3

 Shaw Brothers
 Comptes rendus
 Industrie du film
 Culture et société

 Tests DVD Z2 VF
 Tests DVD SB Z2
 Autres Tests DVD
 Bibliographie
 Guide d'achat

 La Catégorie 3
 Héros handicapés
 Le Japon et HK
 Index des Archives

 BOF & Musique
 PDF & E-books
 Livre d'or VIP

 Plan Du Site
 Archives des éditos
 Aide à la Navigation
 Rédaction
 Historique
 Liens Web
 Le ciné HK et nous
 Livre d'or
 Remerciements
 HKCinemagic 2

Statistiques :
11630 Films
19215 Personnes
1448 Studios
230 Articles
82 Interviews
155 Tests DVD
32452 Captures DVD
3722 Vidéos
Critiques Express

Fearless Dragons    (1980)
1980 ! Année bénie des amateurs de films de Kung Fu ! Après près d’une décennie de succès et après que le genre ait emprunté des formes diverses (comédie, ultra violence…), la représentation du Kung Fu à l’écran avait atteinte sa pleine maturité. L’art de la chorégraphie est alors à son sommet : Vitesse, précision, lisibilité, technique et intensité sont devenus des standards que même des petites productions d’exploitation se doivent de posséder. Two On The Road appartient à cette catégorie. Une petite Kung Fu comédie aujourd’hui tombée dans l’oubli et qui ne fit pas particulièrement recette à l’époque de sa sortie.

Comme souvent dans ce genre de productions fauchées, le scénario n’a pas été particulièrement travaillé. Ici, on a une vague ligne directrice (de l’argent qui doit être envoyé pour aider des réfugiés, objet de convoitise de divers groupes) enrobée de larges portions comiques. Rien de plus normal dans une Kung Fu Comédie mais le dosage est particulièrement maladroit puisque si l’intrigue principale ouvre et termine le film, elle est complètement perdue dans un long, très long, milieu où les gags pachydermiques s’accumulent. Scénario et action se mettent alors en retrait au profit de quasi sketchs où la subtilité a été bannie. Du pur remplissage afin d’atteindre une durée d’exploitation suffisante.

Si le scénario et la comédie sentent le je m’en foutisme à plein nez, on ne peut heureusement pas en dire autant des scènes d’action. Dés le premier affrontement, on est soufflé par la virtuosité de la chorégraphie et des acteurs. Philip Ko est, comme à son habitude, un véritable tueur. Sa technique et sa fluidité inondent l’écran, son style incomparable est un véritable bonheur à voir. On serait tenté de dire qu’il s’agit de sa meilleure prestation martiale si l’homme n’était pas un habitué de ce type de performances (voir The Loot, The Eight Diagram Pole Fighter ou Tiger Over The Wall pour s’en convaincre). Ko a pour partenaire Leung Kar Yan qui, lui, livre réellement une de ses meilleures prestations martiales, au coté de celle de The Victim. Tous ses mouvements sont rapides et pleins d’énergie. En un peu plus de deux ans de tournages intensifs de films de KF, le brave Kar Yan s’est bien perfectionné et, en cette année 80, il n’a pas à rougir de la comparaison face à de vrais artistes martiaux.
Le combat final est une véritable apothéose. En plus des deux acteurs sus cités, on retrouve le puissant Johnny Wang. Une équipe de spécialistes donc, capable de se donner à fond. Et ça tombe bien parce que c’est exactement ce qui leur est demandé. Combat à un contre un, à un contre deux, techniques de combat variées (retenons l’excellente technique du cheval !), vitesse d’exécution hallucinante… Que du bon ! La mise en scène est du même niveau avec de longs travellings autour des personnages, mettant toujours en valeur comme il le faut ces chorégraphie endiablée. Quelques « trucs » comme l’undercranking ou les câbles, qui deviendront la norme par la suite, sont aussi utilisés mais en quantité raisonnable.

Rien que pour ce final de folie et malgré les gros problèmes de structure du film, Two On The Road est un Kung Fu hautement recommandable.
Arnaud Lanuque 10/18/2004 - haut

Index de la page
 10/18/2004 Arnaud La...

 Publicité avec Google AdSense   Participer au site   Contact   FAQ   Utilisation contenu du site   Disclaimer   Rapport d'erreur  
copyright ©1998-2013 hkcinemagic.com